GROUPE/AUTEUR:

MIDNITE CITY

(ROYAUME UNI)

TITRE:
THERE GOES THE NEIGHBOURHOOD (2018)
LABEL:
AOR HEAVEN
GENRE:
HARD ROCK MELODIQUE

"A l'instar de leur premier album, Midnite City nous propose avec réussite un retour vers le glam des 80's."
LYNOTT - 20.12.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Treize mois après la sortie de leur premier album éponyme, les Britanniques de Midnite City remettent le couvert en cet automne 2018 avec "There Goes The Neighbourhood". Les peroxydés et spandexés sujets de Sa Majesté nous avaient sympathiquement ramenés l’an passé quatre décennies en arrière grâce à leur hard rock mélodique tourné vers le FM glam des 80’s en nous permettant ainsi d’économiser quelques doses d’onguent antirides.

Quand on découvre la fontaine de jouvence, on ne la laisse pas se tarir. Alors, les garçons de Midnite City ont rouvert leurs placards à fringues et, respectant le dress-code du genre, se sont à nouveau affublés des costumes d’époque, sans omettre de rendre visite à leur coiffeur préféré trop content de vider son stock d’eau oxygénée. Désormais portés par l’inspiration sépia des années MTV, ils ont alors pu composer douze nouveaux titres que n’aurait pas renié la comète Heavy Pettin’.

Rob Wylde, le frontman du groupe, est l’auteur de l’ensemble de l’œuvre. Guidés par les susnommés Ecossais et leurs suiveurs tels Danger Danger, Tigertailz, Firehouse, Warrant, Trixter et Poison pour ne citer qu’eux, Midnite City respecte le protocole et nous balance comme s’il en pleuvait refrains addictifs et festifs enrubannés de chœurs à la Def Leppard, murs harmoniques, grosses guitares et frappes de métronome musclées. Inutile de philosopher sur les textes, personne ne sera surpris, la concentration porte ici sur le dynamisme des propos et la volonté d’insuffler une feel good énergie. A l’écoute de l’opus, vous aurez ainsi l’impression de participer à une pop-rock surprise-partie où les bières coulent à flots et les filles sont peu farouches.

Au cœur de ce bain de jouvence se trouvent de belles réussites telles que les hymnes d’entrée d’opus que sont 'Here Comes The Party' et 'Give Me Love' dans la plus pure tradition hair metal, le mid-tempo 'You Don't Understand Me' qui nous ramène à l’"Hysteria" de Def Leppard, la power ballade 'Tonight You're All I Need' qui aurait hanté durant des semaines les programmes de MTV et le power pop rock 'Life Ain’t Like This On The Radio'. Mais ces titres ne sont qu’exemples parmi d’autres, l’enthousiasme des Britanniques ne faiblissant pas tout au long de ce "There Goes The Neighbourhood".

Tel une madeleine de Proust auditive, ce second album de Midnite City nous embarque joyeusement, sans se compliquer la vie, vers des territoires d’antan, à l’époque où la vie nous semblait plus simple, moins encombrée des scories de l’existence et où porter un ensemble moulant aux motifs guêpe n’était pas réservé aux seuls super-héros. Voilà bien une cure de jouvence salvatrice, merci Messieurs, continuez à faire des fêtes et à nous y convier.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/midnitecityuk/



GROUPES PROCHES:
HEAVY PETTIN', TRIXTER, DANGER DANGER, TIGERTAILZ, WARRANT, POISON

LISTE DES PISTES:
01. Here Comes The Party
02. Give Me Love
03. You Don't Understand Me
04. Life Ain't Like This On The Radio
05. We're Gonna Make It
06. Tonight You're All I Need
07. Hard To Get Over
08. Takes One To Know One
09. Heaven's Falling
10. Gave Up Giving Up
11. Until The End


FORMATION:
Josh Tabbie Williams: Basse / Backing Vocals
Miles Meakin: Chant / Guitares
Pete Newdeck: Batterie / Backing Vocals
Rob Wylde: Chant / Guitares
Shawn Charvette: Claviers / Backing Vocals


TAGS:
80's, Accessible / FM
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MIDNITE CITY
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
FOREST IN BLOOD: Pirates (2018)
HARDCORE Forest In Blood signe un disque fort et profond qui combine la puissance du thrash hardcore à une force atmosphérique qui prend aux tripes.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
KANSAS: Wheels And Other Rarities (2018)
ROCK PROGRESSIF Patchwork hétéroclite assemblant versions live, démos et remixes, aboutissant à un objet destiné aux fans ultimes.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MIDNITE CITY
MIDNITE-CITY_Midnite-City
Midnite City (2017)
3/5
-/5
AOR HEAVEN / A.O.R.
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020