GROUPE/AUTEUR:

CHEVALIEN

(FRANCE)

TITRE:
MOONGLASSES (2019)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
AUTRES / -

""Moonglasses" est un OMNI (Objet Musical Non Identifié) qui déborde d'une énergie urbaine contemporaine complexe avec ce qu'elle a de froideur mais aussi de violence, d'amertume et dans le même temps d'espoir furtif et organique."
CALGEPO - 13.06.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Quel est l'avenir de la musique ? Tout a-t-il été inventé et ne serait-elle devenue que recyclage ? La fusion constitue-t-elle son avenir créatif ? Actuellement, de plus en plus de groupes s’ingénient pour apporter à leur style une touche singulière afin d'émerger du lot des sorties quasi quotidiennes. Toutefois l'équilibre à trouver entre expérimentation et mélodie est souvent ténu et parfois le risque est de se lancer tête la première dans l'originalité et laisser sur le bas-côté ce qui doit faire l'intérêt de la musique, c'est-à-dire le plaisir d'écoute.

Chevalien s'inscrit dans ce sillon des artistes qui offrent une certaine originalité avec une musique fusionnelle en mêlant rap, indus et metal. L'artiste n'en est pas à son coup d'essai et revient avec un EP, "Moonglasses", de quatre titres et un remix. A l'image des groupes des années 70 qui cherchaient à développer des styles nouveaux tout en s'appuyant sur l'existant pour le transcender et le triturer, Chevalien propose un EP laboratoire dans lequel ce savant fou des platines et ordinateurs explore diverses contrées. Et comme souvent, à l'encontre de ce que demande la musique actuelle, sauf pour les initiés, il faut faire un effort pour que cet album se dévoile totalement.

La rythmique sourde et pesante accueille l'auditeur avec une batterie organique qui apporte un peu de chaleur à un ensemble qui pourrait donner le sentiment d'une certaine froideur ('Retaliate'). Toutefois, la façon dont Chevalien aborde le chant à la manière d'une complainte rapide donne du corps à ce premier titre avec des mouvements presque hurlés façon hardcore. La puissance organique apporte plus de relief et accentue le sentiment d'une urgence pesante d'exprimer une frustration. Le titre éponyme est quasiment progressif avec une première partie rap qui se développe jusqu'à une deuxième partie plus violente et indus. Les guitares tranchent les rythmes electro façon jambon d'York. Plus l'album avance plus l'ambiance devient pesante avec un 'Black Speech' où le débit vocal s'accélère et vous hypnotise  pour ne plus vous lâcher.

"Moonglasses" est donc un OMNI (Objet Musical Non Identifié) comme on en croise peu. Un disque qui s'apprécie avec le temps car pas facile d'accès d'emblée et qui pourrait en laisser plus d'un sur le côté. Il déborde d'une énergie urbaine contemporaine avec ce qu'elle a de froideur mais aussi de violence, d'amertume et dans le même temps d'espoir furtif et organique. Le disque d'une époque.

Plus d'information sur https://fanlink.to/moonglasses



GROUPES PROCHES:
WILD MIGHTY FREAKS

LISTE DES PISTES:
01. Retaliate
02. Moonglasses
03. Black Speech
04. Bleu Blanc Blood
05. Sunderground. Re…el


FORMATION:
Chevalien: Chant

TAGS:
90's, Avant-gardiste, Dissonant, Electro, Epique, Expérimental, Fusion, Indépendant
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC CHEVALIEN
DERNIERE ACTUALITE
CHEVALIEN: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur CHEVALIEN
DERNIERE INTERVIEW
Music Waves ouvre ses portes à Chevalien

NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
PRISTINE: Road Back To Ruin (2019)
ROCK Propulsé par un organe féminin incandescent, "Road Back To Ruin" constitue la meilleure façon de découvrir Pristine, tout simplement ce que le hard bluesy et vintage nous a offert de plus jouissif depuis très longtemps.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
GRAND MAGUS: Wolf God (2019)
HEAVY METAL Rempli de morceaux de bravoure et grondant d'une puissance fédératrice, "Wolf God" assure à Grand Magus sa place au Valhalla !
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT CHEVALIEN
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020