GROUPE/AUTEUR:

MARCUS KING

(ETATS UNIS)

TITRE:
CAROLINA CONFESSIONS (2018)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
BLUES

"Un bel album de blues rock largement teinté de soul composé et interprété par un jeune prodige."
OCERIAN - 14.11.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Marcus King fait partie de ces petits prodiges de la musique qui ne peuvent que mettre tout le monde d'accord. En effet, avec un premier album sorti en 2015, le guitariste, du haut de ses 19 ans, en impose déjà. Son chant éraillé et sa sobriété éclatent à la face du monde. Trois ans plus tard, il fait ses confessions, à l'occasion de son troisième opus, à seulement 22 ans donc avec ce "Caroline Confessions" qui installe le phénomène parmi les bluesmen à suivre de près.

C'est une collection de 10 titres, pratiquement intégralement composés par ce jeune artiste, qu'il nous est proposé d'écouter ici. Nous avons affaire à un génie annoncé de la six-cordes mais ce qui frappe au premier abord, c'est cette voix légèrement éraillée qui rappelle les cantatrices de soul autant que les chanteurs de blues. Il y a à la fois de la légèreté, que l'on peut attribuer à la jeunesse, et cette authenticité qui caractérise les vieux loups solitaires qui ont déjà bien vécu.  Ce chant assez spécial qui peut ne pas plaire renvoie plutôt à la souffrance voilée d'une Janis Joplin ou d'une Aretha Franklin qui n'aurait pas encore pris son envol. Avec ce souffle court et cette interprétation très personnelle, King marque des points et ne peut être taxé de vouloir rentrer dans un moule commercial fait de facilité, enfonçant des portes ouvertes.

Côté musique, on se situe du côté du blues rock, de la soul music ou encore du folk sudiste. Avec des cuivres (saxophone, trompette ou trombone) assez présents, un clavier très moteur et une section rythmique précise et, pour le coup, assez expérimentée, la guitare de Marcus King se fait tantôt discrète tantôt explosive. Elle se veut parfois suave, avec un son clair assez souple. D'autres moments laissent s'exprimer une sonorité plus tranchante mais qui ne prend qu'épisodiquement le dessus, démontrant une certaine humilité. Car il est plutôt question ici de modestie, avec des musiciens au service de la musique. Les morceaux ne sont pas nécessairement d'une folle originalité mais, encore une fois, à 22 ans, le Monsieur n'a rien à envier à ses aînés. 

C'est donc avec bonheur qu'on peut écouter cet album assez varié et constitué de jolis morceaux qui manquent néanmoins parfois d'un peu de maturité pour que la sensibilité, que l'on devine importante, puisse s'étaler au grand jour. 

Plus d'information sur https://www.facebook.com/realmarcusking/



GROUPES PROCHES:
WARREN HAYNES, THE MARCUS KING BAND

LISTE DES PISTES:
01. Confessions
02. Where I'm Headed
03. Homesick
04. 8 A.m.
05. How Long
06. Remember
07. Side Door
08. Autumn Rains
09. Welcome 'round Here
10. Goodbye Carolina


FORMATION:
Dean Mitchell: Saxophone
Deshawn Alexander: Claviers
Jack Ryan:
Justin Johnson: Trompette/trombone
Marcus King: Chant / Guitares
Stephen Campbell: Basse


TAGS:
Bluesy, Chant éraillé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MARCUS KING
DERNIERE ACTUALITE
MARCUS KING: Sortie d'un album solo en janvier
Toutes les actualités sur MARCUS KING
NOTES
4/5 (1 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
HEAD WITH WINGS: From Worry To Shame (2018)
ROCK PROGRESSIF Avec son rock organique, original et raffiné synthétisé dans le remarquable "From Worry To Shame", à la croisée du progressif et de l’alternatif, Head With Wings s’impose comme une découverte au très fort potentiel.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ASH ORPHAN: The Man Who Fell From The Moon (2018)
POP Avec des compositions épurées soutenues par des ambiances d'une belle intensité, Ash Orphan nous offre un album attachant.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MARCUS KING
MARCUS-KING_El-Dorado
El Dorado (2020)
2/5
-/5
AUTRE LABEL / BLUES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020