GROUPE/AUTEUR:

WHITE WIDDOW

(AUSTRALIE)

TITRE:
VICTORY (2018)
LABEL:
AOR HEAVEN
GENRE:
A.O.R.

"Globalement agréable et légèrement supérieur à son prédécesseur, cet opus reste cependant loin de pouvoir rêver au statut d’incontournable."
LOLOCELTIC - 17.12.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Alors que rien ne semblait devoir entraver la marche du combo des frères Millis vers les sommets de l’AOR mondial, "Silhouette" était venu mettre cette belle dynamique en pause en 2016. Sans offrir un mauvais opus, les Australiens semblaient commencer à tourner en rond en recyclant les poncifs du genre sans prendre de risque. Autant dire que la nouvelle offrande de White Widdow se doit d’être à la hauteur des espoirs que le quintet avait suscités jusque-là, d’autant que, pendant ce temps-là, la concurrence scandinave a continué à hausser la barre des exigences.

Intitulé "Victory" et représentant un lever de soleil sur la planète mélodique, le nouvel opus affiche les ambitions du combo aussie et débute sur les chapeaux de roues avec un titre éponyme rapide, dynamique et doté d’un refrain accrocheur et d’un premier solo lumineux d’Enzo Almenzi. Rien d’hyper original, d’autant que les claviers de Xavier Millis sonnent toujours aussi datés des années 80, mais le plaisir est réel et l’on se prend à rêver d’un nouveau vent de fraîcheur auquel White Widdow nous avait habitués jusqu’à l’excellent "Crossfire" (2014). La suite reste de très bonne facture et ne manque pas d’accroches avec ‘Fight For Love’ et ses chœurs enthousiasmants, et le single ‘Second Hand Heart’ aux mélodies finement ciselées et au solo véloce d’un Enzo Almenzi faisant parfois penser à Eddie Van Halen.

Pourtant, sans qu’il puisse être noté de titre réellement faible, le soufflé  finit par retomber en raison d’une recette utilisée ad libitum et s’appuyant toujours sur les mêmes ingrédients. Les amateurs des années 80 y trouveront leur dose de mélancolie de cette période bénie des dieux de la mélodie (le mid-tempo ‘Danced In The Moonlight’ ou l’accrocheur ‘Love And Hate’ avec son intro aux claviers typique de ce que pouvaient proposer Journey ou Foreigner). La ballade ‘Anything’ nous ressort le coup du duo chant-piano avec délicatesse mais sans originalité et ‘America’ balance un de ces nombreux refrains aussi vite mémorisés qu’oubliés. Seul ‘Reach Up’ tente une approche un peu plus moderne avec ces claviers en loop et dégainant un des rares soli de Xavier Millis.

S’il est globalement agréable et légèrement supérieur à son prédécesseur, "Victory" reste cependant loin de pouvoir rêver au statut d’opus incontournable. S’ils veulent éviter de laisser définitivement passer le train, les Australiens doivent à tout prix éviter de proposer un troisième album de ce calibre ou bien ils ne pourront plus qu’admirer de loin la concurrence. Dernier avertissement avant la relégation en seconde division !

Plus d'information sur http://www.whitewiddow.blogspot.com/



GROUPES PROCHES:
FATE, SURVIVOR, BROTHER FIRETRIBE, MISS BEHAVIOUR, WIGELIUS, JOURNEY, BON JOVI, TREAT, FREE SPIRIT, DANGER DANGER

LISTE DES PISTES:
01. Victory - 3:32
02. Fight For Love - 3:31
03. Second Hand Heart - 4:50
04. Late Night Liason - 3:43
05. Danced In The Moonlight - 4:42
06. Love And Hate - 3:55
07. Reach Up - 3:29
08. Anything - 4:00
09. America - 4:31
10. Run And Hide - 3:32


FORMATION:
Ben Webster: Basse
Enzo Almanzi: Guitares
Gavin Hill: Batterie
Jules Millis: Chant
Xavier Millis: Claviers


TAGS:
80's, Accessible / FM, Old School
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC WHITE WIDDOW
DERNIERE ACTUALITE
WHITE WIDDOW: Nouvel album en octobre
Toutes les actualités sur WHITE WIDDOW
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MONSTER TRUCK: True Rockers (2018)
HARD ROCK Additionnant classe et énergie au service d'une écriture efficace, "True Rockers" confirme que Monster Truck est un (très) grand groupe !
 
CHRONIQUE SUIVANTE
NOCHNOY DOZOR: Nochnoy Dozor (2018)
METAL ATMOSPHERIQUE Ce premier EP suffit aux Grecs à esquisser un univers tant sonore que textuel aussi sombre que délicat, qui erre quelque part entre bande-son intimiste et gothic rock automnal.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WHITE WIDDOW
WHITE-WIDDOW_Silhouette
Silhouette (2016)
3/5
-/5
AOR HEAVEN / A.O.R.
WHITE-WIDDOW_Crossfire
Crossfire (2014)
4/5
-/5
AOR HEAVEN / A.O.R.
WHITE-WIDDOW_Serenade
Serenade (2011)
4/5
-/5
AOR HEAVEN / A.O.R.
WHITE-WIDDOW_White-Widdow
White Widdow (2010)
3/5
-/5
AOR HEAVEN / A.O.R.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020