ARTISTE:

PRIMAL FEAR

(ALLEMAGNE)
TITRE:

APOCALYPSE

(2018)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
Chant aigu, Epique, Lourde
"Un album sans défaut qui aligne des titres puissants, agréables, plutôt très musicaux et bien réalisés."
OCERIAN (25.12.2018)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Au delà des sempiternelles comparaisons avec Judas Priest et du passé ou de l'ego prétendument exacerbé de Ralf Schepeers (qui s'est fait connaître aux côtés de Kai Hansen au sein de Gama Ray ou pour avoir presque succédé à Rob Halford), Primal Fear est surtout un groupe à l'incroyable régularité. Il est toujours là où on l'attend, sans jamais vraiment ni décevoir ni surprendre. C'est aussi une belle collection d'albums bien produits, puissants et qui connaissent un certain succès, surtout outre Rhin il est vrai. Alors une fois tous ces poncifs écartés, que vaut intrinsèquement ce douzième album ?

Tout d'abord, soulignons une production encore une fois assez énorme. Jacob Hansen apporte son savoir-faire et une oreille externe à Mat Sinner, officiellement en charge du son. Ce duo et une lourdeur bien moderne servent merveilleusement la section rythmique mais aussi une guitare ronflante et massive qui fait des étincelles sur 'New Rise' ou 'The Ritual' qui sonnent un peu comme du Helloween moderne et épais. Le fait que trois guitaristes soient crédités sur cet album n'est peut être pas étranger non plus à cette impression. Sur ces premiers titres, le rythme est assez enlevé ce qui permet d'asseoir Primal Fear dans l'univers du power metal teuton à la fois classique et très contemporain.

Toujours avec cette impression mastoc, l'album se déroule dans une atmosphère plus ou moins mélodique, parfois de belles harmonies, de solos bien pensés, des breaks de qualité même si le tout manque un peu d'originalité. Mais on le sait, la créativité n'est pas l'argument massue de la bande d'Alex Beyrodt. 'King Of Madness' se veut particulièrement accessible et accrocheur. Quelques orchestrations allègent ou introduisent le propos ici ou là comme sur 'Supernova' qui fait office de power ballade dans laquelle Scheepers pousse loin dans les aigus pour notre plus grand plaisir. Ce titre est le pendant le plus mélodique du sextet. A partir de là, la seconde partie de l'album se veut un peu moins lourde pour se rapprocher d'un heavy plus britannique, avec des riffs vus et revus mais aussi quelques petites touches d'originalité sympathiques au gré d'un pont ou d'une transition bien amenés. 'Eye Of The Storm' fait figure de suite épique et savamment construite pour atteindre 8 minutes d'un pur bonheur à ne pas bouder. Tout s'enchaîne merveilleusement, les lignes de chant sont quasiment parfaites et la musicalité qui se dégage, notamment grâce à l'orchestration travaillée, est enthousiasmante malgré quelques petites longueurs.

Un bien bel album que cet 'Apocalypse' qui ne revêt aucun défaut rédhibitoire. Il suffit de se laisser porter par une suite de 11 bons morceaux sans a priori, servis par des musiciens irréprochables. A défaut de folie et de créativité débridée, Primal Fear fait très bien le boulot. Allez, faites-vous plaisir. 


Plus d'information sur http://www.primalfear.de



GROUPES PROCHES:
INNER WISH, JUDAS PRIEST, BRAINSTORM, IRON SAVIOR, CAGE, PARAGON, MAGNUS KARLSSON, DREAM EVIL, HIBRIA

LISTE DES PISTES:
01. Apocalypse
02. New Rise
03. The Ritual
04. King Of Madness
05. Blood
06. At
07. Ear
08. Supernova
09. Hail To The Fear
10. Hounds Of Justice
11. The Beast
12. Eye Of The Storm
13. Cannonball

FORMATION:
Alexander Beyrodt: Guitares
Francesco Jovino: Batterie
Magnus Karlsson: Guitares
Matt Sinner: Chant / Basse
Ralf Scheepers: Chant
Tom Naumann: Guitares
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
LYNOTT
03/09/2018
18.12k
  0 0  
4/5
Aucune surprise, certes, mais un album une fois de plus attachant qui allie puissance et mélodicité. Et c'est un adepte du hard mélo qui s'exprime ici.
Ne surtout pas passer à côté du titre Eye Of The Storm, effectivement.

Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
4/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
PRIMAL FEAR : Nouvelle vidéo
DERNIER ARTICLE
Evil Or Die Fest 2017 - 14 Octobre 2017 - Roeselare (Belgique)
Pour sa toisième édition, le Evil Or Die Festival a de nouveau réuni une affiche riche et variée avec en point d'orgue la venue des allemands de Primal Fear.
 
AUTRES CHRONIQUES
JIMM: Distorsion Cérébrale (2018)
HARD ROCK - Jimm nous revient encore plus en colère ! Digne représentant d'une tradition hard-rock-metal à la française, Jimm nous dresse un panorama plutôt noir de nos contemporains.
THUMPERMONKEY: Make Me Young, Etc. (2018)
ROCK PROGRESSIF - Point culminant d’une carrière à la progression fulgurante, "Make Me Young, Etc." est un petit bijou d’art rock protéiforme particulièrement généreux en énergie et en émotion.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PRIMAL FEAR
PRIMAL-FEAR_RULEBREAKER
Rulebreaker (2016)
4/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HEAVY METAL
PRIMAL-FEAR_Delivering-The-Black
Delivering The Black (2014)
3/5
3.5/5
FRONTIERS RECORDS / HEAVY METAL
PRIMAL-FEAR_Unbreakable
Unbreakable (2012)
2/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HEAVY METAL
PRIMAL-FEAR_16-6-Before-The-Devil-Knows-You-r
16.6 Before The Devil Knows You're Dead (2009)
5/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / HEAVY METAL
PRIMAL-FEAR_New-Religion
New Religion (2007)
4/5
3/5
FRONTIERS RECORDS / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020