ARTISTE:

WHITECHAPEL

(ETATS UNIS)
TITRE:

THE VALLEY

(2019)
LABEL:

METAL BLADE RECORDS

GENRE:

DEATH METAL

TAGS:
Chant grave, Chant screamo, Growl, Technique
"Contrastes, groove, noirceur nappée de tendresse sont les points forts de "The Valley", même si l'album ne renouvelle pas le genre."
THIBAUTK (15.03.2019)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

L'éventreur musical Whitechapel laisse depuis treize ans des corps exsangues dans le sillage de ses sonorités glauques. Ses musiciens écrivent une partition sombre où se mêlent lumière et ténèbres, lyrisme et terreur, ambiances lourdes et planantes. Après six albums parfois malmenés par la critique et des changements de personnel qui n’ont pas altéré sa colonne vertébrale, la formation livre “The Valley”, une œuvre abrasive, à la texture de papier de verre. L'opus puise sa force aux origines du death, se nourrit de mélodies singulières et fait naître une pléiade d’émotions.

A mesure que la vallée se dévoile, se révèlent aussi larmes et colères. Car ‘When a Demon Defiles a Witch’ débute avec puissance même s'il propose parfois des arpèges doux. Le charme opère immédiatement. ‘Black Bear’ s'appuie sur un rythme cyclique, la voix y est monstrueuse et la mélodie hypnotique. Puis ‘Hickory Creek’ démarre sereinement alors que des cris envahissent rapidement l'espace sonore. Cette déferlante d'intensité brute et brutale fait naître les frissons d'un plaisir quasi masochiste.

S'ouvre alors une vallée où coule un fleuve calme, comme lorsque la douce introduction de ‘Brimstone’ s'élève. Quant à ‘Forgiveness Is Weakness’, il apporte une touche black traversée par une mélodie sombre qui le porte au-delà d’un simple dépotoir de haine, l'opposition entre tendresse et violence est ici captivante. ‘Doom Woods’ est conduit par une guitare sombre mais apaisée. Un plaisir sensuel attend l'auditeur au bout de ce chemin mélancolique. 

Puis voici une vallée pavée d’or où les fruits du plaisir abondent : ‘Third Depth’ débute paisiblement avec une voix claire, une guitare dépouillée et une batterie sautillante qui incitent à la contemplation. Puis ‘The Other Side’ tapisse l'espace de doubles pédales brutales qui contrebalancent les riffs lents et mélodiques. Whitechapel maîtrise les oppositions, les variations, même si ces plaisirs inavoués déroutent autant qu'ils charment.

Finalement le chemin tortueux débouche sur une vallée cachée où les repères s'effacent. Comme avec ‘Lovelace’ qui bâti autour d’un riff rapide, construit un climat étouffant et un groove intense. Ou encore ‘We Are One’ qui propose une batterie groovy, même si le chant rauque parsème la piste de touches effrayantes. Ce groove chamboule les habitudes et procure un plaisir plus difficile à savourer et moins prompt à émerger.

Contrastes, groove et noirceur  tel est le leitmotiv de l'opus. Parfois simple et envoûtant, parfois très violent, bourré de variations, de groove ou de guitares exubérantes, “The Valley” veut toutefois laisser de côté une identité noirâtre, oscillant entre mélodie et colère et finalement trouvant son équilibre dans des passages dépouillés. Même si l'opus ne renouvelle pas le genre, il tente de s'en évader avec honnêteté.


Plus d'information sur http://www.myspace.com/whitechapel



GROUPES PROCHES:
SUICIDE SILENCE, CARNIFEX


LISTE DES PISTES:
01. When A Demon Defiles A Witch
02. Forgiveness Is Weakness
03. Brimstone
04. Hickory Creek
05. Black Bear
06. We Are One
07. The Other Side
08. Third Depth
09. Lovelace
10. Doom Woods

FORMATION:
Alex Wade: Guitares
Ben Harclerode: Batterie
Ben Savage: Guitares
Gabe Crisp: Basse
Phil Bozeman: Chant
Zach Householder: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
WHITECHAPEL : Nouvelle vidéo
DERNIERE INTERVIEW
WHITECHAPEL (04 FEVRIER 2019)
A l'occasion de la sortie de "The Valley", nous avions rendez-vous avec Alex Wade, guitariste de Whitechapel...
 
AUTRES CHRONIQUES
YNGWIE MALMSTEEN: Blue Lightning (2019)
GUITAR HERO - Avec "Blue Lightning", Malmsteen tente un album de blues. Mais là où Yngwie passe, le groove trépasse.
OMINOUS ECLIPSE: Sinister (2018)
DEATH METAL - “Sinister” est riche en variations, œuvre humaine et chaude qui malgré un son glacial offre des moments de pur bonheur.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WHITECHAPEL
WHITECHAPEL_A-New-Era-Of-Corruption
A New Era Of Corruption (2010)
2/5
-/5
METAL BLADE RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021