GROUPE/AUTEUR:

PER WIBERG

(SUÈDE)

TITRE:
HEAD WITHOUT EYES (2019)
LABEL:
DESPOTZ RECORDS
GENRE:
METAL ALTERNATIF

"Malgré une ambiance teintée de noirceur très bien sentie, "Head Without Eyes" ne parvient pas à décoller et la qualité des compositions aurait certainement pu être supérieure."
DARIALYS - 08.05.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Per Wiberg, multi-instrumentiste émérite, est connu pour avoir fait partie d’Opeth, à l’époque où le combo suédois s’illustrait dans le death metal progressif, de 2003 à 2011. Depuis lors, le musicien multiplie les projets et sort cette année son premier album solo sous son propre nom. Alors évidemment, ceux qui ont pu apprécier son travail par le passé seront excités en apprenant cette nouvelle. Rien de plus normal au vu du CV de ce néo-quinquagénaire.

C’est dans une ambiance mystérieuse que démarre le premier titre, ‘Let The Water Take Me Home’ qui ne se lancera véritablement qu’en fin de parcours. Le morceau intrigue et semble errer dans un sas intermédiaire, entre un paysage assez noir et calme et un aspect plus pêchu à l'influence rock alternatif. Sur ‘Anywhere The Blood Flows’, le multi-instrumentiste semble avoir fait son choix et c’est une atmosphère branchée rock alternatif et teintée de rock garage qui s’instaure. Pour autant, le compositeur semble peiner à trouver son chemin. Et pour cause, il faut plus de six minutes pour enrayer le cycle durant lequel on tourne en boucle sur un seul et même accord ! Le manque d’inspiration de la deuxième partie n’apporte pas grand-chose de plus à la composition.

Après onze longues minutes, et alors qu’un regain de forme se fait attendre urgemment, ‘Pass On The Fear’ ne pouvait pas plus mal tomber. On touche le fond sur cette piste de six longues minutes, dépourvue de corps et de mélodie. Le chant semble même sonner faux sur les refrains tant ce morceau ne comporte pas la moindre musicalité. Et même si ‘Pile Of Nothing’ relance quelque peu la machine à sa façon avec son refrain intéressant, cela reste insuffisant pour susciter l’intérêt général.

Un point encourageant est toutefois à saluer. En effet, il se dégage une véritable ambiance sur "Heads Without Eyes". L’aspect sombre et noir des six titres dégage une osmose parfois malsaine (‘Let The Water Take Me Home’), parfois énergique (‘Get Your Boots On’) tout à fait cohérente. De temps en temps, on semble même sombrer dans les abysses comme sur ‘Pass On The Fear’ avec sa musique plaintive et le malaise qu’elle distille avec succès. Si cet aspect et ce choix artistique, il faut le concéder, sont un véritable atout, à condition d’apprécier cette noirceur-là, il faut s’attendre à ce que les différentes plages du disque ne fassent pas l’unanimité.

Au vu de l’expérience du Suédois et de ses collaborations actuelles et passées, on aurait donc pu s'attendre à mieux. Espérons donc que le niveau général remonte sur sa prochaine réalisation. C’est en tout cas tout le mal que l’on peut lui souhaiter !

Plus d'information sur https://www.facebook.com/perwibergmusic/



GROUPES PROCHES:
OPETH

LISTE DES PISTES:
01. Let The Water Take Me Home
02. Anywhere The Blood Flows
03. Pass On The Fear
04. Get Your Boots On
05. Pile Of Nothing
06. Fader


FORMATION:
Per Wiberg: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Billie Lindahl: Chant / Invité
Karl Daniel Lidén: Batterie / Invité
Lars Sköld: Batterie / Invité


TAGS:
Lourde, Oppressant, Sombre
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC PER WIBERG
DERNIERE ACTUALITE
PER WIBERG: Les détails sur "Head Without Eyes"
Toutes les actualités sur PER WIBERG
NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
CHILDRAIN: The Silver Ghost (2019)
THRASH “The Silver Ghost” propose une musique parfois classique, mais néanmoins assez variée, douce et intense pour ravir l'amateur... mais pas seulement.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
AMON AMARTH: Berserker (2019)
DEATH METAL Amon Amarth signe un disque conceptuel qui fait voyager l'auditeur avec une force épique certaine au cœur des aventures du Berserker.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT PER WIBERG
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020