GROUPE/AUTEUR:

DEVIN TOWNSEND

(CANADA)

TITRE:
EMPATH (2019)
LABEL:
INSIDEOUT MUSIC
GENRE:
METAL PROGRESSIF

""Empath" est un chef-d’œuvre à écouter encore et encore. Il est impossible de ne pas s’incliner devant autant de talent et de génie."
NEWF - 31.12.2019 - (1) Avis des lecteurs - (1) commentaire(s)
5/5
"Transcendence" a été le chant du cygne du Devin Townsend Project. Après une petite décennie d’existence, le groupe a été dissous par son créateur. Trop de tournées, trop de pression financière et surtout l’impression de se répéter, ce qui pour Devin Townsend est tout bonnement inenvisageable. Son génie créatif ne tolérant aucun compromis, seul un album solo pouvait étancher sa soif de composition. Ce n’est pas une première dans la longue carrière du Canadien qui n’a jamais sacrifié sa liberté artistique à une quelconque reconnaissance commerciale. En 2007, la dissolution de Strapping Young Lad, devenu pour Devin un carcan artistique, avait permis au musicien d’enregistrer en solo "Ziloïd The Omniscient", album déjanté devenu culte. Les années ont passé mais la folie créatrice de l’artiste est toujours aussi renversante et ce nouvel album, "Empath", est absolument prodigieux.

Si la musique pouvait définir la théorie du chaos, "Empath" en serait le théorème. Le titre ‘Genesis’ illustre à merveille ce postulat. Il est impossible de prédire la direction que va prendre la musique et pourtant sous son désordre apparent se cache un ordre strict qui obéit à un principe de composition réfléchi et assumé. Mélangeant allègrement musique de film inspirée de John Williams, blast beats déchaînés, chœurs aériens, metal progressif symphonique et solos de guitare débridés, Devin Townsend s’amuse comme un gamin qui colorie les espaces vides en dépassant volontairement les lignes pour signifier que sa liberté artistique n’a de sens que si elle casse les codes de composition. En six minutes de folie et d’humour, ‘Genesis’ trace les contours fractals de l’album et invite l’auditeur dans le monde musical multicolore et débridé de Devin l’omniscient.

"Empath" est un album somme, un kaléidoscope musical mélangeant toutes les influences et toutes les périodes musicales de Devin. Tout le génie du Canadien réside dans son extraordinaire capacité à assembler les éléments hétéroclites de son inspiration foisonnante pour résoudre le paradoxe de l’éclectisme et de la cohérence. De l’ultra-mélodique ‘Spirits Will Collide’ hérité de "Transcendence" à l’opératique ‘Why’ en passant par le symphonique ‘Requiem’ et par l’expérimental et atmosphérique ‘Borderlands’ et son incroyable intro reggae, Devin Townsend compose la bande originale de sa douce folie et laisse l’auditeur libre de voir défiler ses propres images mentales. Pour Devin, le metal n’est pas un genre musical mais une expérimentation permanente par laquelle tout devient possible : les riffs heavy fusionnent avec la comédie musicale (‘Evermore’) et l’electro pop (‘Sprite’), le black metal flirte avec la musique de film (l’énorme ‘Hear Me’) tandis que la voix angélique d’Anneke Van Giersbergen lâche prise sous les coups de boutoir de la double pédale.

"Empath" est une œuvre gigantesque composée d’une succession de montagnes russes dont le titre ‘Singularity’ est le point culminant. Véritable ascenseur émotionnel, cette pièce de vingt-trois minutes résume à elle seule l’ambition de l’album : faire coexister des styles différents sans jamais tomber dans la démonstration ni dans la caricature. Avec une précision chirurgicale, Devin alterne ballade pop, metal prog, comédie musicale, breaks electro, passage jazz rock et solos de guitare shred assurés par Steve Vai en personne, et entraîne l’auditeur dans un tourbillon multicolore, un arc-en-ciel dont les champs chromatiques semblent pouvoir se réfracter à l’infini à travers le prisme de l’imagination débridée de l’artiste.

En chef d’orchestre avisé, Devin Townsend a soigneusement sélectionné une pléiade d’artistes de haut vol pour participer à l’enregistrement de l’opus, parmi lesquels la fabuleuse chorale Elektra Women’s Choir, l’orchestre symphonique ukrainien Lords Of The Sound et pas moins de trois batteurs (Morgan Ågren, Anup Sastry et Samus Paulicelli) qui interviennent en fonction des différents styles abordés. Et surtout il a confié la direction musicale du projet à Mike Keneally (Frank Zappa, Joe Satriani) dont il faut saluer l’énorme travail de production pour aérer et rendre accessible à l’oreille le mur du son imposé par la multiplication des pistes enregistrées.

Il est impossible de décrire avec des mots toute la richesse de cet album, énième pièce maîtresse dans la discographie pléthorique de Devin Townsend. Comme il est impossible de ne pas s’incliner devant autant de talent. "Empath" est un chef-d’œuvre à écouter encore et encore pour en découvrir toutes les subtilités, en attendant patiemment la suite annoncée de l’œuvre gigantesque de ce génie intarissable.

Plus d'information sur http://www.hevydevy.com



GROUPES PROCHES:
THE FACELESS, SHADYON, WÜRM, ZIMMERS HOLE, SICMONIC, TEXTURES, GRORR, THIS MISERY GARDEN, CARDIACS, PROGENIE TERRESTRE PURA

LISTE DES PISTES:
01. Castaway
02. Genesis
03. Spirits Will Collide
04. Evermore
05. Sprite
06. Hear Me
07. Why
08. Borderlands
09. Requiem
10. Singularity Part 1 – Adrift
11. Singularity Part 2 – I Am I
12. Singularity Part 3 – There Be Monsters
13. Singularity Part 4 – Curious Gods
14. Singularity Part 5 – Silicon Scientists
15. Singularity Part 6 – Here Comes The Sun


FORMATION:
Anup Sastry: Batterie
Devin Townsend: Chant / Guitares / Claviers
Mike Keneally: Guitares / Direction Artistique
Morgan Agren: Batterie
Nathan Navarro: Basse
Samus Paulicelli: Batterie
Anneke van Giersbergen: Chant / Invité
Steve Vai: Guitares / Invité


TAGS:
Avant-gardiste, Chaotique, Epique, Expérimental, Fusion, Happy / Délirant, Symphonique, Technique, Concept-album
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
NUNO777 - 08/03/2019 -
0 0
5/5
Totalement en accord avec cette très complète chronique. Le génie Canadien atteint un degré d’aboutissement impressionnant et créé une œuvre équilibrée et totalement cohérente dans sa globalité alors qu’"Empath" est probablement son travail le plus radical dans les contrastes et le plus jusqu’au-boutiste dans ses délicieux excès de lyrisme. Cet album est une sorte de version musicale de la Genèse avec ses développements épiques, ses imaginaires foisonnants et sa dimension allégorique évocatrice d’un langage qui touche à l’universel. L’écoute d’"Empath" est aussi abordable par ses choix mélodiques évidents qu’ardue par certains de ses formats très étendus et exigeants. Mais que le récompense est belle une fois accoutumé à cette œuvre totale et monumentale.
9/10

Haut de page
(1) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
NUNO777 - 08/03/2019 10:33:38
0
Totalement en accord avec cette très complète chronique. Le génie Canadien atteint un degré d’aboutissement impressionnant et créé une œuvre équilibrée et totalement cohérente dans sa globalité alors qu’"Empath" est probablement son travail le plus radical dans les contrastes et le plus jusqu’au-boutiste dans ses délicieux excès de lyrisme. Cet album est une sorte de version musicale de la Genèse avec ses développements épiques, ses imaginaires foisonnants et sa dimension allégorique évocatrice d’un langage qui touche à l’universel. L’écoute d’"Empath" est aussi abordable par ses choix mélodiques évidents qu’ardue par certains de ses formats très étendus et exigeants. Mais que le récompense est belle une fois accoutumé à cette œuvre totale et monumentale.
9/10
Haut de page
EN RELATION AVEC DEVIN TOWNSEND
DERNIERE ACTUALITE
DEVIN TOWNSEND: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur DEVIN TOWNSEND
DERNIER ARTICLE
DEVIN TOWNSEND PROJECT + BETWEEN THE BURIED AND ME + LEPROUS - LE BATACLAN (PARIS) - 31 JANVIER 2017
Une affiche réunissant dans la même soirée Leprous, Between the Buried and Me et Devin Townsend est le gage d’une soirée phénoménale que les nombreux spectateurs venus remplir un Bataclan -sold out pour le coup- n’étaient pas prêts d’oublier ! Tous les articles sur DEVIN TOWNSEND
DERNIERE INTERVIEW
Le Canadien hyperactif est de retour en solo avec "Empath", l'occasion pour Music Waves de retrouver celui qui avait marqué le site par ses révélations touchantes...

NOTES
4/5 (3 avis) 4.4/5 (7 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
MONKEY3: Sphere (2019)
STONER Dans la continuité de ses récents aînés, "Sphere" affirme la signature de plus en plus progressive de Monkey3 dont il constitue certainement l'œuvre la plus forte.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
SWALLOW THE SUN: When A Shadow Is Forced Into The Light (2019)
DOOM Œuvre aussi personnelle que la douleur traversée par son auteur, cet album se révèle d’une richesse, d’une délicatesse, d’une profondeur et d’une émotion sans limite.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DEVIN TOWNSEND
DEVIN-TOWNSEND_Transcendence
Transcendence (2016)
5/5
3/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL PROGRESSIF
DEVIN-TOWNSEND_Z²
Z² (2014)
5/5
5/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL ALTERNATIF
DEVIN-TOWNSEND_Epicloud
Epicloud (2012)
3/5
4/5
INSIDEOUT MUSIC / METAL MELODIQUE
DEVIN-TOWNSEND_By-A-Thread
By A Thread (2012)
5/5
3.3/5
CENTURY MEDIA RECORDS / METAL MELODIQUE
DEVIN-TOWNSEND_Deconstruction
Deconstruction (2011)
4/5
3.3/5
INSIDEOUT MUSIC / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020