MW / Accueil / Chroniques / JOHN GREAVES: Life Size
GROUPE/AUTEUR:

JOHN GREAVES

(ROYAUME UNI)

TITRE:
LIFE SIZE
ANNEE PARUTION:
2018
LABEL:
MANTICORE
GENRE:
ROCK PROGRESSIF
"16ème album du bassiste gallois, un chemin océanique aussi rafraîchissant que lancinant."
ADRIANSTORK - 22.01.2019 -
John Greaves a fait partie de la formidable aventure RIO. Le bassiste gallois a enregistré en 1973 avec Chris Cutler et Fred Firth le premier album d'Henry Cow, ''Leg End'' produit par Virgin. L'idée de faire un rock autrement, qui se passe des impératifs de maisons de disques et qui se veut un peu plus aventureux va donc placer le rock en opposition. Ayant fait le tour du champ de recherche d'Henry Cow, John voyage au gré des aventures humaines (Peter Blegvad, National Health, Roxongs) tout en s'exilant en France pour démarrer une carrière solo. Après un cycle de chansons autour de Paul Verlaine, John enregistre son seizième album "Life Size''.

''Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage, il a pêché dans ses filets des sirènes'' pourrait nous venir à l'esprit en écoutant ces douze morceaux de "Life Size''. Naviguant sur une mer apaisée, l'esquif est bercé sans heurts par les violons, cordes, hautbois et piano. Passant naturellement de la langue de Shakespeare à celle de Du Bellay, le bassiste à la voix grave légèrement voilée de mélancolie se fait patriarche nous confiant des souvenirs et des secrets qu'une seule vie ne pourrait contenir ('Air De La Lune' où il nous parle de son exil loin de sa planète natale, 'God Song' rêverie nocturne au piano, 'Still Life' avec ses échos dans la brume et les caresses sensuelles du hautbois). La voix se fait parfois joueuse, mâchant les sons les plus improbables et fantaisistes ('Sweetheart Goodbye'). Si Robert Wyatt était un  grand amateur de John Greaves, c'est parce qu'il avait reconnu en lui un pair, un frère. Dans les mailles de ses filets, il a convié de drôles de créatures. Ces interprètes féminines, la plupart françaises, viennent accompagner son chant à l'unisson ('In Te' avec Annie Barbaza et ses accents italiens parfois à la limite du supportable, le blues 'Earthly Powers' où son chant est plus sobre et juste), voire le redoubler ('Air De La Lune' avec Valérie Robail, 'Hotels'). Parfois, bon prince, John s'efface et laisse pour un instant le micro à l'une d'elles ('La Lune Blanche' où des mélopées nous irradient, 'How Beautiful You Are').

Malgré cette rafraîchissante écoute, on serait parfois tenté de vérifier l'heure de l'arrivée à destination. 48 minutes de long cours sur une mer d'huile avec des mélodies minimalistes et lancinantes ne donneront guère le mal de mer mais pourront ennuyer (en particulier les chansons en duo, assez interchangeables). L'auditeur, si peu masochiste soit-il, aurait préféré une mer démontée afin de subir quelques lames de fond qui aurait rendu ce voyage héroïque et lui aurait laissé quelques souvenirs à raconter en famille. L'héritage RIO manque à l'appel - mais est-ce un crime ? On pourra toutefois se consoler en écoutant l'étrange et menaçant 'Kew Rhone Is Real' où les percussions énergiques, les violons dissonants et la voix traînante et et grave accidentalisent le parcours balisé de la croisière.

John Greaves nous revient avec un album apaisé mais qui porte le poids d'une vie. Une plongée dans un océan de quiétude mais dont on aurait aimé quelques remous pour descendre au plus profond du maelström.

Plus d'information sur https://myspace.com/johngreaves

VIDEO

GROUPES PROCHES:
ROBERT WYATT, ETRON FOU LELOUBLAN, PRESENT, HENRY COW, UNIVERS ZÉRO

LISTE DES PISTES:
01. Air de la Lune
02. The Same Thing
03. In Te
04. God Song
05. Kew Rhône is Real
06. Earthly Powers
07. Still Life
08. La Lune Blanche
09. Sweetheart Goodbye
10. Hôtels
11. How Beautiful You Are
12. Lie Still, Sleep Becalmed


FORMATION:
John Greaves: Chant / Guitares / Piano / Arrangements De Cordes
Annie Barbazza: Invité / Chant (3,6,7,11) / Piano (11) / Guitare Acoustique (3)
Camillo Mozzoni: Invité / Hautbois
Diego Romani: Invité / Alto (1,7)
Himiko Paganotti: Invité / Chant (8)
Irene Barbieri: Invité / Violon (1,7)
Jakko Jakszyk: Invité / Guitare (4)
Jordi Tagliaferri: Invité / Percussions (2,7,10)
Lino Capra Vaccina: Invité / Piano / Percussions (12)
Matthieu Rabaté: Batterie / Invité
Max Marchini: Invité / Guitare Subaquatique
Olivier Mellano: Invité / Guitare (1,2,6,8)
Sophia Domancich: Invité / Piano (8)
The Warm Morning Brothers: Invité / Choeurs
Valérie Gabail: Invité / Chant (1,10)
Vincent Courtois: Invité / Violoncelle
Zeena Parkins: Invité / Harpe (10)


TAGS:
Avant-gardiste, Bluesy, Dépaysant, Dissonant, Intimiste, Mélancolique, Planant, RIO, Romantique, Sombre, Ballades, Chant féminin, Chant grave
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC JOHN GREAVES
DERNIERE ACTUALITE
JOHN GREAVES: Life Size
SORTIE

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant JOHN GREAVES
 
NOTES
 
3/5 (1 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT JOHN GREAVES
 
JOHN-GREAVES_life-size Life Size (2018)
MANTICORE / ROCK PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville Records, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2020