GROUPE/AUTEUR:

SUPERLYNX

(NORVÈGE)

TITRE:
NEW MOON (2019)
LABEL:
DARK ESSENCE RECORDS
GENRE:
DOOM

"Baignant dans une atmosphère à la fois onirique et terreuse, "New Moon" est une gemme sculptée dans un doom psychédélique de toute beauté où la douceur vespérale d'un chant féminin répond à un socle magmatique."
CHILDERIC THOR - 12.06.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Le doom ne cesse plus de se conjuguer au féminin. Cette mode risquerait d'être lassante si elle n'était pas la plupart du temps la source d'une immense jouissance. Mais se démarquer au sein de cette multitude de formations qui rivalisent de charme et de vitalité n'est pas chose aisée. Superlynx réussit pourtant à s'écarter d'une concurrence sévère.

Sans doute déjà parce qu'il nous vient de Norvège et non pas d'Angleterre, d'Allemagne ou de Suède. Cette origine géographique commande un son moins stéréotypé, plus sombre et rituel probablement, plus montagneux certainement. Loin de la froideur boisée ou minérale de ses compatriote Skumring ou Octavia Sperati, le groupe distille au contraire une chaleur moelleuse. Qu'il revête la forme d'un trio le singularise également quelque peu, architecture qui lui confère une simplicité sinon un dépouillement qui ne rime bien sûr jamais avec anémie.

Efficaces, ses compositions n'en demeurent pas moins extrêmement travaillées, à la fois d'une belle inventivité rythmique ('Cold Black Sea') et hantées  par de discrets claviers ouatés ('Indian Summer') ou quelques notes de piano ('Becoming The Sea'). On devine là la marque de Ole Teigen, ici batteur mais longtemps claviériste chez Den Saakaldte et Dødheimsgard. Quant au chant de la bassiste Pia Isaksen, s'il se démarque assez peu du registre délicat voire mystérieux des autres prêtresses batifolant dans le même genre, le contraste qui naît de sa douceur veloutée alliée à la semence rocailleuse qui s'écoule des manches à six ou quatre cordes confère à "New Moon" son atmosphère si particulière.

De fait, cette deuxième offrande gravite le long d'un chemin coloré d'une tendresse poétique dont la trompeuse quiétude est menacée par une obscurité orageuse. Nimbé dans un psychédélisme douillet mais sabré par une guitare granitique ('Scarecrow'), bercé par la voix vaporeuse d'une sirène endormie mais grignoté par une rythmique taillée dans la roche ('Hex'), cet album affirme sa chaleureuse identité dans les profonds contrastes qui le nourrissent. Minée par une détresse souterraine, l'œuvre n'en rayonne pas moins d'espoir, celui du combat mené et peut-être gagné contre les ténèbres à l'image du pulsatif 'Breath', plainte tour à tour pesante et élancée, noire et lumineuse.

Baignant dans une atmosphère à la fois onirique et terreuse, "New Moon" est une gemme sculptée dans un doom psychédélique de toute beauté où la douceur vespérale d'un chant féminin répond à un socle magmatique. 

Plus d'information sur https://www.facebook.com/superlynxovdoom/



GROUPES PROCHES:
WORM OUROBOROS, ESBEN AND THE WITCH

LISTE DES PISTES:
01. Hex - 4:43
01. The thickest Night - 4:35
02. Breath - 4:42
03. Becoming the Sea - 4:39
04. New Moon - 5:53
05. Indian Summer - 3:42
06. These Children that come at us with Knives - 4:33
07. Scarecrow - 5:02
08. Cold Black Sea - 5:05
09. The Groove - 3:51


FORMATION:
Daniel Bakken: Guitares
Ole Teigen: Chant / Batterie
Pia Isaksen: Chant / Basse


TAGS:
Lourde, Mélancolique, Chant féminin
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SUPERLYNX
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
UBRIS DEAL: Rain D Rop (2019)
ROCK PROGRESSIF Ce premier EP reste (un peu trop) ancré dans le revival prog des débuts 70’s mais se distingue avec sa guitare inventive et son chant gospel.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
LINE: A Walk Above Clouds (2018)
ROCK ALTERNATIF "A Walk Above The Clouds" invite à un parcours musical d’abord accessible pour monter en puissance dans son relief et sa coloration de plus en plus riche.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SUPERLYNX
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020