GROUPE/AUTEUR:

UNRULY CHILD

(ETATS UNIS)

TITRE:
BIG BLUE WORLD (2019)
LABEL:
FRONTIERS RECORDS
GENRE:
HARD ROCK MELODIQUE

"Unruly Child réussit partiellement à rester à la hauteur de sa performance précédente."
LYNOTT - 25.09.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Nous n'avons donc pas eu à patienter sept ans derechef pour retrouver Unruly Child avec un nouvel album à mettre sur nos platines. Le no man's land entre les deux précédents opus n'a donc pas déteint sur la suite des aventures de la bande menée par Marcie Michelle Free. "Big Blue World" est le nom de baptême de ce septième bébé dont le progéniteur affiche les vingt-huit printemps désormais. Ce chérubin va-t-il être aussi "indiscipliné" - unruly dans la langue de Shakespeare - que le nom de ses parents le laisse entendre ?

Les Américains ont toujours œuvré dans la grande tradition des groupes de hard rock mélodique tendance AOR teinté parfois d’élans west coast. Chez eux, aucun son résolument puissant donc, et surtout rien de fondamentalement inventif mis à part peut-être l'album précédent, "Can't Go Home", qui, par ailleurs, ne fut pas loin de faire le plein question hits.

Nous entamons donc ce nouvel opus avec quelques salivations de plaisir espéré, et les affaires commencent plutôt bien avec une entrée en matière revigorante et un 'Living In Someone Else’s Dream' où tous les ingrédients du genre répondent à l'appel, mélodie brillante, excellence des arrangements et, forcément, un refrain à classer dans la catégorie "énorme". Et puis patatras, les deux morceaux suivants, dont on ne retient pas grand-chose viennent glacer l'ambiance. Et les montagnes russes ne font que débuter...

Comment peut-on passer en effet d'un 'Breaking The Chains', sa belle guitare acoustique et ses emprunts - vraiment proches - sur le solo à celui de 'Stairway To Heaven' de qui vous savez au classique, voire basique 'Are These Words Enough' qui se la pète Toto avec son Hammond désuet et ses prétentions bluesy ? Tout ça pour nous balancer ensuite un uppercut avec la perle addictive 'Will We Give Up Today' et prolonger le choc avec 'Beneath A Steady Rain', ballade pluvieuse où les ombres de Dream Theater et de Queen virevoltent et s'entremêlent au son d'un piano d'une tristesse magnifique. 

Mais nous restons ensuite à la Foire du Trône et ses grands huit puisque 'The Harder They Will Fall', malgré son intro confiée au père Churchill avec son discours de juin 40 déjà repris par Maiden sur 'Aces High' - on se dit du coup que ça va pulser -, ne nous fait finalement pas monter le rythme cardiaque. Verdict, un titre flatline : rien ne se passe. Tout comme son poursuivant 'Down And Dirty' qui laisse la place à un final qui rappelle le bonheur ressenti aux prémisses de l'album avec son titre d'ouverture. 'The Hard Way' achève ainsi l'album aussi bien qu'il avait commencé.

Unruly Child n'a donc pas réussi à maintenir les cadences infernales dans l'usine à tubes qui généra "Can't Go Home". "Big Blue World" ne peut ainsi que forcément décevoir. Toutefois, il contient suffisamment de titres accrocheurs pour permettre à votre été et ses ballades le coude à la portière de jouer les prolongations.

Plus d'information sur http://www.unrulychild.net/



GROUPES PROCHES:
TOTO, STYX, HAREM SCAREM

LISTE DES PISTES:
01. Living In Someone Else’s Dream
02. All Over The World
03. Dirty Little Girl
04. Breaking The Chains
05. Are These Words Enough
06. Will We Give Up Today
07. Beneath A Steady Rain
08. The Harder They Will Fall
09. Down And Dirty
10. The Hard Way


FORMATION:
Bruce Gowdy: Chant / Guitares / Basse / Claviers
Guy Allison: Claviers / Percussions
Jay Schellen: Batterie
Larry Antonino: Basse
Marcie Michelle Free: Chant


TAGS:
80's, Accessible / FM
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC UNRULY CHILD
DERNIERE ACTUALITE
UNRULY CHILD: Détails sur "Big Blue World"
Toutes les actualités sur UNRULY CHILD
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
VACUUM ROAD: Biopsie (2019)
METAL ALTERNATIF Entre metal progressif, screamos, et passages atmosphériques, Vacuum Road confirme avec "Biopsie" leur formidable potentiel créatif et émotionnel. Chaudement recommandé.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
LAST TEMPTATION: Last Temptation (2019)
HARD ROCK Très influencé par le hard & heavy des années 70 et 80, Last Temptation est un nouveau projet qui comblera les fans d’Ozzy Osbourne et de DIO.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT UNRULY CHILD
UNRULY-CHILD_Can-t-Go-Home
Can't Go Home (2017)
4/5
-/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
UNRULY-CHILD_Worlds-Collide
Worlds Collide (2010)
3/5
3/5
FRONTIERS RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020