ARTISTE:

DIAMOND HEAD

(ROYAUME UNI)
TITRE:

THE COFFIN TRAIN

(2019)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

HEAVY METAL

TAGS:
70's, Chant éraillé, Epique, Old School
"Diamond Head confirme son regain de forme et signe un album très frais à la fois heavy et teinté de ce charme à l'ancienne des années 70 et 80."
NOISE (24.05.2019)  
4/5
(1) Avis des lecteurs (1) commentaire(s)

La carrière de Diamond Head n’a rien d’un long fleuve tranquille. Si le groupe anglais a influencé nombre de musiciens, il n’a jamais eu la reconnaissance qu’il méritait. Avec un split et des albums médiocres dans les années 2000, il a tout du groupe maudit et est souvent vu comme un fossile du passé dont il ne faut plus rien espérer. Pourtant la lumière est revenue en 2016 avec l’album "Diamond Head", véritable résurrection portée par Brian Tatler, membre historique, et grâce à Rasmus Andersen qui a donné un coup de fouet à l’institution de la NWOBHM. Grâce à ce succès, le groupe a signé sur un label international pour son neuvième album, "The Coffin Train".

Composé de dix titres, le disque est un subtil équilibre entre puissance métallique et moments plus mélodiques. Quand il fait parler la poudre, Diamond Head le fait avec une sacrée pêche et nous fait comprendre pourquoi il a influencé tant de formations thrash. 'Belly Of The Beast' et 'Death By Design' décoiffent avec des riffs costauds et un ton rapide et puissant. Au chant, Rasmus brille avec une voix éraillée du meilleur effet et on apprécie en outre d’excellents refrains parfaitement amenés.

A côté Diamond Head propose des titres plus posés et délicieusement old school. 'The Coffin Train’, ‘The Phoenix’ ainsi que ‘Until We Burn’ possèdent un feeling qui évoque UFO et Uriah Heep avec un côté nostalgique 70’s  à fleur de peau. Aux guitares on savoure une finesse musicale remarquable avec un duo digne de l’âge d’or. Rasmus est encore excellent avec son petit côté vicieux plein de groove dans l’esprit de Led Zeppelin. Niveau épique teinté de progressif, ‘The Sleeper’ et ‘Serrated Love’ sont des réussites totales. Ces titres à tiroirs alternent les ambiances avec classe, dégageant une forte chaleur avec un chant haut perché maîtrisé, en passant par une partie instrumentale qui défrise et des breaks acoustiques plus calmes.

"The Coffin Train" est un disque épatant, d’une fraîcheur rare pour un groupe avec autant de bouteille. Il confirme le regain de forme d’un Diamond Head revenu de nulle part et qui signe une de ses meilleures œuvres, digne de ses grandes années.


Plus d'information sur http://www.diamond-head.net/



GROUPES PROCHES:
URIAH HEEP, UFO, METALLICA, MEGADETH, ANVIL, DEEP PURPLE

LISTE DES PISTES:
01. Belly of the Beast
02. The Messenger
03. The Coffin Train
04. Shades of Black
05. The Sleeper (Prelude)
06. The Sleeper
07. Death by Design
08. Serrated Love
09. The Phoenix
10. Until We Burn

FORMATION:
Andy Abberley: Guitares
Brian Tatler: Guitares
Dean Ashton: Basse
Karl Wilcox: Batterie
Rasmus Bom Andersen: Chant
   
(1) AVIS DES LECTEURS    
LYNOTT
27/05/2019
  0 0  
4/5
Pour les nostalgiques de la NWOBHM assurément. Diamond Head n'a pas bougé d'un pouce depuis Borrowed Time et ça fait du bien !

A l"écoute de cet opus plein de copains de cette grande époque viennent nous faire des clins d'oeil, Metallica, Motörhead, Riot, Tygers...

Rajeunissant !!!!

Haut de page
   
(1) COMMENTAIRE(S)    
 
TORPEDO
25/05/2019
  0
Les plans ne sont pas vraiment originaux (j'y entends assez souvent du metallica), le chant est légèrement fatiguant à la longue mais globalement l'ensemble passe en effet plutôt bien.
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3.8/5 (4 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
DIAMOND HEAD reprend METALLICA
DERNIERE INTERVIEW
DIAMOND HEAD (27 MARS 2019)
Quand les légendes de Diamond Head se prêtent pour la première fois à l'épreuve de questions-réponses, ça donne beaucoup d'humilité, franchise et générosité...
 
AUTRES CHRONIQUES
WHITESNAKE: Flesh & Blood (2019)
HARD ROCK - Sans un ou deux titres légèrement plus faibles, ce nouvel opus avait tout du sans-faute caractérisant les œuvres incontournables.
NATURE MORTE: Nm1 (2018)
BLACK METAL - Nature Morte injecte à un black metal aussi viscéral qu'évolutif, la puissance émotionnelle du post rock et la furie cendreuse du hardcore.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020