GROUPE/AUTEUR:

FOREST IN BLOOD

(FRANCE)

TITRE:
PIRATES (2018)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
HARDCORE

"Forest In Blood signe un disque fort et profond qui combine la puissance du thrash hardcore à une force atmosphérique qui prend aux tripes."
NOISE - 19.12.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Formé en 1998 à Paris, Forest In Blood a connu un début de carrière fulgurant. Il s’est fait une réputation sur scène avec un brutal hardcore teinté de thrash, croisant la route de Madball, Anthrax ou Napalm Death et faisant un carton avec un premier album salué. Après s'être séparé en 2001, le groupe est de retour depuis 2010, ne proposant qu'un EP en 2011 avant l'album de cette année, "Pirates", concept album autour de l’âge d’or de la piraterie doté d'une somptueuse pochette fourmillant de détails. Le groupe reste ancré dans son style mais surprend à plusieurs reprises en s’écartant de sa ligne pour donner une force certaine à son concept.

Quand il tape dans son style de prédilection, il le fait avec une puissance qui force le respect. ‘My Dues’ et ‘Black Parrot’ sont deux premiers brûlots en forme d’uppercut. On pense à Hatebreed et Slayer pour la combinaison des genres et le résultat est remarquable.  Au chant, Elie impressionne, hurlant avec hargne et conviction et apportant aux chansons une pêche énorme. 'Legacy’ est tout aussi virulent et a toutes les qualités pour mettre le feu à une fosse. Enfin ‘The Descendants’ cartonne avec un petit groove thrash digne de Pantera et un solo de feu.

Mais il y a le petit truc en plus qui fait sortir le disque du lot. Il y a l’intro, ‘Seul Au Large’, qui entraîne dans le concept. Puis il y a les interludes, ‘Calme et Tempêtes’, ‘No Rédemption’ et ‘1519’ qui concrétisent ce sentiment de voyage au large. On y retrouve une face atmosphérique, une impression de plongeon dans les abysses comme dans un roman horrifique. Cela donne de l’ampleur au disque avec ce petit frisson qui donne la chair de poule. Enfin ‘The Code’ avec sa longue partie instrumentale très planante contribue à cette idée de voyage et ‘James’ teinté d’acoustique et de chant clair est à part, évoquant un chant de pirate avec un joli feeling.

"Pirates" est un disque d’une grande force d’âme. Il combine la force du hardcore thrash à une puissance émotionnelle certaine qui prend aux tripes. Forest In Blood signe une œuvre remarquable qui devrait marquer le genre au fer rouge.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/forestinblood666/



GROUPES PROCHES:
SLAYER, HATEBREED, SEPULTURA, SOULFLY, PANTERA

LISTE DES PISTES:
01. Seul au Large
02. My Dues
03. Black Parrot
04. Calme et Tempêtes
05. Legacy
06. No Redemption
07. The Code
08. 1518
09. The Descendants
10. James
11. Path of the Dead


FORMATION:
Barth: Guitares
Elie: Chant
Harvey: Guitares
Nech: Batterie
Pierre Acedo: Basse


TAGS:
Dépaysant, Lourde, Oppressant, Concept-album, Chant hurlé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC FOREST IN BLOOD
DERNIERE ACTUALITE
FOREST IN BLOOD : Derniers concerts avant un retour en studio en décembre
Toutes les actualités sur FOREST IN BLOOD
DERNIERE INTERVIEW
Forest In Blood fête ses 20 ans cette année et pour frapper son retour d'un grand coup, il nous propose l'énorme "Pirates"...

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
LA COSCIENZA DI ZENO: Una Vita Migliore (2018)
ROCK PROGRESSIF La Coscienza di Zeno fait preuve une nouvelle fois de ce sens de la juste écriture, à la frontière entre mélodies easy listening et inventivité prog.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MIDNITE CITY: There Goes The Neighbourhood (2018)
HARD ROCK MELODIQUE A l'instar de leur premier album, Midnite City nous propose avec réussite un retour vers le glam des 80's.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT FOREST IN BLOOD
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020