ARTISTE:

ARDOURS

(PORTUGAL)
TITRE:

LAST PLACE ON EARTH

(2019)
LABEL:

FRONTIERS RECORDS

GENRE:

METAL MELODIQUE

TAGS:
Chant féminin, FM
"Animé par la chanteuse de Tristania, "Last Place On Earth" propose un gothic metal fardé de pop à la plastique irréprochable mais loin d'être indispensable."
CHILDERIC THOR (09.10.2019)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Ardours est un nom qui ne vous dira sans doute rien. Cela n'est pas surprenant puisque "Last Place On Earth" se présente comme sa carte de visite. Pourtant, une fois passé un prologue instrumental dont la banalité n'est pas de bonne augure, la voix féminine qui pose, à partir de 'Catabolic', le décor charmant d'un rock gothique qui se suce comme une friandise doucement acidulée possède un air de déjà-entendu, convoquant de lointains souvenirs, ceux d'un Tristania disparu depuis trop longtemps des écrans-radars.

N'espérez cependant pas que Ardours marque le retour de Vibeke Stene, première chanteuse des Norvégiens. C'est donc de Mariangela Demurtas dont il s'agit. Ce qui est une bonne nouvelle également, la belle ayant sa part dans la réussite, certes mineure, de "Rubycon" (2010) et "Darkest White" (2013), les deux derniers signes de vie des Scandinaves. La parenté avec Tristania s'arrête toutefois là (ou presque) car ce véhicule pour la ravissante Italienne ne braconne pas tout à fait sur les mêmes terres. Point de grognements de bêtes en rut ici mais seulement ces vocalises sucrées bien que puissantes ('Therefor I Am') et non dénuées d'émotions ('Truths').

La brune ayant recouvert la musique de son principal port d'attache d'un vernis presque pop, c'est naturellement qu’Ardours flirte donc parfois avec ces senteurs un peu guimauves ('The Mist', 'No One Is Listening'). Si dans ses meilleurs moments "Last Place On Earth" peut rappeler The Gathering, Lacuna Coil voire le Tiamat contemporain, à l'image de 'Totally' ou de 'Last Moment' et leurs grosses pattes gothiques, l'ensemble peine à échapper à une certaine mollesse en confondant mièvrerie et délicatesse.

S'appuyant sur le travail du mutli-instrumentiste Kris Laurent et sur la voix de Mariangela, idéale pour déclamer ces chansons énergiques mais pas trop, on ne saurait contester la belle tenue et l'efficacité de ce galop d'essai sans pour autant lui reconnaître un caractère indispensable. Ce metal à chanteuse fardé de pop reste séduisant mais, outre le fait qu'il manque de personnalité, on  voit mal comment "Last Place On Earth" pourrait trouver son public, trop dur pour certains et (vraiment) pas assez pour les autres !


Plus d'information sur https://www.facebook.com/ardoursband/





LISTE DES PISTES:
01. What Else Is There
02. Catabolic
03. Last Place On Earth
04. Design
05. Last Moment
06. The Mist
07. Therefore I Am
08. Truths
09. No One Is Listening
10. Totally

FORMATION:
Kris Laurent: Guitares / Basse / Claviers
Mariangela Demurtas: Chant
Nico Etelavuori: Basse / Invité
Tarald Lie: Batterie / Invité
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
ARDOURS: Détails sur le nouvel album
 
AUTRES CHRONIQUES
LEPROUS: Pitfalls (2019)
ROCK - Leprous propose avec "Pitfalls" un album inattendu, original et surprenant, promouvant leur nouvelle orientation pop-rock marquée d'une certaine prise de risque.
MAGOYOND: Kryptshow (2019)
ROCK ALTERNATIF - Après un hiatus de 7 ans, Magoyond sort de sa tombe et nous propose ses comptines horrifiantes sur des airs de plus en plus metalliques. Même si les portions sont généreuses, on regrettera un manque de variété sonore.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021