GROUPE/AUTEUR:

JIM PETERIK & WORLD STAGE

(ETATS UNIS)

TITRE:
WINDS OF CHANGE (2019)
LABEL:
FRONTIERS RECORDS
GENRE:
HARD ROCK MELODIQUE

"Derrière ses apparences de réunion d’anciennes gloires d’un style pourtant en plein revival, cet opus offre son lot de mélodies finement ciselées et de compositions à l’énergie rafraîchissante."
LOLOCELTIC - 04.06.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Dans la série des stakhanovistes de la sortie discographique, Jim Peterik se place haut la main parmi les leaders de la catégorie AOR/Hard Mélodique. L’ancienne co-tête pensante de Survivor enchaîne les projets et participations depuis maintenant une vingtaine d’années, que cela soit avec Pride Of Lions, Jim Peterik’s Lifeforce, le regretté Jimi Jamison, Scherer / Batten, et bien d’autres… Cet appétit pantagruélique semble avoir pris naissance en 2000 avec le projet Jim Peterik & World Stage qui voyait l’artiste partager l’interprétation de titres de sa composition avec plusieurs chanteurs renommés parmi lesquels nous citerons Don Barnes (38 Special), Dennis DeYoung (ex Styx), Kevin Cronin (Reo Speedwagon), Kelly Keagy (Night Ranger) et Tom Kiefer (Cinderella).

19 ans plus tard, voici la suite de ce premier opus éponyme avec de nouveaux invités prestigieux. Parmi ceux cités en exemple précédemment, seul Tom Kiefer n’est pas de la nouvelle aventure mais il faut bien reconnaître que ses remplaçants ont eux aussi les épaules larges. Mike Reno (Loverboy), Kevin Chalfent (The Storm et ex Journey), Danny Vaughn (Tyketto), Jason Scheff (Chicago) ou les frères Matthew et Gunnar Nelson (Nelson) n’ont plus vraiment besoin qu’on les présente. Comme à son habitude, le maître des lieux a su s’adapter à chacun des interprètes pour leur offrir des titres qui ne dépareilleraient pas au sein de leurs formations d’origine. Les exemples les plus frappants sont ‘Proof Of Heaven’ sur lequel Dennis DeYoung retrouve le délicieux rock légèrement progressif et pop qu’il offrait avec Styx, et la sublime ballade ‘You’re Always There’ mariant avec classe orchestration majestueuse et sensibilité à fleur de peau et semblant sortir tout droit d’un opus de Chicago avec le chant de Jason Scheff.

Bien sûr, la patte de Peterik se retrouve un peu partout, surtout lorsqu’il offre le micro à Don Barnes sur l’AOR inspiré de ‘Winds Of Change’, à Toby Hitchcock (Pride Of Lions) sur un ‘Home Fires’ alternant couplets délicats et refrains énergiques, ou sur la ballade ‘Love You All Over The World’ permettant de découvrir un enregistrement qui ressuscite Jimi Jamison pour quelques minutes. Plus surprenant, ‘Where Eagles Dare’ voit Lars Säfsund et Robert Säll (Work Of Art) se frotter à une pop aérienne et envoûtante inhabituelle. Quant aux frères Nelson, ils déversent avec talent leurs harmonies vocales sur un ‘Avalanche’ aux accents rock-country US non dénué d’une belle énergie. Enfin, parmi les sommets, il serait dommage de passer à côté de l’accrocheur ‘Without A Bullet Being Fired’ sur lequel Mike Reno se met en danger, et du catchy et énergique ‘I Will What I Want’ avec Kelly Keagy au chant et un inattendu solo de claviers.

Devant tant de talent, on oublie vite le côté un peu décousu de l’ensemble qui aborde de multiples styles musicaux. Tout cela reste mélodique et dégage une énergie honnête et rafraîchissante. Il est d’ailleurs amusant de constater que certains artistes n’ont pas cherché à masquer quelques difficultés vocales, prouvant une spontanéité rassurante pour de telles pointures. Alors bien sûr, Jim Peterik présente ici un look qui prête à rire et ce rassemblement fleure bon la réunion d’anciens évoquant le bon vieux temps, mais il y a ici de quoi satisfaire tous les amoureux de mélodies finement ciselées et tous les mélancoliques de rock mélodique des années 80. Que demander de plus ?

Plus d'information sur https://www.facebook.com/officialjimpeterik/



GROUPES PROCHES:
PRIDE OF LIONS, TYKETTO, TOBY HITCHCOCK, SCHERER/BATTEN, CHICAGO, WORK OF ART, SURVIVOR, NELSON

LISTE DES PISTES:
01. Winds Of Change (feat. Don Barnes) - 4:27
02. Without A Bullet Being Fired (feat. Mike Reno) - 4:51
03. Proof Of Heaven (feat. Dennis Deyoung) - 5:25
04. Sometimes You Just Want More (feat. Kevin Chalfant) - 4:42
05. Home Fires (feat. Toby Hitchcock) - 5:29
06. Just For You (feat. Kevin Cronin) - 4:54
07. The Hand I Was Dealt (feat. Danny Vaughn) - 4:35
08. Where Eagles Dare (feat. Lars Säfsund & Robert Säll) - 6:07
09. I Will What I Want (feat. Kelly Keagy) - 3:34
10. You’re Always There (feat. Jason Scheff) - 4:13
11. Avalanche (feat. Matthew & Gunnar Nelson) - 4:03
12. Love You All Over The World (feat. Jimi Jamison) - 3:51


FORMATION:
Bill Syniar: Basse
Bob Lizik: Basse
Colin Peterik: Batterie
Dave Kelly: Batterie
Ed Breckenfeld: Batterie
Jim Peterik: Chant / Guitares / Claviers
Klem Hayes: Basse
Mike Aquino: Guitares
Danny Chauncey: Guitares / Invité
Danny Vaughn: Chant / Invité
Dennis Deyoung: Chant / Invité
Don Barnes: Guitares / Invité
Gunnar Nelson: Chant / Invité
Jason Scheff: Basse / Invité
Jimi JAMISON : Chant / Invité
Kelly Keagy: Chant / Invité
Kevin Chalfant: Chant / Invité
Kevin Cronin: Guitares / Invité
Lars Säfsund : Chant / Invité
Matthew Nelson: Chant / Invité
Mike Reno: Chant / Invité
Robert Säll: Guitares / Invité
Toby Hitchcock: Chant / Invité


TAGS:
80's, Accessible / FM
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC JIM PETERIK & WORLD STAGE
DERNIERE ACTUALITE
JIM PETERIK & World Stage: Les détails sur "Winds Of Change"
Toutes les actualités sur JIM PETERIK & WORLD STAGE
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DEAD WITCHES: The Final Exorcism (2019)
DOOM Un peu timoré sur "Ouija", Dead Witches assume désormais pleinement son caractère bestial et méchamment doom !
 
CHRONIQUE SUIVANTE
BANCO DEL MUTUO SOCCORSO: Transiberiana (2019)
ROCK PROGRESSIF 23 ans après leur dernier album intégralement original, Banco est de retour et nous invite à le suivre dans ce 'Transiberiana'. Avec de longues plages sonores et un nouveau chanteur, le voyage est enchanteur.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT JIM PETERIK & WORLD STAGE
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020