GROUPE/AUTEUR:

SOEN

(SUÈDE)

TITRE:
LOTUS (2019)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
METAL PROGRESSIF

"Si la notion de chef-d’œuvre est souvent galvaudée et nécessite certainement du temps pour qualifier un disque, nul doute que "Lotus" n'est pas loin de mériter ce qualificatif. Soen franchit un nouveau palier et assoit un peu plus son style et sa personnalité."
CALGEPO - 16.01.2019 - (0) Avis des lecteurs - (1) commentaire(s)
5/5
En seulement trois albums, Soen est parvenu à se faire un nom dans le microcosme metal progressif mondial, forgeant au fil de sa discographie une identité de plus en plus affirmée en s'émancipant de ses pairs parmi lesquels Opeth et Tool. Si le premier album pouvait souffrir d'une certaine parenté avec ces groupes, les Suédois ont trouvé dès leur second album leur voie singulière dans un style metal progressif qui avait bien besoin d'un nouveau souffle. Leur marque de fabrique est de mettre au centre de leurs compositions la recherche des émotions qu'elles soient les plus sombres, mélancoliques ou plus porteuses d'espoir par leur musique à la fois, et de façon paradoxale, en opposition et complémentaire.

L'autre intérêt du groupe est de proposer à l'auditeur des thèmes mystiques qui servent ses morceaux. Si le précédent  album s'inspirait des Lykaias, rites cannibales et sataniques à l'époque antique, le nouvel album a pour fondement le Lotus (sacré). Dans l’Égypte ancienne, cette plante supposée se rétracter la nuit pour réapparaître au matin est intimement liée à la mort et à la résurrection. Le livre des morts égyptien est connu pour contenir des sorts permettant de transformer une personne en une fleur de lotus permettant ainsi sa résurrection. En Asie, le lotus est le symbole de la pureté et de la révélation spirituelle, capable de pousser dans les eaux les plus troubles. Ce thème est donc le sujet propice sur lequel la musique de Soen peut s'appuyer étant faite de passages antagonistes, alternant les climats sombres et les mouvements lumineux.

Si 'Rival', le premier extrait dévoilé, se faisant l'écho de "Lykaia" avec ses riffs lourds distillés par les deux guitaristes dont le nouveau membre Cody Ford, ne permet pas de mesurer la progression du groupe, l'écoute globale et attentive de l'album démontre que "Lotus" va encore plus loin dans la culture des ambivalences. L'ambiance sonore se fait d'emblée plus ample, dense, moderne, moins vintage et sèche que pouvait l'être l'album précédent. L'évolution du groupe est donc marquée par plusieurs titres qui accentuent cette dualité tant cultivée par le groupe. 'Martyrs' en est un parfait exemple avec une première moitié puissante dans laquelle Martin Lopez est en première ligne, frappant sa batterie avec une précision chirurgicale bourrée de feeling, complété par la basse vrombissante de Stefan Stenberg et des riffs électriques agressifs. A ce premier mouvement succède un passage atmosphérique qui monte en puissance jusqu'au cri libérateur de Joel Ekelof à la manière de Muse conduisant à la reprise du refrain démoniaque.

Tout le travail du groupe sur ce nouvel album a été de décupler cette densité ambivalente sur plusieurs morceaux comme dans 'Lascivious' aux couplets brutaux soulignés par la double pédale du divin batteur, un refrain éblouissant et un pont instrumental illuminé par un solo de guitare tout en toucher. La tension dramatique est exaltée par des lignes de chant toujours bien écrites et interprétées par Joël qui effectue un travail extraordinaire à la fois de justesse et de retenue dans la puissance ('Lunacy').

Soen n'a également pas son pareil pour proposer des morceaux plus directs permettant de créer des ambiances profondes dans lesquelles s'abandonner pleinement, ou à l'opposé plus énergiques et dynamiques. Cette quintessence est atteinte par 'Lotus' qui, sous ses apparences mid tempo floydien, est d'une subtilité sans bornes enluminé par un solo de guitare à faire fondre de bonheur les admirateurs de David Gilmour menant à une fin chorale quasi gospel qui rappelle le célèbre groupe anglais. Le quintet poursuit cette atmosphère éthérée et onirique avec 'River' d'une beauté confondante faisant écho aux derniers travaux des polonais de Riverside dans ce qu'ils ont de plus touchant, y compris dans le chant grave à la Mariusz Duda. Dans le même esprit de recherche d'efficacité, 'Covenant' prend le contre-pied en épousant un style énergique qui hantera vos cerveaux pendant longtemps avec son chorus épique. Enfin comment rester insensible à l'hispanisant 'Penance' construit autour d'une mélodie chaloupée qui se mue en une ambiance totalement débridée en milieu de titre dans laquelle Martin Lopez tutoie la perfection rythmique !

Si la notion de chef-d’œuvre est souvent galvaudée et nécessite certainement du temps pour qualifier un disque, nul doute que "Lotus" n'est pas loin de mériter cette reconnaissance. Chaque note, chaque parole, chaque ligne de chant est pensée avec une rare intelligence. Avec "Lotus" et sa thématique forte de spiritualité, Soen franchit un nouveau palier, assoit un peu plus son style et sa personnalité. Les Suédois viennent tout simplement de sortir l'un des albums de l'année, voire plus.

Plus d'information sur http://www.myspace.com/soenmusic



GROUPES PROCHES:
OPETH, A PERFECT CIRCLE, TOOL, HAUCHARD, RIVERSIDE

LISTE DES PISTES:
01. Opponent
02. Lascivious
03. Martyrs
04. Lotus
05. Covenant
06. Penance
07. River
08. Rival
09. Lunacy


FORMATION:
Cody Ford: Guitares
Joel Ekelof: Chant
Lars Åhlund: Guitares / Claviers
Martin Lopez: Batterie
Stefan Stenberg: Basse


TAGS:
90's, Epique, Groovy
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(1) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
OCERIAN - 21/02/2019 10:21:05
0
Magnifique album tout en délicatesse. La chronique retranscrit parfaitement la qualité de "Lotus" qui montre qu'un groupe est capable de se renouveler et d'assumer une part plus tempérée et plus subtile de son ADN.

Comme j'aime ces groupes qui sont capables de proposer autre chose tout en maintenant un niveau de qualité et d'exigence très élevé. Comme j'applaudis Soen d'avoir fait tomber les masques et d'oser affirmer que le djent et la technique sont bons mais qu'une fois avoir fait la démonstration de son savoir faire on peut passer, avec une grande maturité, à la pure expression artistique, dénudée, pure et simplement belle.
Haut de page
EN RELATION AVEC SOEN
DERNIERE ACTUALITE
SOEN : Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur SOEN
DERNIER ARTICLE
TOP TITRES 2019
La rédaction de Music Waves a voté pour les meilleurs titres de 2019. Et le vainqueur est ... Tous les articles sur SOEN
DERNIERE INTERVIEW
Joel Ekelöf et Martin Lopez de Soen sont venus nous présenter leur dernier album, "Lotus"

NOTES
4.7/5 (3 avis) 4.4/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE ALGORITHM: Compiler Optimization Techniques (2018)
HEAVY METAL The Algorithm arpente un chemin cabossé dans un espace sonore glacial, attachant ou bestial, aux ramifications multiples.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
UNHOLD: Here Is The Blood (2018)
POST METAL Unhold joue sur les contrastes d'un art douloureux crépitant d’une noirceur diluée.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SOEN
SOEN_Lykaia
Lykaia (2017)
4/5
4/5
UDR MUSIC / METAL PROGRESSIF
SOEN_Tellurian
Tellurian (2014)
4/5
4/5
SPINEFARM RECORDS / METAL PROGRESSIF
SOEN_Cognitive
Cognitive (2012)
4/5
3/5
SPINEFARM RECORDS / METAL PROGRESSIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020