GROUPE/AUTEUR:

HEILUNG

(DANEMARK)

TITRE:
FUTHA (2019)
LABEL:
SEASON OF MIST
GENRE:
AUTRES EXTREME

"Plongée dans la nuit des temps, dans les profondeurs d'un passé reculé, "Futha" est une œuvre aussi belle que caverneuse, qui brille de lueurs martiales et hypnotiques."
CHILDERIC THOR - 26.09.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Ceux pour qui le metal folklorique rime avec gigue champêtre ou élan héroïque peuvent passer leur chemin car Heilung ne noue en réalité aucun lien (ou si peu) avec les Finntroll, Eluveitie, Korpiklani et consorts. Si proximité il y a, c'est plutôt du côté du chamanisme de Wardruna et de la musique folk nordique qu'il faut la chercher. Inutile par conséquent de chercher du festif, du dansant, dans la partition sculptée par ce trio danois, vous en serez pour vos frais car celle-ci s'apparente davantage à un rituel ténébreux qu'à une sautillante farandole, comme l'illustraient déjà "Ofnir" et "Lifa", publiés respectivement en 2015 et 2017.

Mais, en exposant des lignes plus froides et effrayantes encore,  cette troisième cérémonie va encore plus loin que ses devancières en matière de noirceur martiale et de sonorités trippantes. Poussant les portes crépusculaires d'un univers hypnotique plus granitique que forestier, "Futha" gronde d'une dureté séculaire, taillée dans la roche, déroulant ses noueuses ramifications dans les arcanes de la terre directement jusqu'aux enfers. Long de plus d'une heure, l'album se révèle ardu à pénétrer, difficulté renforcée par une amorce oppressante que scandent chant masculin abyssal, rythmique tribale et chœurs féminins hantés, le tout durant dix bonnes minutes orageuses.

La nature narrative des lignes vocales, un canevas où alternent pulsations massives et respirations plus courtes ainsi qu'un dénouement aux atours expérimentaux ('Elivagar', 'Elddansurin'), participent de cette expression sévère sinon hermétique. Pourtant mélodies et beauté n'ont pas été mises en jachère et le charme opère très vite grâce à la magie de voix féminines ensorcelantes ('Norupo', 'Othan') et au fourmillement d'une instrumentation authentique néanmoins nourrie par moments d'une sève quasi électronique ('Traust'). De fait, malgré l'obscurité primitive qui le drape et le recours à toute une palette de bruitages comme échappés d'un film d'heroic fantasy ('Svanrand'), "Futha" distille tout du long une musicalité puissante.

Ne pouvant être émietté, son menu ne s'en suit pas moins comme un récit guerrier au goût de fer et de sang. Après une première moitié fortement émotionnelle que domine la sensibilité de Maria Franz, l'album se prépare peu à peu au combat final. On consulte les augures, on convoque de mystérieuses divinités avant le terminal, 'Hamrer Hippyer', forteresse grandiose dont les remparts obsédants semblent répondre à ceux dressés par l'introductif 'Galgaldr'.

Plongée dans la nuit des temps, dans les profondeurs d'un passé reculé, "Futha" est une œuvre aussi belle que caverneuse qui brille de lueurs martiales et hypnotiques. 

Plus d'information sur https://www.facebook.com/amplifiedhistory



GROUPES PROCHES:
WARDRUNA

LISTE DES PISTES:
01. Galgaldr - 10:21
02. Norupo - 4:17
03. Othan 10:18
04. Traust - 9:48
05. Vapnatak - 4:02
06. Svanrand - 3:36
07. Elivagar - 8:44
08. Elddansurin - 8:05
09. Hamrer Hippyer 14:16


FORMATION:
Christopher Juul: Chant
Kai Uwe Faust: Chant
Maria Franz: Chant


TAGS:
Acoustique, Dissonant, Folk, Oppressant, Sombre, Chant féminin
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC HEILUNG
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
LAST TEMPTATION: Last Temptation (2019)
HARD ROCK Très influencé par le hard & heavy des années 70 et 80, Last Temptation est un nouveau projet qui comblera les fans d’Ozzy Osbourne et de DIO.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE FAIM: State Of Mind (2019)
ROCK ALTERNATIF Malgré un manque certain de personnalité et d'originalité, "State Of Mind" est un album qui remplit son office pour passer un moment agréable avec des titres énergiques et d'autres plus doux.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT HEILUNG
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020