GROUPE/AUTEUR:

AMORPHIS

(FINLANDE)

TITRE:
ECLIPSE (2006)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
HEAVY METAL

""
STRUCK - 12.06.2006 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
On aurait pu dire qu’Amorphis nous proposait avec son 8e album 'Eclipse', un album de métal traditionnel catchy, entraînant mais somme toute conventionnel avec, comme tout bon album de métal qui respecte, son tube en puissance : "Under a Soil & Black Stone".
On aurait pu dire que le nouveau chanteur avait une voix particulièrement chaude mais là encore dans la lignée des très (trop) nombreux groupes de métal que l’on nous découvre quotidiennement…

On aurait pu dire tout ça et en conclure fort de ces constatations que ce 'Eclipse' était un bon album de métal parmi tant d’autres… mais il en va autrement !

Fort heureusement, les finlandais font se côtoyer les titres évoqués ci-dessus avec d’autres d’un tout autre calibre…
Citons à cet égard, "Two Moons" qui ouvre le bal avec une intro au clavier très proche des derniers Dream Theater qui laisse place à des riffs hyper accrocheurs qui vous donnent une furieuse envie de battre le rythme…

Une bien belle entame pour un album qui recèle d’autres petites pépites dont la structure peut se résumer au travers de "Leaves Scar" débutant sur des flûtes au parfum très folk enchaînant sur une trame death mélodique au refrain clair hypnotique.

Le principe de construction est assez similaire sur "Perkele : The God of Fire" qui amorce sur une intro aux accents orientaux laissant place à une rythmique lourde tendant toujours vers une death mélodique et des refrains toujours aussi entraînants avec une touche de chant guttural grave parfaitement maîtrisé en arrière plan qui donnent un plus indéniable…
Signalons également l’enchaînement quasi-parfait au piano acoustique de ce dernier titre avec "The Smoke".

Il en ressort qu’en prenant des accents tantôt folk, tantôt death mélodique… le métal contemporain qui pourrait s’avérer banal entre dans une toute autre dimension et fait sortir 'Eclipse' du lot des productions qui jalonnent les bacs de votre distributeur préféré !

Un bémol toutefois, il aurait été souhaitable qu’Amorphis aille un poil plus loin dans sa prise de risque en incorporant un zest supplémentaire d’éléments extrêmes tel que le chant death mais surtout en approfondissant ses explorations particulièrement rafraîchissantes de la musique folk voire orientale…
Dans ces conditions, et sans pour autant cloner un Tuatha de Danann, il paraît évident que la musique d’Amorphis deviendra une référence…

Plus d'information sur http://www.amorphis.net/



GROUPES PROCHES:
BARREN EARTH, KATATONIA, LET IT FLOW, MY DYING BRIDE, THE ETERNAL

LISTE DES PISTES:
01. Twoo Moons
02. House Of Sleep
03. Leaves Scar
04. Born From Fire
05. Under A Soil And Black Stone
06. Perkele : The God Of Fire
07. The Smoke
08. Shame Flesh
09. Brother Moon
10. Empty Opening
11. Stonewoman


FORMATION:
Esa Holopainen: Guitares
Jan Rechberger: Batterie
Niclas Etelävuori: Basse
Santeri Kallio: Claviers
Tomi Joutsen: Chant
Tomi Koivusaari: Guitares


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC AMORPHIS
DERNIERE ACTUALITE
AMORPHIS et SOILWORK annoncent une tournée européenne pour début 2019
Toutes les actualités sur AMORPHIS
DERNIERE INTERVIEW
A l'occasion de ce nouveau rendez-vous avec Tomi Joutsen et Esa Holopainen, Music Waves a fait le point sur ce nouvel album de cet Amorphis 2.0

NOTES
- /5 (0 avis) 3.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
SECRET OYSTER: Vidunderlige Kaelling (1975)
ROCK PROGRESSIF
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SPACED OUT: Live In 2000 (2005)
ROCK Technique et spectaculaire, mais manquant d'émotions : un DVD à regarder avec modération toutefois.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AMORPHIS
AMORPHIS_Queen-Of-Time
Queen Of Time (2018)
5/5
5/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
AMORPHIS_UNDER-THE-RED-CLOUD
Under The Red Cloud (2015)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
AMORPHIS_Circle
Circle (2013)
4/5
3/5
NUCLEAR BLAST / METAL GOTHIQUE
AMORPHIS_The-Beginning-Of-Times
The Beginning Of Times (2011)
3/5
4/5
NUCLEAR BLAST / METAL MELODIQUE
AMORPHIS_Magic-And-Mayhem--Tales-From-The-Ear
Magic And Mayhem - Tales From The Early Years (2010)
4/5
4/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020