GROUPE/AUTEUR:

GIANCARLO ERRA

(ITALIE)

TITRE:
ENDS (2019)
LABEL:
KSCOPE
GENRE:
ROCK ATMOSPHERIQUE

"Pour peu qu'on soit sensible aux atmosphères mélancoliques, il est facile de se faire piéger par la nostalgique beauté de "Ends" qui prouve qu'on peut faire beau avec peu de moyens déployés."
CORTO1809 - 15.04.2019 - (1) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Le nom de Giancarlo Erra ne vous est peut-être pas familier. Rien de plus normal puisque "Ends" est le premier album à voir le jour avec ce nom d'artiste. Néanmoins, les plus perspicaces auront déjà fait le rapprochement avec le groupe italien Nosound. A l'origine, Nosound était le one-man band de Giancarlo Erra qui ne produira sous cette forme qu'un seul album, "Sol29" (2005). Pour pouvoir jouer sa musique en concert, Erra s'entoure de musiciens qui vont à partir de 2006 transformer le one-man band en groupe à part entière, celui-ci comptant depuis lors à son actif cinq albums et trois EPs.

Mais tenté par une nouvelle expérience, Giancarlo Erra donne jour à un premier album solo uniquement accompagné d'un quatuor à cordes islando-danois. Pas de percussion, pas de guitare et pas de chant, c'est uniquement derrière ses claviers acoustiques et électriques que notre homme nous convie à une balade aussi sombre et austère que sa photo sur la pochette le laisse préfigurer.

Petite énigme à laquelle nous n'avons pas la solution, les titres, s'appelant tous 'Ends' suivi d'un chiffre latin, n'apparaissent pas dans leur ordre numérique. Ainsi, le premier morceau s'intitule 'Ends III', 'Ends I' n'arrivant qu'en troisième position sans que rien ne vienne expliquer la logique de cette disposition. Car de 'Ends I' à 'Ends Coda', tous les titres sont bâtis de la même manière : un tempo lent (Nosound nous avait déjà habitué à cela), un thème cyclique qui déroule ses boucles, installant une profonde mélancolie, et des variations introduites uniquement par l'ajout ou le retrait d'instruments et de subtils effets de crescendo decrescendo. Mieux vaut aimer l'adagio de Barber ou les œuvres d'Arvo Pärt pour pénétrer l'univers de l'artiste italien. Ceux-là seront certainement transportés par la beauté limpide des thèmes et la poignante mélancolie qu'ils dégagent. Les autres risquent de trouver rapidement que l'album s'enlise dans une certaine monotonie.

Néanmoins, la preuve est faite qu'on peut faire beau avec peu de moyens déployés : quelques claviers et un quatuor à cordes, des mélodies squelettiques tournant en boucle, un seul tempo pour tout l'album, un seul thème par titre. Pour peu qu'on soit sensible aux atmosphères mélancoliques, il est facile de se faire piéger par la nostalgique beauté de cet album. Dans le cas inverse, le caractère lancinant et répétitif des mélodies et la monochromie des effets utilisés ennuiera rapidement l'auditeur.

Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
KLAUS SCHULZE, TIM BOWNESS, NOSOUND

LISTE DES PISTES:
01. Ends Iii (04:05)
02. Ends Ii (04:03)
03. Ends I (05:25)
04. Ends Vii (06:44)
05. Ends V (04:24)
06. Ends Iv (05:06)
07. Ends Vi (04:42)
08. Ends Coda (04:02)


FORMATION:
Elis Marteinsson: Violon
Giancarlo Erra: Claviers
Krista Sverrisdottir: Violon
Nicolaj Nielsen: Alto
Quynh Lephan: Violoncelle


TAGS:
Instrumental, Mélancolique
 
 
(1) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
TONYB - 15/04/2019 -
0 0
2/5
"Balade sombre et austère"
Tout est résumé avec ces deux adjectifs ... et à trop d'austérité, l'ennui s'installe rapidement. Tout le monde n'est pas Mark Hollis.

Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC GIANCARLO ERRA
DERNIERE ACTUALITE
GIANCARLO ERRA: Ends
Toutes les actualités sur GIANCARLO ERRA
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
GOAT EXPLOSION: Rumors Of Man (2018)
DOOM Dès son premier album, Goat Explosion fait une entrée fracassante sur l'autel du doom traditionnel auquel il donne une de ses plus belles hosties goûtées depuis longtemps.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ÖFÖ AM: Tales From Outerspace : An Octaman's Odyssey (2018)
STONER "Tales From Outerspace" est tonique, stimulant et déclenche une agréable chaleur dans le bas-ventre. Öfö Am est décidément une valeur sûre !
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GIANCARLO ERRA
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020