GROUPE/AUTEUR:

W.I.L.D.

(FRANCE)

TITRE:
THE DOMINATION CHRONICLES (2019)
LABEL:
OVERPOWERED RECORDS
GENRE:
DEATH METAL

"“The Domination Chronicles” est un conte moderne, sombre et bouleversant, un concept ambitieux gorgé de brutalité humaniste."
THIBAUTK - 23.04.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Il y a deux ans, W.I.L.D avait conquis Music Waves avec “Purgatorius” où s'affrontaient puissance âcre, ambiances moites et mélodies étranges. Pour lui succéder, le groupe sort aujourd'hui “The Domination Chronicles”, un concept ambitieux qui développe l'idée d’enfermement dans le cadre de la prison. La musique entre fragilité et intensité pioche dans le progressif, le death, le metalcore, le thrash et le metal moderne.

Dès ‘Wrong Place / Wrong Time’, la guitare ronflante personnifie la puissance alors que les mélodies esquissent une atmosphère inquiétante. L'agressivité de ces structures répond à la violence qui surgit derrière les barreaux (‘This Is Now’). W.I.L.D glisse dans sa fournaise des bribes de chant clair, comme autant d’éclats lumineux aérant sa géhenne (‘Waiting for the Savior’). Les pistes jouent avec les oppositions, ainsi ‘The Fifth Key’ projette l’auditeur apaisé dans un monde de claustrophobie sonore ; ‘Skin And Bone’ est d'abord calme puis terrifie par son chant (grunt, pig growls) ; ‘Until I Bleed’ naît dans la quiétude, alors que le riff central est intense. ‘A Matter of Perspective’ évoque finalement un fragile équilibre entre apaisement et désespoir.

La musique étouffante n'est pas toujours simple à entendre, mais le thème ne l’est pas non plus. Ainsi les sens sont maltraités, les habitudes contrariées et les points de repère effacés. Un pied dans la ouate et un autre sur du verre pilé, ‘Knock Him Down’ débute par une introduction acoustique simple alors que sa violence transperce les tympans. ‘Jeff Warden’ transpire d’une tension palpable. Enfin ‘I’m The Destroyer’ plonge ses racines dans la branche old school de Obituary ou Sepultura.

La nuit sonore et les harmonies dissonantes plongent l’auditeur dans la puanteur des mitards, dans l’esprit terrifié de taulards et émeut le témoin de ce désespoir. Entre les couches de boue, les lignes dorées des harmonies et le bruissement des humains transpire une émotion sincère qui magnifie l’album. “The Domination Chronicles” est un bel ouvrage opaque, clair ou direct, lourd de sens et difficile à digérer.

Plus d'information sur http://www.wild-official-band.com/fr/band.php



GROUPES PROCHES:
PANTERA, OBITUARY, BEHEMOTH, SLAYER, SEPULTURA, MORBID ANGEL, LAMB OF GOD

LISTE DES PISTES:
01. Wrong Place / Wrong Time
02. This is Now
03. Waiting For The Savior
04. I'm The Destroyer
05. The Fifth Key
06. Inmate#5
07. Jeff Warden
08. Skin and Bone
09. Until i Bleed. 10. Dignity Lost. 11. Knock him Down. 12. A matter of Perspective


FORMATION:
Fred Patalas: Guitares
Jérôme Thilly: Chant / Guitares
Mat Chiarello: Guitares
Thom Patalas: Batterie
Thomas Verdonck: Basse


TAGS:
Oppressant, Sombre, Concept-album, Chant grave, Chant grunt/growl, Chant guttural, Chant hurlé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC W.I.L.D.
DERNIERE ACTUALITE
W.I.L.D.: Pochette et pistes du nouvel album
Toutes les actualités sur W.I.L.D.
DERNIERE INTERVIEW
A l'occasion de la sortie de leur dernier album W.I.L.D nous a accordé une interview dans laquelle il se dévoile, simple et sans fioritures

NOTES
5/5 (1 avis) 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE CRANBERRIES: In The End (2019)
POP "In The End" est indéniablement l'album le plus émouvant à avoir été composé par le groupe mais aussi à écouter.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
STEP IN FLUID: Back In Business (2019)
METAL FUSION Step In Fluid fait mieux que huit ans auparavant avec son jazz-core mutant encore plus groovy et plus mélodieux. Les Français reviennent aux affaires avec un album de fusion instrumental incontournable.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT W.I.L.D.
W-I-L-D-_Purgatorius
Purgatorius (2017)
4/5
-/5
OVERPOWERED RECORDS / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020