GROUPE/AUTEUR:

BLANK MANUSKRIPT

(AUTRICHE)

TITRE:
STUDIO-LIVE-SESSION : ORF RADIOKULTURHAUS (2018)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
ROCK PROGRESSIF

"Album plutôt décalé par rapport à la discographie du groupe, ces sessions "live" laissent Blank Manuskript donner libre cours à son imagination au gré de belles improvisations."
TONYB - 05.11.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Groupe autrichien qui s'est tout d'abord fait connaître localement par des reprises de Pink Floyd, Blank Manuskript publie en cette année 2018 un nouvel album quelque peu à part dans sa discographie, s'agissant de sessions enregistrées dans les conditions du direct dans les locaux de l'ORF, radio publique autrichienne.

Et si sur leurs deux albums studios les influences de Pink Floyd, Camel voire Mike Oldfield ont été révélées par mes collègues, nous sommes ici devant un objet radicalement différent, laissant la part belle à l'improvisation et aux jams endiablées des membres du groupe, réduit pour l'occasion à un quintet. Composée de titres pour la plupart inédits, cette nouvelle galette met en valeur les qualités techniques des instrumentistes, proposant de longues parties instrumentales basées sur des répétitions de thèmes, au sein desquelles le chant est presque anecdotique. La tonalité est régulièrement jazzy, virant parfois à la fusion, et l'on retrouve bien évidemment quelques instruments emblématiques de ces ambiances : flûte endiablée, saxophone, Fender Rhodes, le tout soutenu par une basse très présente ('Alone at the Institution'). Inévitablement, le groupe s'approche également des rivages de Magma ('Doubts'), et donne libre cours à son imagination débordante.

C'est ainsi que 'Magician's Dance') évoque sans doute aucun un certain 'The End', inoubliable titre des Doors qui a servi de bande-son à "Apocalypse Now". Tout dans la construction du titre, sa tonalité monolithique, sa montée en puissance avec ses explosions régulières évoque ce monument de la musique, avant que Blank Manuskript n'y apporte sa touche personnelle sous la forme d'une fin instrumentale débridée, portée tour à tour par le saxophone soprano et les claviers qui se fendent d'un splendide solo final. De même 'Achluphobia' commence en mode expérimental façon "Ummagumma" pendant 5 bonnes minutes, avant de poursuivre son chemin sous la conduite d'une guitare hendrixienne qui gratte fort les oreilles, tandis que le final s'avère beaucoup plus apaisé et mélodieux. La conclusion de l'album est tout aussi déroutante, avec une splendide ballade dépouillée emplie de mélancolie (magnifique saxophone), en vrai décalage par rapport à tout ce qui a précédé.

Simple parenthèse dans la discographie du groupe ou réelle volonté d'évolution par rapport à ses publications précédentes ? Seul le futur de Blank Manuskript pourra répondre à cette question. Il reste néanmoins une galette non dénuée d'intérêt et qui met en valeur les talents d'interprétation du groupe, qui satisfera sans aucun doute les amateurs de progressif inventif.

Plus d'information sur http://www.blankmanuskript.at/



GROUPES PROCHES:
PREMIATA FORNERIA MARCONI, CAMEL, AREA, GENESIS, PINK FLOYD, ELP, BANCO DEL MUTUO SOCCORSO

LISTE DES PISTES:
01. Beast In The Cave (06:36)
02. Doubts (03:26)
03. Magician’s Dance (07:39)
04. Achluphobia (13:26)
05. Pressure Of Pride (03:41)
06. Alone At The Institution (09:54)
07. Silent Departure (03:25)


FORMATION:
Alfons Wohlmuth: Chant / Basse / Flûte
Dominik Wallner: Chant / Claviers
Jakob Aistleitner: Chant / Guitares / Saxophone / Flûte /glockenspiel / Percussions
Jakob Sigl: Chant / Batterie / Percussions
Peter Baxrainer: Chant / Guitares


TAGS:
70's, Chaotique, Expérimental, Jam, Jazzy, Technique, Live
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC BLANK MANUSKRIPT
DERNIERE ACTUALITE
BLANK MANUSKRIPT vient de sortir un EP reprenant d'anciennes chansons et d'autres inédites enregistrées dans des conditions live
Toutes les actualités sur BLANK MANUSKRIPT
DERNIERE INTERVIEW
Music Waves a rencontré Blank Manuskript, auteur du remarquable et ambitieux "The Waiting Soldier".

NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
FADING BLISS: Journeys In Solitude (2018)
DOOM Avec une flamboyance sentencieuse, les musiciens nous guident à travers les ruines d'une abbaye nichée dans un paysage qui pourrait être peint par Caspard David Friedrich.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
STEVE PERRY: Traces (2018)
A.O.R. D'une beauté et d'une émotion poignantes, ce retour inespéré de l'ancien chanteur de Journey souffre cependant d'un cruel manque de dynamisme.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BLANK MANUSKRIPT
BLANK-MANUSKRIPT_The-Waiting-Soldier
The Waiting Soldier (2015)
4/5
-/5
AUTOPRODUCTION / ROCK PROGRESSIF
BLANK-MANUSKRIPT_Tales-From-An-Island--Impres
Tales From An Island - Impressions From Rapa Nui (2008)
4/5
4/5
MUSEA / ROCK PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020