GROUPE/AUTEUR:

TIGERLEECH

(FRANCE)

TITRE:
THE EDGE OF THE END (2019)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
STONER

"Artisan d'un sludge tout en pesantes rondeurs, Tigerleech livre un premier album prometteur auquel il ne manque qu'un peu plus de nuances pour être indispensable."
CHILDERIC THOR - 24.07.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
S'il accouche avec "The Edge Of The End" de son premier effort longue durée, cela fait déjà six ans que Tigerleech bourlingue, agrégat de quatre musiciens chevronnés venus d'horizons différents. De là l'effrontée maîtrise dont les Franciliens font preuve depuis leurs débuts. Mais deux EPs de bonne mémoire plus tard ("Danse macabre" et "EP 2017"), les choses sérieuses se précisent enfin avec cet uppercut dans lequel nos gaillards ont mis toutes leurs tripes et leur sueur.

Avec dix titres en une heure, ils l'ont même rempli jusqu'à la gueule cette rondelle. Trop peut-être. Au point de perdre en route l'intensité requise, d'autant que tous les morceaux, à l'exception du groovy 'Jungle Punk', sont plus ou moins taillés dans le même format. C'est sa seule (relative) faiblesse.

Mais, Tigerleech, qu'est-ce que c'est ? A quoi ça ressemble ? Le manche, épais et gonflé d'une semence caillouteuse, planté dans le sol américain, le groupe tente la copulation brutale entre le stoner de bûcheron et le hardcore le plus plombé sous le regard sauvage du thrash et du heavy. Bref, l'ensemble s'apparente à du sludge bien gras, l'haleine chargée de bière et de bourbon. Misant sur les mid-tempos reptiliens, "The Edge Of The End" a quelque chose d'un rouleau-compresseur prisonnier d'une nappe de mazout.

La majorité des compos est clouée à terre par des musiciens à l'unisson d'une pesanteur aussi granitique que malsaine, malgré une rythmique parfois galopante ('Awkward'). Aux crachats rugueux de Shelby répond la gratte sismique du père Fabien, qui prodigue des riffs écrasants à l'image de l'énorme 'Sandstorm' qui amorce l'écoute d'une façon imparable. Mais sous cette couche de plomb diffuse tout du long une mélancolie sourde, faisant tout le sel d'un album qui conjugue lourdeur rampante et beauté crasseuse mais désespérée. 'Sexe dur', 'Decline For Glory' ou 'In My Veins' illustrent cette force émotionnelle irriguée par une six-cordes qui forge un édifice en béton d'où s'écoulent de fébriles atmosphères.

Artisan d'un sludge tout en pesantes rondeurs, Tigerleech livre un premier album prometteur auquel il ne manque qu'un peu plus de nuances pour être indispensable.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/tigerleechband/



GROUPES PROCHES:
CROWBAR

LISTE DES PISTES:
01. Sandstorm - 5:43
02. An Experience Called Life - 6:12
03. Burned Inside - 5:25
04. Jungle Punk - 3:26
05. Sexe Dur - 7:17
06. Awkward - 6:28
07. Decline For Glory - 6:24
08. In My Veins - 6:20
09. The Edge Of The End - 6:30
10. Acid Gang - 6:29


FORMATION:
Fabien: Guitares
Gabor: Basse
Olivier: Batterie
Sheby: Chant


TAGS:
Lourde
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC TIGERLEECH
DERNIERE ACTUALITE
TIGERLEECH : Prochains concerts
Toutes les actualités sur TIGERLEECH
DERNIERE INTERVIEW
Avec "The Edge of the End", Tigerleech annonce son arrivée fracassante dans les bacs avec un premier album long format. L'occasion pour nous de faire le point avec son frontman, Sheby...

NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ALAN SIMON: Chouans (2019)
ROCK PROGRESSIF Merci Monsieur Simon, avec un grand M et un grand S.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
CHAOS MAGIC: Furyborn (2019)
METAL MELODIQUE S’il manque encore d'originalité du propos, ce “Furyborn” brille par son éclat mélodique et le charisme retrouvé de Caterina Nix. L’album a le mérite de nous réconcilier avec le metal mélodique de la talentueuse chanteuse chilienne.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT TIGERLEECH
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020