GROUPE/AUTEUR:

VIZA

(ETATS UNIS)

TITRE:
THE UNORTHODOX REVIVAL: VOLUME I & II (2018)
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
ROCK INDÉ / METAL ALTERNATIF

"Double EP pour un double pari réussi, VI*ZA prouve sa capacité à aller de l'avant, assumant plus que jamais son ancrage dans la musique traditionnelle et un rock US moderne."
PHILX - 30.11.2018 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
4 ans déjà se sont écoulés depuis la sortie du très bon  "Aria", qui nous avait convaincu chez Music Waves, voici que le sextet californien revient de plus belle pour officialiser la sortie d'un double EP que les fans connaissent déjà bien puisque le groupe publiait sur ses réseaux un nouveau titre tous les 1er de chaque mois depuis maintenant un an. Les plus impatients pouvaient alors rester informés sur l'actualité du groupe et constater l'orientation musicale qui s'opérait en direct, les autres ont attendu patiemment pour s'ingurgiter les 12 titres d'une traite et mieux comprendre l'ampleur de la transformation.

Tout d'abord, quelle fut notre (agréable) surprise de réentendre ce son doux et chaleureux du duduk que nous n'avions plus entendu depuis l'excellentissime "Made in Chernobyl". Oui, Jivan Gasparyan Jr. s'est octroyé un peu de temps pour contribuer au nouveau projet ambitieux du groupe qu'est celui d'emmener l'auditeur dans un voyage intemporel, sous l'appellation "The Unothodox Revival", qui était à l'origine fait pour proposer 6 titres, mais la réaction du public fut telle qu'il n'en fallait pas plus pour continuer dans cette lancée, déclinant donc l’œuvre en 2 volumes indissociables.

Chaque titre révélant un univers propre, aussi riche que complexe, appuyé par un visuel très marqué, qu'en est-il de l'orientation artistique du groupe alors que son guitariste Orbel Babayan, qui semblait contribuer de plus en plus à la direction artistique des deux derniers opus du groupe s'en est allé voguer vers de nouveaux horizons musicaux ?... Qu'importe, c'est le frontman charismatique K'noup qui emmanche sa guitare sèche après une pause en 2016, plus inspiré que jamais et proposant un recueil de 12 titres aux univers et thèmes aux antipodes, mais permettant de proposer un échantillon rafraîchissant.

Que serait un album (ou EP) sans son clin d'oeil "Viktor"-ien? Un gros manque? On est d'accord... Comme pour rassurer les fans en s'affranchissant de cette formalité, c'est par un 'Viktorious' généreux que s'entame la première part de la galette. Titre mid-tempo à la mélodie accrocheuse, qui n'est pas sans rappeler l'ambiance d'un "Carnivalia", sur lequel K'noup s'amuse entre chuchotement et voix plus coffrée, il prend toute son ampleur lorsque le rythme s'accélère et que K'noup éraille sa voix avant de contraster encore avec son timbre au vibrato reconnaissable entre mille. Discipline dans laquelle il semble d'ailleurs bien plus à l'aise, même si on aurait pu reprendre de ce scream sur un couplet supplémentaire.

Le "Volume I" est remarquable par sa facilité d'accès grâce aux mélodies accrocheuses tantôt de l'oud d'Antranig Kzirian, tantôt de la guitare de Shant Bismejian, que ce soit sur les progressions orientales ou les riffs d'un rock agressif, notamment sur un 'Cash Karma' travaillé et un 'Velvet Shade' aussi dansant que lourd où l'emploi du trio oud, duduk, darbuka y est fait en parfait équilibre avec les instruments saturés, résumant bien le style affirmé qui fait le son unique du groupe, laissant imaginer l'effet de ces titres en concert. Ce volume s'achève sur une ballade d'une approche totalement nouvelle pour le combo, laissant pour la première fois TheOudPlayer prendre le micro pour un résultat tout à fait convaincant.

Le "Volume II" nous emmène plus loin dans le voyage, partant d'un 'Pinches' clairement influencé des rythmiques et mélodies arméniennes (rappelons que le groupe est composé à 5/6 d'Arméniens américains) pour un nouveau mélange audacieux réussi, à un 'Diabolic Angel' ou encore 'Dancing Twig' plus complexes et aux très nombreuses mélodies offrant des progressions nouvelles ; la formation sort de sa zone de confort pour notre plus grand plaisir, affirmant à la fois son ancrage profond dans les deux univers et démontrant sa capacité à se renouveler. Sur 'Tom Waits For Her', K'noup en profite pour adresser un hommage à l'une de ses plus grandes influences (avec Mike Patton) : Tom Waits. Allant chercher sa voix de tête éraillée, on retrouve l'identité de Neurobox, premier groupe du chanteur, mêlée au potentiel de la formation. L'album s'achève sur un 'Pathway' absolument remarquable par un nouveau mélange de musique traditionnelle à la signature rythmique débouchant sur un refrain rock d'un VI*ZA 2.0.

Ce double EP a tout pour faire (re)découvrir les grandes capacités que le groupe possède dans l'arrangement et le mélange d'éléments empruntés à la musique traditionnelle arménienne et au rock US moderne pour un mélange unique. Le combo a su profiter de ces quatre ans pour se renouveler et proposer ici quelque chose de vraiment nouveau qui ne peut que conquérir les nouvelles oreilles comme les fans de longues dates.

Plus d'information sur http://experienceviza.com/



GROUPES PROCHES:
SERJ TANKIAN

LISTE DES PISTES:
01. Viktorious
02. Cash Karma
03. Velvet Shade
04. A World Of Broken Mirrors
05. Aphrodite
06. Vicious Game
07. Pinches
08. Sheep
09. Diabolic Angel
10. Dancing Twig
11. Tom Waits For Her
12. Pathway


FORMATION:
Alex Katcherian: Basse
Antranig Kzirian: Oud
Chris Daniel: Batterie
Jivan Gasparyan Jr.: Duduk
K'noup Tomopoulos : Chant / Guitares
Shant Bismejian: Guitares


TAGS:
Dépaysant, Fusion
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC VIZA
DERNIERE ACTUALITE
VI*ZA en concert au Trabendo de Paris le 28 mai
Toutes les actualités sur VIZA
DERNIER ARTICLE
VIZA - LE TRABENDO (PARIS) - 28 MAI 2019
Un concert unique marquant le retour de Viza sur les scènes européennes Tous les articles sur VIZA
DERNIERE INTERVIEW
Véritable coup de coeur de ce début 2012, nous ne pouvions pas rater l'occasion de rencontrer le souffle d'air frais qui traverse le monde, de passage au Divan du Monde. Et pour l’occasion, c’est tout le groupe qui a reçu MusicWaves !

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
CONCEPTION: My Dark Symphony (2018)
METAL PROGRESSIF Le retour des Norvégiens de Conception n'a qu'une seule carence, celle de proposer un EP trop court eu égard à la qualité de la musique proposée. Une renaissance après 21 ans d'absence qui sonne comme une promesse dans un futur que l'on espère proche.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
IMAGINE DRAGONS: Origins (2018)
POP Imagine Dragons poursuit son opération séduction mais stagne, écartelé entre une pop-rock respectable et un simple divertissement pour enfants.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT VIZA
VIZA_Aria
Aria (2014)
4/5
4/5
AUTOPRODUCTION / METAL FUSION
VIZA_Carnivalia
Carnivalia (2012)
4/5
5/5
AUTRE LABEL / METAL FUSION
VIZA_Made-In-Chernobyl
Made In Chernobyl (2010)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / ROCK INDÉ
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020