GROUPE/AUTEUR:

GEORGE BENSON

(ETATS UNIS)

TITRE:
WALKING TO NEW ORLEANS (2019)
LABEL:
MASCOT LABEL GROUP
GENRE:
ROCK / BLUES

"Avec "Walking To New Orleans", George Benson rend hommage sans grande conviction à Fats Domino et Chuck Berry."
NEWF - 03.06.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5

George Benson a cultivé toute sa carrière l’art du grand écart musical. Enfant prodige et guitariste doué, ce fils spirituel de Wes Montgomery a abordé tellement de styles que son public a souvent eu bien du mal à suivre. De fait, les points communs entre le jazz funk inspiré de "In Flight" (1977), la soul music subtile de ‘On Broadway’ (1978) et la disco-pop commerciale de ‘Give Me The Night’ (1980) peuvent sembler diffus. Mais la ligne directrice de la musique de George Benson est toujours restée la même et peut se résumer à un mot magique et indéfinissable: le swing. Avec sa volonté farouche de jouer une musique dansante, l’Américain est le descendant direct des pères du rhythm and blues qui, en introduisant dans le jazz la croche ternaire issue du blues, révolutionnèrent la musique noire, puis la firent progressivement évoluer vers un style plébiscité par les blancs : le rock and roll.

Pas étonnant dans ces conditions qu’à 76 ans, George Benson ait décidé de consacrer son quarante-cinquième album, "Walking To New Orleans", à deux pionniers du rock, Fats Domino et Chuck Berry, dont le destin a voulu qu’ils nous quittent tous les deux la même année, en 2017. Dans la deuxième moitié des années cinquante, ils furent, chacun à leur manière, les principaux artisans de l’évolution du rhythm and blues vers le rock and roll. Si le grand public a lentement oublié Fats, le pianiste souriant et discret, et plébiscité Chuck, le guitariste rebelle et caractériel, George Benson les met sur le pied d’égalité qu’ils méritent en consacrant à chacun cinq titres piochés dans leurs discographies respectives.

Le problème avec les albums de reprises est toujours le même : comment concilier le respect de l’œuvre originale avec son propre univers ? Malgré tout son métier et son expérience de musicien, George Benson ne répond que sporadiquement à cette question. Ainsi les amoureux du guitariste retrouveront, sur l’excellent ‘Nadine (Is It You)’ de Chuck Berry, la principale marque de fabrique du swing jazzy de Benson et son habitude si particulière de chanter les notes de ses solos en même temps qu’il les joue. Mais ils risquent aussi d’être déçus par les interventions bien trop discrètes et souvent poussives de la guitare sur la majorité des titres de Fats Domino (‘Rockin’ Chair’, ‘I Hear You Knocking’, ‘Walking To New Orleans’). De plus, le choix des morceaux n’est pas toujours très heureux et les titres ennuyants de Chuck Berry, ‘You Can’t Catch Me’ et ‘Havana Moon’, demeurent sans intérêt, même joués par George Benson.

Pourtant, lorsqu’il décide d’interpréter véritablement la musique des deux icônes, Benson fait mouche. C’est le cas avec ‘Blue Monday’ de Fats et ‘How You’ve Changed’ de Chuck, dont l’Américain nous propose des versions véritablement incarnées, chaleureuses et personnelles. Ça ne suffit malheureusement pas à sauver l’ensemble d’un relatif ennui car, à trop respecter les compositions originales, le guitariste échoue à leur insuffler un véritable coup de jeune, malgré une production très actuelle. Trop sage et bien trop académique, "Walking To New Orleans"  restera ainsi sans doute un album plutôt anecdotique dans la longue carrière de George Benson.


Plus d'information sur http://www.georgebenson.com



GROUPES PROCHES:
-

LISTE DES PISTES:
01. Nadine (Is It You)
02. Ain't That A Shame
03. Rockin' Chair
04. You Can't Catch Me
05. Havana Moon
06. I Hear You Knocking
07. Memphis, Tennessee
08. Walking To New Orleans
09. Blue Monday
10. How You've Changed


FORMATION:
Alison Prestwood: Basse
George Benson: Chant / Guitares
Greg Morrow: Batterie
Kevin Mckendree: Piano
Rob Mcnelley: Guitares


TAGS:
60's, Bluesy, Groovy, Jazzy, Old School, Reprises
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC GEORGE BENSON
DERNIERE ACTUALITE
GEORGE BENSON en concert à l'Olympia en juin 2020
Toutes les actualités sur GEORGE BENSON
NOTES
- /5 (0 avis) 2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
COMATOSE VIGIL A.K.: Evangelium Nihil (2018)
DOOM Ecrin d'une désolation glaçante, "Evangelium Nihil" est une pièce maîtresse du funeral doom, déprimante et belle tout ensemble.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
PARAD1GM: Parad1gm (2019)
AUTRES Parad1gm signe un premier album d'une variété remarquable qui oscille avec grâce entre pop, new wave et metal.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT GEORGE BENSON
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020