GROUPE/AUTEUR:

PHIDEAUX

(ETATS UNIS)

TITRE:
CHUPACABRAS (2005)
LABEL:
BLOODFISH
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Un album sympathique et consensuel, suffisamment varié pour tenir la route, mais qui subit les influences plutôt que de donner dans l’originalité."
ABADDON - 12.05.2006 - (2) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Phideaux Xavier, compositeur, guitariste et chanteur, nous livre ici son 4è opus. Après un album isolé paru en 1992 , l’artiste a sorti rien moins que 4 albums entre 2004 et 2006 ! “Chupacabras” est en fait un recueil de morceaux sans lien initial, piochés dans la collection de Phideaux, et réunis ici. Seul le morceau-titre a été composé pour la circonstance.

L’album commence par une ouverture instrumentale avant de s’attaquer au plat de résistance, le morceau-titre, d’une durée de 20 minutes. Cet epic est construit typiquement comme un morceau prog des 70’s mais sonne plus actuel (surtout sur les sons de guitare). On a donc droit aux transitions, changements de rythme et envolées propres à ce genre d’exercice, les vocaux étant assurés par Phideaux lui-même, accompagné par Valerie Gracious, au joli timbre irlandais. Un titre qui ne manque pas d’envergure, bien léché et attrayant, même s’il ne donne pas dans l’innovation de dernière génération.

Après ce joli début, le reste de l’album apparaît un petit cran en-dessous, même si à partir de morceaux disparates, Phideaux réussit à imprimer une ambiance globale, notamment grâce à des liaisons astucieuses entre les pistes.

On retrouve beaucoup d’influences, notamment des années 70 : Jethro Tull (la fin de 'Chupacabras'), Alice Cooper ('Ruffian'), Mike Oldfield ('The Party'), David Bowie ('Sunburnt') ... il y en a donc pour tous les goûts, de l’agressif au registre plus intimiste ('Fortress of Sand' : guitare saturée et voix, 'Titan' : contraste entre voix féminine et guitare saturée).

Bref, un album sympathique et consensuel, suffisamment varié pour tenir la route, mais qui subit les influences plutôt que de donner dans l’originalité. Tout à fait recommandable néanmoins ...

Plus d'information sur http://www.bloodfish.com



GROUPES PROCHES:
CHRIS, SUNCHILD, JEREMY, ALICE COOPER, MILO'S CRAVING, NO MAN, JOHN WESLEY, VULGAR UNICORN, T,

LISTE DES PISTES:
01. Okay - 2:06
02. Chupacabras - 20:41
03. Party - 5:17
04. Forteress Of Sand - 5:05
05. Ruffian On The Stairs - 2:59
06. Sunburnt - 2:50
07. Return Of The Ruffian - 4:17
08. Titan - 5:14


FORMATION:
Ariel Farber: Chant / violoncelle
Gabriel Moffat: Claviers
Mark Sherkus: Claviers
Phideaux Xavier: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Richard Hutchins: Batterie
Valerie Gracious: Chant


TAGS:
70's, Neo
 
 
(2) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
TONYB - 18/06/2008 -
0 0
4/5
Les deux premières plages, dont le somptueux épic Chupacabras, justifient à elles seules l'achat de cet album : du progressif symphonique de haute tenue, avec moult thèmes dont un déjà introduit dans Fiendish, premier album de Phideaux.
Le reste est un ton en-dessous, ressemblant à un mega-foutoir de style, allant juqu'au métal !

KEITH_WAKEMAN - 21/08/2007 -
0 0
2/5
Plus progressif, moins Folk, et malheureusement, en ce qui me concerne, plus moderne que "313". Je lui trouve également des mélodies moins attachantes. Deux albums finalement assez différents, preuve que Phideaux touche à tout... Je préfére le mien tout compte fait :)
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PHIDEAUX
DERNIERE ACTUALITE
DES NOUVELLES DU NOUVEL ALBUM DE PHIDEAUX
Toutes les actualités sur PHIDEAUX
NOTES
4/5 (3 avis) 3.2/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
PIERRE MOERLEN'S GONG: Pentanine (2005)
ROCK
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PREMIATA FORNERIA MARCONI: Photos Of Ghosts (1973)
ROCK PROGRESSIF
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PHIDEAUX
PHIDEAUX_INFERNAL
Infernal (2018)
4/5
4.5/5
AUTRE LABEL / ROCK PROGRESSIF
PHIDEAUX_Snowtorch
Snowtorch (2011)
4/5
4/5
BLOODFISH / ROCK PROGRESSIF
PHIDEAUX_Number-Seven
Number Seven (2009)
5/5
4.9/5
BLOODFISH / ROCK PROGRESSIF
PHIDEAUX_Doomsday-Afternoon
Doomsday Afternoon (2007)
5/5
4.6/5
BLOODFISH / ROCK PROGRESSIF
PHIDEAUX_313
313 (2006)
3/5
4/5
BLOODFISH / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020