GROUPE/AUTEUR:

GHOST SHIP OCTAVIUS

(ETATS UNIS)

TITRE:
DELIRIUM (2019)
LABEL:
MIGHTY MUSIC
GENRE:
METAL PROGRESSIF

""Delirium" possède toutes les qualités pour hisser Ghost Ship Octavius très haut dans la hiérarchie des groupes de power metal progressif incontournables."
NUNO777 - 15.02.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Dans la chronique de l’album posthume du regretté Warrel Dane, nous évoquions le destin brisé de son groupe Nevermore dont les activités ont cessé brutalement en 2010. Deux ans après ce hiatus, le batteur de Nevermore Van Williams s’associa justement avec le guitariste de Warrel Dane, Matt Wicklund, pour monter le groupe Ghost Ship Octavius. L’arrivée du chanteur-guitariste Adõn Fanion permit aux Américains de sortir leur premier album en 2015. Après la tournée au ProgPower de 2016 et la croisière 70000 Tons Of Metal de 2017, la popularité du groupe a commencé à décoller véritablement.

Ghost Ship Octavius pratique un metal mélodique que l’on peut qualifier de power metal, mais s’en tenir à ce seul attribut ne rend pas compte du degré de raffinement que les Américains s’évertuent à cultiver dans "Delirium". Quand Ghost Ship Octavius se borne aux strictes limites du power (et speed) metal le résultat est moyen, et par leur modestie mélodique ‘Saturnine ‘ et ‘Delirium’ en témoignent. C’est ailleurs que les Américains font véritablement la différence, quand leur metal s’enrichit d’instruments acoustiques et d’arrangements symphoniques, d’ambiances originales et de constructions habiles.

Ghost Ship Octavius bâtit sa démonstration pas à pas tout au long d’un "Delirium" qui gagne en épaisseur morceau après morceau. Le début est placé sous le signe de l’efficacité mélodique avec deux excellentes combinaisons que sont ‘Turned to Ice’ et ‘Ocean of Memories’ qui conjuguent noirceur et sensibilité. Les deux temps faibles susmentionnés font malheureusement stagner le disque une dizaine de minutes avant que Ghost Ship Octavius ne reprenne sa progression avec un ‘Ghost in the Well’ aux atmosphères sombres et aux chants délivrés avec une pointe d’originalité. Ghost Ship Octavius temporise une ultime fois avec la superbe power-ballade ‘Edge Of Time’ proche de Circus Maximus, qui fait grand effet avec son refrain entêtant et son interlude orchestré.

La fin du disque célèbre un Ghost Ship Octavius inspiré dont les parentés avec les travaux de Finn Zierler, déjà audibles dès le début du disque, impression renforcée par les passages les plus durs du chant de Fanion qui trouve des intonations à la Kelly Sundown Carpenter, se doublent ici d’affinités avec le metal lui aussi assez hybride et au fort caractère d’Evergrey. On y entend tout d’abord Adõn Fanion montrer toute l’étendue de ses capacités vocales en usant avec plus de sobriété de ce vibrato un peu trop généreux dans la première partie du disque. Ensuite, Ghost Ship Octavius affiche toute la sève de sa créativité progressive (rock et metal) et manie sans faiblir la puissance et l’émotion (‘Far Below’) dans une succession de compositions racées et élégantes (dont la sublime ‘The Maze’) qui demandent plusieurs écoutes pour en saisir toutes les subtilités.

A plus d’un titre, "Delirium" mérite les honneurs d’un deuxième album de très grande qualité dans ce mariage du progressif et du power metal. Le statut de talent très prometteur est acquis et l’option d’en faire une référence incontournable se posera si dans le futur le groupe poursuit sa trajectoire sur une même pente ascendante.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/ghostshipoctavius



GROUPES PROCHES:
NEVERMORE, CIRCUS MAXIMUS, EVERGREY, ZIERLER, BEYOND TWILIGHT

LISTE DES PISTES:
01. Turned To Ice (05:26)
02. Ocean Of Memories (04:06)
03. Saturnine (04:52)
04. Delirium (05:36)
05. Ghost In The Well (04:03)
06. Chosen (05:43)
07. Edge Of Time (05:38)
08. Far Below (05:55)
09. The Maze (04:55)
10. Bleeding On The Horns (05:43)
11. Burn This Ladder (06:58)


FORMATION:
Adōn Fanion: Chant / Guitares
Matthew Wicklund: Guitares
Van Williams: Batterie


TAGS:
Sombre, Symphonique, Technique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC GHOST SHIP OCTAVIUS
DERNIERE ACTUALITE
GHOST SHIP OCTAVIUS : Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur GHOST SHIP OCTAVIUS
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
TEDESCHI TRUCKS BAND: Signs (2019)
BLUES Sept ans après avoir remporté leur Grammy Award du meilleur album de blues, Tedeschi Trucks Band offre un album au sommet de son art dans un registre blues rock efficace.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
IN FLAMES: I, The Mask (2019)
HEAVY METAL "I, The Mask" voit In Flames retrouver une certaine hargne pour notre plus grand plaisir tout en gardant un sens certain de la mélodie accrocheuse.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GHOST SHIP OCTAVIUS
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020