GROUPE/AUTEUR:

KILLSWITCH ENGAGE

(ETATS UNIS)

TITRE:
ATONEMENT (2019)
LABEL:
METAL BLADE RECORDS
GENRE:
METALCORE

"Malgré la sincérité évidente de Killswitch Engage, "Atonement" est un album inégal qui s’écoute sans aucun ennui mais sans allégresse."
NEWF - 09.09.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
"Disarm The Descent" et "Incarnate" avaient confirmé le regain de forme de Killswitch Engage et sa position de leader du style metalcore dont il est l’un des précurseurs. Revenu derrière le micro après dix ans d’absence, Jesse Leach avait réussi à surmonter son anxiété et sa dépression pour les mettre au service de ses talents de parolier et de chanteur. Mais le frontman était malheureusement loin d’en avoir terminé avec les problèmes et ce nouvel album de Killswitch Engage a tout simplement failli ne jamais voir le jour. Opéré d’un polype sur les cordes vocales en plein milieu des sessions d’enregistrement, le chanteur a vécu plusieurs mois sans savoir s’il pourrait chanter à nouveau. Et il a fallu à l’Américain une discipline de fer, beaucoup de volonté et tout le soutien du groupe pour affronter une rééducation vocale longue et exigeante et ainsi mettre un point final à "Atonement", huitième album du combo du Massachusetts.

A l’écoute de l’album, le premier constat est que ce souci de santé n’a en rien affecté les capacités vocales de Jesse Leach qui alterne avec toujours autant de maîtrise un chant clair limpide et un chant hurlé agressif. "Atonement" est d’ailleurs dans l’ensemble plus agressif et plus sombre que son prédécesseur. Killswitch Engage a toujours une rage indéfectible et l’exprime au travers de brûlots metalcore heavy et mélodiques redoutables (‘Unleashed’, ‘The Signal Fire’, ‘Know Your Enemy’) et de riffs thrash lourds et épiques, notamment le titre ‘The Crownless King’ sur lequel Jesse Leach partage le chant avec Chuck Billy de Testament. Les morceaux sont courts, simples, efficaces, multiplient les couplets hurlés et les refrains accrocheurs et s’appuient sur une section rythmique toujours aussi précise.

Cependant, à force de productions calibrées et interchangeables, le metalcore est devenu au fil des années un genre au bord de l’asphyxie. Et il ne faut pas compter sur Killswitch Engage pour le renouveler. Certes le groupe fait partie des pionniers et le savoir-faire de ses membres est indéniable. Mais il n’en demeure pas moins que les ficelles de composition sont parfois un peu grosses et que certains morceaux sont au mieux prévisibles (‘As Sure As The Sun Will Rise’), au pire poussifs et rebattus (‘Take Control’, ‘I Can’t Be The Only One’) quand ils ne frisent pas la parodie neo-metal à force de calibrage radiophonique (‘I Am Broken Two’).

Malgré la sincérité évidente de la démarche de Killswitch Engage, "Atonement" est donc un album inégal qui s’écoute sans ennui mais sans allégresse. Il satisfera sans problème tous les fans du groupe. Pour les autres, il ne sera qu’un album de plus dans sa discographie et dans la production metalcore récente en général.

Plus d'information sur http://www.killswitchengage.com/



GROUPES PROCHES:
FIVE FINGER DEATH PUNCH, GOD FORBID, A HERO A FAKE, EXILIA, AONE, SONIC SYNDICATE, RISE TO REMAIN, VALET PARN, TRIVIUM, ICON IN ME

LISTE DES PISTES:
01. Unleashed
02. The Signal Fire (feat. Howard Jones)
03. Us Against The World
04. The Crownless King (feat. Chuck Billy)
05. I Am Broken Too
06. As Sure As The Sun Will Rise
07. Know Your Enemy
08. Take Control
09. Ravenous
10. I Can't Be The Only One
11. Bite The Hand That Feeds


FORMATION:
Adam Dutkiewicz: Guitares
Jesse Leach: Chant
Joel Stroetzel: Guitares
Justin Foley: Batterie
Mike D'antonio: Basse


TAGS:
Accessible / FM, Neo, Sombre, Chant hurlé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC KILLSWITCH ENGAGE
DERNIERE ACTUALITE
KILLSWITCH ENGAGE : Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur KILLSWITCH ENGAGE
DERNIER ARTICLE
KILLSWITCH ENGAGE + SYLOSIS + HEARTIST - 29 AVRIL 2013
Killswitch Engage, avec son frontman fondateur Jesse Leach, affiche une complicité retrouvée et a enflammé le Trabendo... Tous les articles sur KILLSWITCH ENGAGE
DERNIERE INTERVIEW
Avec "Incarnate", Killswitch Engage confirme le retour en force entrevue sur "Disarm the Descent". Jesse Leach fait le point...

NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE ALLMAN BROTHERS BAND: Enlightened Rogues (1979)
ROCK Après les déchirements, la légende de la Géorgie sud-américaine réussit une reformation à la qualité inespérée.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
THE STRANGLERS: Black And White (1978)
POST ROCK "Black And White" poursuit les recherches stylistiques des Stranglers au-delà du mur du punk. Un album sombre mais toujours aventureux.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT KILLSWITCH ENGAGE
KILLSWITCH-ENGAGE_Incarnate
Incarnate (2016)
4/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / METALCORE
KILLSWITCH-ENGAGE_Disarm-the-Descent
Disarm the Descent (2013)
4/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / METALCORE
KILLSWITCH-ENGAGE_As-Daylight-Dies
As Daylight Dies (2006)
4/5
3/5
ROADRUNNER RECORDS / METALCORE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020