ARTISTE:

THE ALLMAN BROTHERS BAND

(ETATS UNIS)
TITRE:

REACH FOR THE SKY

(1980)
LABEL:

ARISTA

GENRE:

ROCK

TAGS:
Folk, Sudiste
"Après les espoirs que son prédécesseur avait fait naître, "Reach For The Sky" représente un naufrage dont le Allman Brothers Band aura bien du mal à se relever."
LOLOCELTIC (07.06.2021)  
2/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Alors qu’elle s’annonçait mal, la reformation du Allman Brothers Band avait offert une agréable surprise avec "Enlightened Rogues" (1979). Malheureusement, le succès commercial ne fut pas au rendez-vous et comme Capricorn, sa maison de disques depuis les débuts, rencontrait de grosses difficultés financières, la légende de Macon (Géorgie) s'est retrouvé obligée de passer chez Arista. D’autre part, si la formation reste stable, Gregg Allman et Dickey Betts baignent toujours dans leur dépendance à la drogue. C’est dans ces conditions et avec la pression de devoir obtenir des ventes plus importantes que sort "Reach For The Sky" en 1980.

Et autant dire que le miracle de l’opus précédent ne se renouvelle pas, ce qui n’est pas surprenant, le sextet n’étant pas une formation calibrée pour pondre des tubes radiophoniques. Il est pourtant évident que Betts s’emploie à permettre les passages en radio tant ses compositions sont d’une banalité navrante, transformant ce monument en orchestre pour bals du sud des Etats-Unis. ‘Hell & High Water’, ‘Famous Last Words’ ou ‘Keep On Keepin’ On’ n’ont aucun intérêt. Le chant de Dickey Betts est toujours aussi limité et les tentatives de modernisation du son du groupe se font aux dépens de son authenticité. Quant aux paroles, elles sont parfois affligeantes (‘I Got The Right To Be Wrong’ ou ‘Angeline’ à peine sauvé par le chant de Gregg Allman). ‘Mystery Woman’ sombre même dans une espèce de pop US aux lignes de synthétiseurs surannées.

Le seul mérite de ces titres est de montrer une paire de guitaristes qui tient la route malgré tout, et surtout, un duo Butch Truck / Jai Johanny Johanson qui représente des fondations suffisamment solides pour empêcher cet édifice bancal de s’effondrer. La meilleure preuve en est l’instrumental ‘From The Madness Of The West’ qui, s’il échoue là où ‘Pegasus’ avait réussi sur le précédent album, bénéficie néanmoins d’un excellent solo des deux percussionnistes. Voilà qui n’est pas une mince affaire au sein d’un réchauffé sans aucune saveur du légendaire ‘In Memory Of Elisabeth Reed’. Sur cet océan de médiocrité, le solo des frères cogneurs surnage aux côtés de ‘So Long’ qui vient clôturer l’ensemble avec une note d’espoir. Non pas qu’il soit transcendant, mais sa belle ambiance aérienne, le chant habité de Gregg, les beaux soli de guitares et les alternances de tempi lui permettent de tenir une route que ses compagnons de disque ont rapidement quittée.

Après l’éclaircie de "Enlightened Rogues", ce "Reach For The Sky" est une énorme déception et un désastre dont le Allman Brothers Band aura beaucoup de mal à se relever. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si ces titres ont très rapidement disparu des concerts du groupe. De plus, au-delà du naufrage artistique, il représente également la fin de la collaboration du groupe avec Jai Johanny Johanson pour de sombres histoires relationnelles. Lorsque l’on constate ici l’importance de Jaimoe pour maintenir le navire à flot aux côtés de son compère Butch Truck, il y a de quoi envisager de sombres jours pour l’avenir du monument géorgien.


Plus d'information sur http://www.allmanbrothersband.com/





LISTE DES PISTES:
01. Hell & High Water - 3:37
02. Mystery Woman - 3:35
03. From The Madness Of The West - 6:39
04. I Got A Right To Be Wrong - 3:50
05. Angeline - 3:44
06. Famous Last Words - 2:48
07. Keep On Keepin' On - 4:12
08. So Long - 7:03

FORMATION:
Butch Trucks: Batterie
Dan Toler: Guitares
David Goldflies: Basse
Dick Betts: Chant / Guitares
Gregg Allman: Chant / Claviers
Jai Johanny Johanson: Batterie
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
2/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
DERNIERE ACTUALITE
Décès de Gregg Allman
 

"Découvrez Brainsqueezed dans son nouveau clip !"
AUTRES CHRONIQUES
POVERTY'S NO CRIME: A Secret To Hide (2021)
METAL PROGRESSIF - Si "A Secret To Hide" regorge de bonnes idées, la musique de Poverty's No Crime manque cependant cruellement d'originalité.
MARTY FRIEDMAN: Tokyo Jukebox 3 (2020)
GUITAR HERO - Dans le troisième volume de ses "Tokyo Jukebox", Marty Friedman poursuit sur sa lancée de revisiter la musique japonaise populaire armé de sa guitare heavy.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE ALLMAN BROTHERS BAND
THE-ALLMAN-BROTHERS-BAND_Hittin-The-Note
Hittin' The Note (2003)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / ROCK
THE-ALLMAN-BROTHERS-BAND_Enlightened-Rogues
Enlightened Rogues (1979)
4/5
-/5
CAPRICORN / ROCK
THE-ALLMAN-BROTHERS-BAND_Win-Lose-Or-Draw
Win, Lose Or Draw (1975)
2/5
-/5
CAPRICORN / ROCK
THE-ALLMAN-BROTHERS-BAND_Brothers-And-Sisters
Brothers And Sisters (1973)
5/5
3/5
CAPRICORN / ROCK
THE-ALLMAN-BROTHERS-BAND_Eat-A-Peach
Eat A Peach (1972)
4/5
-/5
CAPRICORN / BLUES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021