GROUPE/AUTEUR:

THE KENTISH SPIRES

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THE LAST HARVEST (2018)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"The Kentish Spires honore l'héritage de ses aînés avec un premier album au son fidèle à celui de l'époque Canterbury et au rock progressif des années 70."
DARIALYS - 17.09.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Les années 70, quelle belle période ! Musicalement, cette décennie correspond à la naissance du mouvement rock progressif. L’Angleterre est devenue le berceau de cette scène en révélant au monde entier des groupes tels que Jethro Tull, Emerson Lake & Palmer, Yes, et bien d’autres encore. Cinquante ans plus tard, les mélomanes se souviennent encore de cet âge d’or du rock avec nostalgie. C’est dans cette volonté de perpétuer cette musique unique que des groupes comme The Flower Kings ou encore Wobbler ont vu le jour pour transmettre leur héritage aux générations suivantes. The Kentish Spires, nouveau groupe de rock progressif britannique s’inscrit tout à fait dans cette lignée avec leur premier effort baptisé "The Last Harvest".

Et pour cause, l’opus du sextuor anglais sent les seventies à plein nez comme en témoigne le long et très bon premier titre, ‘Kingdom Of Kent’. Long de 11 minutes, le morceau propose un véritable retour vers le passé. Tour à tour, les influences de l’époque s’enchaînent. Le pont ressemble comme deux gouttes d’eau à ‘The Great Gig In The Sky’, morceau mythique de Pink Floyd sur "The Dark Side Of The Moon" tandis que l’intervention du saxophone rappelle le titre ‘Starless’ de King Crimson. Le saxophone est d’ailleurs très présent sur l’intégralité de l’album et vient donner une touche jazzy très agréable comme sur le dernier titre éponyme, dans un registre plus émotionnel avec une fin à la Procol Harum emmenée par des claviers omniprésents.

Entre ces deux titres majeurs, on retrouvera plusieurs titres plus concis aux ambiances différentes. The Kentish Spires respecte ainsi l’équilibre entre les titres longs, plus conceptuels, et les titres courts et immédiats, toujours avec réussite. Le premier single, ‘Clarity’ s’illustre dans un style tourné vers le folk médiéval avec une valse mêlant flûte et violon, tandis que l’excellent ‘Spirit Of The Skies’ est un véritable clin d’œil à la scène Canterbury. Les solos de flûte regorgent sur ce titre sautillant et rappellent immédiatement Caravan. ‘TTWIG’ (pour That’s The Way It Goes) agrandit encore un peu plus la palette des atmosphères proposées par les Anglais avec un son très groovy et un refrain accrocheur. Si musicalement, le sextet ne révolutionne pas le genre, l’originalité viendra de la chanteuse du groupe, Lucy V, qui délivre une performance remarquable avec son timbre grave et chaleureux et mène les chansons d’une main de maître grâce à sa voix aussi inhabituelle qu’appréciable.

"The Last Harvest" est donc un disque solide aux parfums d’orgue Hammond et de mellotron qui ravivera le souvenir des années 70, une époque fructueuse pour le rock progressif, et que l’on peut recommander à tous les amateurs de ce courant.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/thekentishspires/



GROUPES PROCHES:
CAMEL, WOBBLER, SOFT MACHINE, CARAVAN

LISTE DES PISTES:
01. Kingdom Of Kent
02. Spirit Of The Skies
03. TTWIG
04. Introception
05. Hengist Ridge
06. Clarity
07. The Last Harvest


FORMATION:
Danny Chang: Guitares
Lucie V: Chant / Violon
Paul Hornsby: Saxophone, Flûte
Phil Warren: Basse
Rik Loveridge: Claviers
Tim Robinson: Batterie


TAGS:
70's, Canterbury, Celtique, Groovy, Médiéval, Chant féminin
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC THE KENTISH SPIRES
NOTES
3/5 (2 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
CHEVALIER: Chapter Ii (2018)
HEAVY METAL Petit par la taille, "Chapter II" n'en confirme pas moins que Chevalier est une des plus orgasmiques révélations de ces dernières années en matière de heavy speed qu'il colore d'une touche médiévale.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
NOSOUND: Allow Yourself (2018)
ROCK ATMOSPHERIQUE Dans "Allow Yourself", Nosound crée une sorte de rock néo doom art très réussi et addictif
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE KENTISH SPIRES
THE-KENTISH-SPIRES_Sprezzatura
Sprezzatura (2019)
2/5
4/5
WHITE KNIGHT / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020