GROUPE/AUTEUR:

SWALLOW THE SUN

(FINLANDE)

TITRE:
WHEN A SHADOW IS FORCED INTO THE LIGHT (2019)
LABEL:
CENTURY MEDIA RECORDS
GENRE:
DOOM

"Œuvre aussi personnelle que la douleur traversée par son auteur, cet album se révèle d’une richesse, d’une délicatesse, d’une profondeur et d’une émotion sans limite."
LOLOCELTIC - 31.12.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Paru en 2015, "Songs From The North I, II & III" faisait partie de ces œuvres dont on ne ressort pas indemne après écoute. Il faut croire que l’impact de cet opus dépassait le cadre de son audience car en décembre 2016, le clavier historique du groupe, Aleksi Munter, abandonnait ses camarades suite à un burn-out dont il n’arrivait pas à se remettre. Mais c’est un drame encore plus important qui frappait Swallow The Sun qui ne semblait pas devoir être épargné par le destin en cette funeste année. En effet, en avril, Aleah Stanbridge (Trees Of Eternity), compagne de Juha Raivio, décédait d’un cancer, laissant le leader du sextet finlandais dans une profonde dévastation. Après s’être terré pendant de longs mois au fond des forêts septentrionales, Raivio réussit à se relever et à composer un nouvel opus dont il reconnait lui-même que chaque mot et chaque note ont été composés en pensant à Aleah et à son propre combat depuis le décès de l’être aimé.

Si la musique de Swallow The Sun n’a jamais encouragé à faire la fête, ce "When A Shadow Is Forced Into The Light" s’enfonce encore plus dans une mélancolie profonde mais d’une beauté mortifère. Précédé par l’EP "Lumina Aurea" qui œuvrait plutôt dans un dark-ambiant avec la participation de Einar Selvik (Wardruna) et Marco I Benevento (The Foreshadowing), le nouvel album revient vers des terres plus proches de ce que le groupe offre depuis maintenant plus de 15 ans. Pourtant, l’évolution est aveuglante en creusant plutôt le sillon entamé lors de "Songs From The North II" avec l’utilisation majoritaire du chant clair par Mikko Kotomäki. Ce dernier est toujours capable de sortir des screams déchirants (‘When A Shadow Is Forced Into The Light’, ‘Upon The Water’…) ou des growls effrayants (‘Clouds On Your Side’, ‘Here On The Black Earth’…), mais ces derniers ne sont plus que ponctuels, ce qui renforce d’ailleurs leur effet lacérant la grisaille.

Abîme de douleur, "When A Shadow Is Forced Into The Light" surprend pourtant par sa teneur mélodique. Jouant souvent sur la dualité des guitares acoustiques et électriques, ou sur celle des chants clairs et extrêmes, Swallow The Sun réussit même à offrir des refrains envoûtants et obsédants (‘Firelights’, ‘Upon The Water’, ‘Upon The Water’…), exercice rare dans le domaine du doom. L’autre point qui impressionnera à l’écoute de cet album, c’est la multitude d’éléments qui permettent d’éviter un sentiment de linéarité alors que le tempo reste, comme il se doit, particulièrement lent. Outre les refrains évoqués précédemment, l’auditeur sera happé par la complexité de la batterie sur le titre éponyme, par la basse tourbillonnante de ‘The Crimson Crown’ qui apporterait presque un peu de légèreté, par l’explosion finale de ‘Firelights’, le crescendo écrasant de ‘Stone Wings’, les paroles en français murmurées par une voix féminine de ‘Clouds On Your Side’, les paysages dévastés au milieu desquels chemine un ‘Here On The Black Earth’ agité de sursauts déchirants de douleur et également doté d’un rare mais émouvant solo, ou du refrain d’un ‘Never Left’ symbolisant la plaie qui refuse de se fermer.

Œuvre aussi personnelle que l’épreuve traversée par son auteur, "When A Shadow Is Forced Into The Light" n’en est pas moins la plus accessible offerte par Swallow The Sun. Il est difficile de savoir si la formation finlandaise poursuivra dans ce chemin ou reviendra vers des rivages plus habituels lors de ses prochains opus. Ce qui est certain, c’est que cet album ne pourra que rester unique en raison de la douleur qu’il traduit et que Juha Raivio a été capable d’expulser avec talent pour un résultat d’une richesse, d’une délicatesse et d’une émotion sans limite. Souhaitons-lui de pouvoir guérir de ses blessures tout en restant capable de continuer à nous offrir des albums aussi poignants.

Plus d'information sur http://www.swallowthesun.net



GROUPES PROCHES:
BLACK SUN AEON, ABLAZE IN HATRED, KATATONIA, INSOMNIUM, COLOSSEUM, SHAPE OF DESPAIR

LISTE DES PISTES:
01. When A Shadow Is Forced Into The Light - 7:26
02. The Crimson Crown - 7:56
03. Firelights - 5:40
04. Upon The Water - 6:16
05. Stone Wings - 6:55
06. Clouds On Your Side - 4:46
07. Here On The Black Earth - 5:38
08. Never Left - 7:49


FORMATION:
Jaani Peuhu: Chant / Claviers
Juha Raivio: Guitares / Claviers
Juho Räihä: Guitares
Juuso Raatikainen: Batterie
Matti Honkonen: Basse
Mikko Kotamäki: Chant


TAGS:
Lourde, Mélancolique, Oppressant, Sombre, Chant grunt/growl
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SWALLOW THE SUN
DERNIERE ACTUALITE
SWALLOW THE SUN: Détails sur le nouvel album et nouveau single en écoute
Toutes les actualités sur SWALLOW THE SUN
DERNIERE INTERVIEW
Initialement programmée avec Mikko Kotamäki l'interview du groupe Swallow the Sun aura finalement eu lieu avec Juha Raivio le guitariste/compositeur du groupe...

NOTES
- /5 (0 avis) 4.8/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DEVIN TOWNSEND: Empath (2019)
METAL PROGRESSIF "Empath" est un chef-d’œuvre à écouter encore et encore. Il est impossible de ne pas s’incliner devant autant de talent et de génie.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
TOOL: Fear Inoculum (2019)
METAL ALTERNATIF Après une très longue gestation sujette à toutes les interprétations, Tool accouche d’un album fascinant et met un point d’orgue à son œuvre si singulière. "Fear Inoculum" est l’album de l’année.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SWALLOW THE SUN
SWALLOW-THE-SUN_Songs-From-The-North-I-Ii--Iii
Songs From The North I, Ii & Iii (2015)
4/5
4.5/5
CENTURY MEDIA RECORDS / DOOM
SWALLOW-THE-SUN_Emerald-Forest-And-The-Blackb
Emerald Forest And The Blackbird (2012)
4/5
4/5
SPINEFARM RECORDS / DOOM
SWALLOW-THE-SUN_New-Moon
New Moon (2010)
4/5
3.7/5
SPINEFARM RECORDS / DOOM
SWALLOW-THE-SUN_Plague-Of-Butterflies
Plague Of Butterflies (2008)
4/5
3/5
SPINEFARM RECORDS / DOOM
SWALLOW-THE-SUN_Hope
Hope (2006)
4/5
4/5
SPINEFARM RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020