MW / Accueil / Chroniques / BLACK STONE CHERRY: Black To Blues, Vol. 2
GROUPE/AUTEUR:

BLACK STONE CHERRY

(ETATS UNIS)

TITRE:
BLACK TO BLUES, VOL. 2
ANNEE PARUTION:
2019
LABEL:
MASCOT LABEL GROUP
GENRE:
ROCK
"Nouvel hommage à des classiques du blues, cet EP ne fait pas dans la nuance et fait preuve d’une appropriation toute en puissance et en efficacité."
LOLOCELTIC - 18.12.2019 -
Il y a deux ans, après la sortie de "Kentucky" (2016) et pour faire patienter avant celle de "Family Tree" (2018), Black Stone Cherry avait offert un EP 6 titres rendant hommage à des standards du blues. Ce bien nommé "Back To Blues" avait rencontré un succès aussi considérable qu’inattendu. Il n’est donc qu’à moitié surprenant de voir le quatuor du Kentucky remettre le couvert en cette année 2019 avec un opus du même format au titre très recherché de… "Back To Blues – Vol.2". Et puisque nous en sommes aux comparaisons culinaires avec les couverts, ajoutons-y la recette qui est elle aussi identique.

Épaulés par Yates McKendree aux claviers, Chris Robertson et sa bande dépoussièrent à nouveau une demi-douzaine de classiques qu’ils modernisent avec réussite. Chaque titre est aisément reconnaissable mais bénéficie d’un relooking qui voit par exemple le Chicago Blues du ‘Big Legged Woman’ de Freddie King prendre des couleurs southern typiques de Black Stone Cherry. Les soli de guitares et de piano se succèdent dans un déluge d’une redoutable efficacité et la voix de Robertson fait le reste. Même traitement pour l’énergique ‘Me & The Devil Blues’ de Robert Johnson à l’instrumentalisation renforcée et pour la redoutable version du ‘Down In The Bottom’ de Howlin’ Wolf enrichie par un harmonica rutilant. Adapté sans les cuivres d’origine, le diabolique ‘Early One Morning’ d’Elmore James possède un redoutable groove alors que le ‘Death Letter Blues’ de Son House se fait furieux et incandescent.

L’efficacité de cet opus ne peut pas être remise en cause mais ce qui risque de faire débat, c’est une certaine absence de finesse particulièrement sensible sur le ‘All Your Love (I Miss Loving)’ d’Otis Rush qui supporte difficilement la comparaison avec la version du regretté Gary Moore. Il est palpable que Black Stone Cherry essaye de lever un peu le pied et il n’y a rien de rédhibitoire ici. Tout dépendra du degré de tolérance des amateurs, certains spécialistes du blues faisant parfois preuve d’intégrisme et n’appréciant que moyennement que certains classiques puissent se retrouver trop personnalisés. Et il faut bien reconnaître qu’ici, au-delà de la qualité intrinsèque de l’ensemble, la marque de fabrique des interprètes écrase tout sur son passage et enlève toute nuance aux titres proposés. Il s’agit bien d’un album de Black Stone Cherry et il est impossible d’en douter.

Doté de qualités indéniables, cet EP doit être pris pour ce qu’il est : un bon moment pour aider à patienter avant un futur opus longue durée. L’équilibre entre hommage et appropriation est trouvé, même s’il se fait aux dépens d’une nuance toute relative. En même temps, Black Stone Cherry ayant une identité affirmée depuis maintenant plusieurs années, il aurait été surprenant qu’il prenne un chemin différent.

Plus d'information sur http://blackstonecherry.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
LED ZEPPELIN, LYNYRD SKYNYRD, TRACER, MOLLY HATCHET, ELDORADO, BLACKWATER JAMES, DOG N STYLE

LISTE DES PISTES:
01. Big Legged Woman - 4:39
02. Me & The Devil Blues - 4:15
03. All Your Love (i Miss Loving) - 3:34
04. Down In The Bottom - 3:20
05. Early One Morning - 4:11
06. Death Letter Blues - 5:42


FORMATION:
Ben Wells: Guitares
Chris Robertson: Chant / Guitares
John Fred Young: Batterie
Jon Lawhon: Basse
Yates Mckendree: Guitares / Claviers / Invité


TAGS:
Bluesy, Old School, Reprises, Chant éraillé
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC BLACK STONE CHERRY
DERNIERE ACTUALITE
BLACK STONE CHERRY : Nouvelle vidéo
VIDEO

Lire l'actualité
Voir toutes les actualités concernant BLACK STONE CHERRY
 
DERNIER ARTICLE
Le temps de la maturité

Lire l'article
Voir tous les articles concernant BLACK STONE CHERRY
 
NOTES
 
3/5 (1 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT BLACK STONE CHERRY
 
BLACK-STONE-CHERRY_Black-To-Blues-Vol-2 Black To Blues, Vol. 2 (2019)
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
BLACK-STONE-CHERRY_FAMILY-TREE Family Tree (2018)
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
BLACK-STONE-CHERRY_Black-To-Blues Black To Blues (2017)
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
BLACK-STONE-CHERRY_Kentucky Kentucky (2016)
MASCOT LABEL GROUP / ROCK
BLACK-STONE-CHERRY_Magic-Mountain Magic Mountain (2014)
ROADRUNNER RECORDS / ROCK
BLACK-STONE-CHERRY_Between-The-Devil-And-The- Between The Devil And The Deep Blue Sea (2011)
ROADRUNNER RECORDS / HARD ROCK
BLACK-STONE-CHERRY_Folklore-And-Superstition Folklore And Superstition (2008)
ROADRUNNER RECORDS / ROCK
BLACK-STONE-CHERRY_Black-Stone-Cherry Black Stone Cherry (2006)
ROADRUNNER RECORDS / HARD ROCK MELODIQUE
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2020