ARTISTE:

ONIROPHAGUS

(ESPAGNE)
TITRE:

ENDARKENMENT (ILLUMINATION THROUGH PUTREFACTION)

(2019)
LABEL:

AUTRE LABEL

GENRE:

DOOM

TAGS:
Growl, Mélancolique
"Onirophagus n'invente rien mais l'amateur d'un doom des abysses taillé dans une roche tendre ne manquera pas d'être rassasié par ce "Endarkenment" d'une force insondable."
CHILDERIC THOR (26.07.2019)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

L'habit ne fait pas (toujours) le moine. Ainsi, faute de sucer la moelle d'un death tout court que sa pochette et le logo de son auteur promettaient, "Endarkenment" épand le morbide brouet d'un death doom granitique. Paresseux comme la partition qu'ils sculptent, les Espagnols auront mis six ans pour accoucher d'un successeur à l’originel "Prehuman". Entre ces deux hosties, le groupe a fait peau neuve en recrutant un nouveau bassiste et surtout deux autres guitaristes, venus épauler le dénommé Moregod.

Ce n'est donc pas moins de quatre manches qui se dressent dans cette nuit épaisse et tentaculaire. Un peu comme Ataraxie duquel Onirophagus tend à se rapprocher, l'exemplaire démesure en moins. Et une bonne part du génie tout aussi en friche. De fait, le sextet appartient à ces artisans de série B, éternels suiveurs d'un culte dont il récite le credo avec application et une sincérité qu'on ne saurait lui contester. Braconnant sur les terres aussi pesantes que désespérées d'un Mournful Congregation, les Hispaniques érigent un art robuste, chantre d'un doom death finalement plus mélancolique que funèbre, démontrant en cela qu'une formation méditerranéenne ne parviendra jamais à sonner d'une manière aussi noire qu'un flagellant venu de contrées plus septentrionales - question de déterminisme géographique. Cela ne fait pas de "Endarkenment" une déception mais force est de reconnaître que l'enténèbrement promis se fait désirer.

Si Paingrinder exécute de caverneuses gorges profondes, les trois bretteurs se chargent de tisser une toile dont la tristesse se mue en lumineuse mélodie. Reste un opus solide qui respecte son cahier des charges en déroulant quatre plaintes aux allures de bloc pétrifié. Le groupe maîtrise son sujet, incontestablement, plaquant des remous là où il faut ('Book of The Half Men') mais échoue quand même quelque peu lorsqu'il essaie de matérialiser une inexorabilité tellurique lors d'un éponyme titre terminal qu'il étire sur plus de vingt (très longues) minutes.

Onirophagus n'invente rien, c'est entendu, mais l'amateur d'un doom des abysses taillé dans une roche tendre ne manquera pas d'être rassasié par ce "Endarkenment" dont le caractère inodore ne l'exonère cependant pas d'une force insondable à laquelle se mêle la beauté figée d'un gisant. 


Plus d'information sur https://www.facebook.com/onirophagus



GROUPES PROCHES:
MOURNFUL CONGREGATION, ATARAXIE


LISTE DES PISTES:
01. Dystanasia - 13:25
02. Book Of The Half Men - 10:52
03. Dark River - 10:43
04. Endarkenment - 22:54

FORMATION:
Desecrator : Guitares
Grindmad: Basse
Moregod: Guitares
Paingrinder: Chant
Shogoth: Guitares
Uretra: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
CHAOS MAGIC: Furyborn (2019)
METAL MELODIQUE - S’il manque encore d'originalité du propos, ce “Furyborn” brille par son éclat mélodique et le charisme retrouvé de Caterina Nix. L’album a le mérite de nous réconcilier avec le metal mélodique de la talentueuse chanteuse chilienne.
VISIONS OF ATLANTIS: Wanderers (2019)
METAL MELODIQUE - "Wanderers" est une des meilleures production de Visions of Atlantis, où l’intensité dramatique, la sincérité, la générosité, la technicité et la beauté évidente cohabitent en toute humilité.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021