.
.
GROUPE/AUTEUR:

TED POLEY

(ETATS UNIS)

TITRE:
MODERN ART (2018)
LABEL:
AVALON
GENRE:
ROCK

"Un mix inattendu, mais remarquable, du talent du Ted Poley de Danger Danger avec le son des Suédois de Degreed."
LYNOTT - 02.01.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Ted Poley est surtout connu pour être le chanteur de Danger Danger même s'il a officié également chez Melodica. Le groupe majeur de l'Américain reste silencieux depuis une dizaine d'années mais son mentor continue à pousser la chansonnette en solo. Il y a deux ans sortait son troisième effort, "Beyond The Fate" à qui succède un nouveau projet qui voit Poley s'associer avec le groupe de hard rock suédois Degreed.

L'opus qui nous intéresse aujourd'hui porte le nom de "Modern Art". Sa pochette, parfaitement adaptée au titre du produit, fait honneur au blond chanteur. Il s'agit bien ici, s'il était permis d'en douter, de son nouvel effort solo et, si Mate Ericksson, le batteur de Degreed apparaît bien comme producteur au dos du packaging en tant que co-producteur, seul le livret de l'album dévoile le nom des musiciens suédois.

L'idée de cette association musicale, à première vue, ne tombe pas sous le sens. L'Américain est plutôt habitué à arpenter les chemins classiques du hard rock, Degreed chemine dans des contrées plus modernes, celles empruntées par les Canadiens de Nickelback, pour décliner une de leurs influences. La magie de la musique, l'alchimie de ses alliances, nous ont souvent offert de belles surprises. Il en est ainsi de cette réunion de talents. L'osmose fonctionne parfaitement et donne naissance à onze titres qui sont autant de taches de couleurs sur la palette du rock mélodique décliné ici. 

Ainsi, ceux qui espéraient retrouver l'Américain là où ils les avaient quittés risquent d'en être pour leurs frais. Degreed a mis son grain de sel dans ce "Modern Art" et, si le groupe n'y a pas renversé toute la salière, il semble évident qu'il a ici pris possession de la cuisine, le chef étoilé est bien suédois en ces lieux. Mais qu’importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse. Et d'ivresse mélodique il est bien question sur cet opus.

En effet nous avons affaire ici à une succession de tubes, un enchaînement de hits, un cortège de titres sing along, une ribambelle de number one de charts. Il serait du coup foncièrement partial de mettre en avant un morceau plutôt qu'un autre, l'entièreté de cet "Art Work" étant un... travail d'art. Bon allez d'accord, vous avez gagné, mettons l'objectivité sous un mouchoir un instant : vous aurez probablement un faible pour 'Gypsy At Heart' et 'Devil To My Angel', voilà c'est dit.

Monsieur Poley a eu une riche idée de souhaiter sortir de ses sentiers battus et de choisir Degreed pour partenaire. Leur progéniture a fière allure. Ne passez pas à côté de cette singulière collaboration, surtout si vous n'êtes pas réfractaire à engloutir votre traitement journalier de classic hard rock aidé d'une lampée de sons plus modernes.

Plus d'information sur http://www.tedpoley.com/



GROUPES PROCHES:
DEGREED, DANGER DANGER

LISTE DES PISTES:
01. New World
02. Gypsy At Heart
03. Bury Me
04. Out Of Control
05. Running For The Light
06. What Kind Of Love
07. Time
08. Devil To My Angel
09. I Know A Liar
10. Find Another Man
11. Wilderness


FORMATION:
Daniel Johansson: Guitares
Mats Eriksson: Batterie / Percussions
Mikael Jansson: Claviers / Programmation
Robin Eriksson: Basse / Choeurs / Chant (11)
Ted Poley: Chant


TAGS:
Accessible / FM
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC TED POLEY
NOTES
- /5 (0 avis) 4.5/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ULTRA VIOLENCE: Operation Misdirection (2018)
THRASH Ultra Violence signe avec "Operation Misdirection" un disque assez frustrant qui démarre bien mais qui essouffle rapidement et déçoit pas mal au final.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE CHRIS SQUIRE TRIBUTE: A Life In Yes (2018)
ROCK PROGRESSIF Un hommage réussi à Chris Squire, les nombreux invités semblant heureux de s'investir dans ce généreux projet.
ECOUTE EN STREAMING
 
L'album n'est peut être pas sorti ou l'ID spotify n'a pas encore été renseigné ou il n'y a pas d'ID spotify disponible
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TED POLEY
TED-POLEY_Smile
Smile (2007)
2/5
4/5
FRONTIERS RECORDS / A.O.R.
TED-POLEY_Collateral-Damage
Collateral Damage (2006)
3/5
4/5
AUTRE LABEL / A.O.R.
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020