GROUPE/AUTEUR:

ROYAL REPUBLIC

(SUÈDE)

TITRE:
CLUB MAJESTY (2019)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
ROCK ALTERNATIF

"Un nouveau lieu incontournable vient d’ouvrir en ville. Le "Club Majesty" est tenu par un quatuor de Suédois à l’accoutrement douteux mais le rock-funk-disco que l’on y passe ne vous fera pas regretter le déplacement."
NUNO777 - 31.05.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
On ne vous fera pas l’affront de vous présenter Royal Republic puisque Music Waves suit et relaie les travaux du groupe depuis ses débuts en 2011 avec "We Are The Royal". Depuis la sortie de "Weekend Man" il y a trois ans, le seul fait marquant à signaler concerne le nouveau label des Suédois, Nuclear Blast, réputé pour son catalogue de groupes metal. Mais ce n’est pas si étonnant que cela : ils vont retrouver un autre groupe suédois qui officie dans des sphères pas si éloignées : Night Flight Orchestra.

On sait toujours à quoi s’attendre en enclenchant la lecture d’un album de Royal Republic, mais à chaque fois la magie opère instantanément. Le condensé d'ondes positives déversé atteint directement les organes vitaux et il n'y a plus qu'à se laisser porter par les harmonies ciselées, les riffs qui font taper du pied et l’énergie vintage qui met en mouvement. C’est ainsi que Royal Republic nous accueille dans son "Club Majesty" avec quatre pépites aux caractères alternatifs signés de ses guitares aux sons bruts (‘Boomerang’), funky pour son riffing typique et ses cuivres dynamisants (‘Fireman & Dancer’, ‘Under Cover’) et disco avec ses rythmes festifs et dansants (‘Can't Fight The Disco’).

Royal Republic s’amuse à casser brutalement la dynamique avec un OVNI à la métrique lente et à la pesanteur atypique pour mieux revenir sur son terrain de jeu plus divertissant. Cette fissure permet de mettre en relief une seconde partie aux formats lumineux, à peine égratignée par les quelques facéties du hargneux ‘Fortune Favors’ qui martèle son refrain en boucle. "Club Majesty" emballe définitivement l’auditeur de ses charmes entêtants avec le rapide 'Flower Power Madness' aux puissants chants soul, le brit-rock ‘Stop Movin’’ ou ‘Anna-Leigh’ et ses savoureuses sonorités west-coast 80’s. "Club Majesty" se termine sur une apothéose d’énergie avec un déjanté ‘Bulldog’ qui donne l’incontrôlable envie de relancer le disque.

Par son approche décalée, le look d’un autre temps de ses membres et son humeur toujours ensoleillée, Royal Republic nous enchante. Mais cette apparente légèreté ne doit pas tromper, le travail pour condenser autant de refrains addictifs et d’entrain est œuvre d’orfèvre. Écoutez "Club Majesty" le matin au réveil et il remplacera la tasse de café et la biscotte beurrée.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/royalrepublic/



GROUPES PROCHES:
PSYCHOPUNCH, THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA

LISTE DES PISTES:
01. Fireman & Dancer
02. Can't Fight the Disco
03. Boomerang
04. Under Cover
05. Like a Lover
06. Blunt Force Trauma
07. Fortune Favors
08. Flower Power Madness
09. Stop Movin'
10. Anna-Leigh
11. Bulldog


FORMATION:
Adam Grahn : Chant / Guitares
Hannes Irengård : Guitares
Jonas Almén : Basse
Per Andreasson : Batterie


TAGS:
60's, 80's, 90's, Accessible / FM, Funky, Groovy
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC ROYAL REPUBLIC
DERNIERE ACTUALITE
ROYAL REPUBLIC OUVRE LES PORTES DE SON CLUB A MUSIC WAVES!
Toutes les actualités sur ROYAL REPUBLIC
DERNIERE INTERVIEW
Royal Republic revient avec un nouvel album branché disco rock, "Club Majesty", que le chanteur et guitariste Adam Grahn est venu défendre sur Music Waves

NOTES
3/5 (2 avis) 4/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DEATH ANGEL: Humanicide (2019)
THRASH Death Angel est au sommet de son art avec une capacité remarquable à varier les tons. "Humanicide" est un nouveau grand cru de la part d'un groupe qui n'a encore jamais déçu.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
COMATOSE VIGIL A.K.: Evangelium Nihil (2018)
DOOM Ecrin d'une désolation glaçante, "Evangelium Nihil" est une pièce maîtresse du funeral doom, déprimante et belle tout ensemble.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT ROYAL REPUBLIC
ROYAL-REPUBLIC_Weekend-Man
Weekend Man (2016)
4/5
-/5
SPINEFARM RECORDS / ROCK ALTERNATIF
ROYAL-REPUBLIC_Save-The-Nation
Save The Nation (2012)
4/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK
ROYAL-REPUBLIC_We-Are-The-Royal
We Are The Royal (2011)
3/5
-/5
ROADRUNNER RECORDS / ROCK ALTERNATIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020