GROUPE/AUTEUR:

PARAD1GM

(FRANCE)

TITRE:
PARAD1GM (2019)
LABEL:
SEASON OF MIST
GENRE:
AUTRES

"Parad1gm signe un premier album d'une variété remarquable qui oscille avec grâce entre pop, new wave et metal."
NOISE - 03.06.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Parad1gm a vu le jour en 2015 par la volonté de trois membres de Spirited. L’arrivée de Matthieu Marchand aux claviers et à la programmation a lancé le groupe pour de bon. Les musiciens ont pris leur temps pour peaufiner ce premier album éponyme. Il est à noter que depuis l’enregistrement, ils ont été rejoints par l’ex-ADX Betov à la basse. Conceptuel, le disque évoque la déshumanisation dans un esprit proche du film "Brazil" et de celui de Voivod ou SUP.

Composé de dix titres, ce premier opus nous permet de découvrir une formation qui ne se fixe pas de barrières musicales. Le disque bascule entre electro teinté de new wave et de pop et influences metal progressives. Ce mélange peut sembler délicat à avaler mais pourtant il coule de source avec une cohésion remarquable, donnant l’impression d’écouter une histoire complète avec des rebondissements au travers de passages tantôt calmes, tantôt plus violents.

Quand le groupe mixe new wave et rock, cela donne des titres qui évoquent le Paradise Lost époque "Host" avec une touche de Depeche Mode. Dans cette idée, ‘Scars Of Life’, ‘Buried’ et ‘Burden’ sont des réussites. Il se dégage de ces chansons une force émotionnelle, un aspect glacial avec un côté mélancolique à fleur de peau légèrement gothique qui rappelle Tiamat. Ce versant froid et très pur s’exprime aussi sur des titres purement new wave comme ‘Reason’ et ‘Haven’. On nage dans la fin des années 70, et l’esprit de Joy Division est présent avec pour le premier titre une facette world prenante.

Dans la même idée et étoffé d'un metal martial qui colle au mur, ‘Haunted’ est une réussite en forme de parfait mélange des cultures. Chanté en arabe ‘Qabjik’ est une jolie surprise avec un son industriel puissant qui ne fait pas de quartier. Enfin ‘Black Feater’ est la synthèse parfaite de ces influences. Entre pop synthétique, new wave et metal progressif, le titre fascine par son ambiance aérienne et glaciale.

Ce premier album est une jolie réussite, Parad1gm y mêle les styles avec grâce et élégance, proposant un concept d’une rare qualité. Le groupe lance sa carrière de belle manière et on ne peut que lui souhaiter une belle et longue route pour la suite de ses aventures.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/parad1gm.official/



GROUPES PROCHES:
S.U.P., VOIVOD, PARADISE LOST, DEPECHE MODE, TYPE O NEGATIVE, TIAMAT

LISTE DES PISTES:
01. Scars of Life
02. Reason
03. Qalbik
04. Buried
05. From the Other Side
06. Black Feather
07. Host
08. Haunted
09. Haven
10. Burden


FORMATION:
Betov: Basse
Farès Tamzini: Chant
Julien Derivière: Batterie / Programmation
Matthieu Marchand: Claviers / Programmation
Raf Alucardx: Guitares / Programmation


TAGS:
Electro, Intimiste, Lourde, Mélancolique, Concept-album, Chant grave
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PARAD1GM
DERNIERE ACTUALITE
PARAD1GM: Nouveau clip en ligne
Toutes les actualités sur PARAD1GM
DERNIERE INTERVIEW
Parad1gm signe un premier album d'une variété remarquable qui oscille avec grâce entre pop, new wave et metal. L'occasion pour Music Waves pour faire le point avec le groupe...

NOTES
3.5/5 (2 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
GEORGE BENSON: Walking To New Orleans (2019)
ROCK Avec "Walking To New Orleans", George Benson rend hommage sans grande conviction à Fats Domino et Chuck Berry.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DEAD WITCHES: The Final Exorcism (2019)
DOOM Un peu timoré sur "Ouija", Dead Witches assume désormais pleinement son caractère bestial et méchamment doom !
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PARAD1GM
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020