GROUPE/AUTEUR:

VADER

(POLOGNE)

TITRE:
THY MESSENGER (2019)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
DEATH METAL

"“Thy Messenger” est un album sans surprise, ni bon, ni mauvais. Vader semble dorénavant tourner en rond."
THIBAUTK - 12.06.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Avec régularité, constance et opiniâtreté, les Polonais de Vader publient des disques puissants. Après “The Empire” et “Dark Age”, voici “Thy Messenger” un EP qui assoit sa violence noire et sa domination pour écraser l'auditeur.

Point besoin de changer les habitudes, car Vader aime le old school ! Le groupe propose des instants sombres où les riffs efficaces se développent sur des tempos rapides. Il convoque l’esprit de ses aînés : Pestilence (‘Grand Deceiver’) avec des métriques hyper rapides, Death avec la voix âpre et haut perchée plutôt que celle venue de cavernes abyssales, Death, Morbid Angel ou Slayer avec des solos techniques et rapides (‘Grand Deceiver’ ou ‘Emptiness’), Benediction ou Malevolent Creation avec des guitares maltraitées (‘Emptiness’), Immolation et son œuvre blasphématoire. Les Polonais conservent leur savoir-faire diront certains... leurs tics diront d'autres, plus critiques.

Les compositions sont plaisantes, même savoureuses lorsqu'elles s'échappent d'une zone de confort bien délimitée (‘Steeler’ où le groupe semble plus à son aise). Les autres pistes sont bien ficelées : ‘Emptiness’ et ses très belles guitares solitaires, ‘Despair’ et ‘Litany’ proches du thrash / death de Sepultura. La puissance ne laisse aucune seconde de répit lorsque les guitares intenses baignent l'opus d'un magma brûlant (‘Grand Deceiver’). Par contre la production semble bien propre, l’opus ne proposant pas les ambiances malsaines de “The Beast”, “Impressions In Blood” ou “Revelations”.

“Thy Messenger” est un album sans surprise, ni bon, ni mauvais, car Vader ne change pas d’un iota ses habitudes.  La musique, à la croisée de chemins entre SlayerPestilence et Carcass, prolonge les compositions des albums précédents : même rapidité, même droiture directe et sans fioriture. Avec son death ultra calibré, ses compositions classiques et ses guitares grinçantes, la formation arrivera-t-elle à contenter les amateurs ? Vader semble tourner en rond et être condamné à boucler indéfiniment... à moins qu’une œuvre plus aventureuse ne vienne briser ce cercle sans fin.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/vader/



GROUPES PROCHES:
SUFFOCATION, MORBID ANGEL, KRISIUN, DECAPITATED, DEICIDE, ZONARIA, TRAUMA

LISTE DES PISTES:
01. Grand Deceiver
02. Litany
03. Emptiness
04. Despair
05. Steeler (cover Judas Priest)


FORMATION:
James Stewart: Batterie
Marek "Spider" Pajak : Guitares
Piotr "peter" Wiwczarek: Chant / Guitares
Tomasz "Hal" Halicki : Basse


TAGS:
Oppressant, Sombre, Reprises, Chant grave, Chant grunt/growl, Chant guttural
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC VADER
DERNIERE ACTUALITE
VADER: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur VADER
DERNIER ARTICLE
Vader + Entombed A.D. + Guests - Chapelle lez Herlaimont -Le Cercle - 27 Octobre 2018
Le death metal est à l'honneur au Cercle avec notamment deux grands noms de la scène européenne venus pour en découdre férocement. Tous les articles sur VADER
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
LINE: A Walk Above Clouds (2018)
ROCK ALTERNATIF "A Walk Above The Clouds" invite à un parcours musical d’abord accessible pour monter en puissance dans son relief et sa coloration de plus en plus riche.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MARTYRDÖD: Hexhammaren (2019)
HARDCORE Malgré les concessions mélodiques qu'il s'autorise, Martydöd demeure ce fauve indomptable car sous le vernis d'un death plus accrocheur qu'épidermique galope toujours cette urgence rageuse et massive.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT VADER
VADER_Solitude-In-Madness
Solitude In Madness (2020)
5/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
VADER_The-Empire
The Empire (2016)
3/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
VADER_Welcome-To-The-Morbid-Reich
Welcome To The Morbid Reich (2011)
5/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DEATH METAL
VADER_And-Blood-Was-Shed-In-Warsaw
And Blood Was Shed In Warsaw (2007)
3/5
-/5
METAL MIND / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020