GROUPE/AUTEUR:

DEADTHRONE

(ROYAUME UNI)

TITRE:
PREMONITIONS (2019)
LABEL:
ARISING EMPIRE
GENRE:
THRASH

"“Premonitions” est un album agréable mais dont l'originalité n’est pas de mise.... pour la suite, les gars, il va falloir en mettre un coup, et un sacré !"
THIBAUTK - 02.10.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
3/5
Deadthrone est un nouveau-né dans le monde du metalcore à tendance mélodique. Les Britanniques ont produit un EP “To Hell And Back” qui, même s’il avait quelques faiblesses, a été bien accueilli et permit au groupe d’élargir sa sphère d’influence. Une poignée d’années plus tard, le groupe propose son premier album “Premonitions” qui est une sorte de voyage douloureux entre clarté et obscurité, entre douceur et violence ou entre apaisement et fureur.

Mon premier attire l’oreille avec des mélodies colorées...
Les sens sont séduits par les mélodies aussi entraînantes qu'accessibles qui sont les bases de l'œuvre. C’est le cas de ‘Respite’ ou de ‘Feel’ qui avec ses voix féminines et son rythme robotique est une bouffée de sensualité noyée dans une coulée de lave. Sur ces bases metalcore intenses, la mélodie, comme chez The Amity Affliction ou Linkin Park, contrebalance l'âpreté des vocalises (‘Soothsayer’). Les rythmes sont variés, tantôt apaisés ou syncopés (‘Runaway’), alors que la fureur est décuplée par des passages aériens (‘Time Won’t Wait’). Enfin l’œuvre s’ouvre sur un ‘Feel’ intense et direct qui affirme que le groupe veut avant tout que l’auditeur ressente sa musique plutôt qu’il ne l’analyse.

Mon deuxième se repose sur l’intensité...
Car au milieu de mélodies presque pop, le rythme affirme sa présence et la nécessité vitale de son existence. Mais parfois syncopé ou à la limite du deathcore (‘Wide Awake’ ou ‘Seven Years’), il s’enveloppe de mélodies simples dignes de Linkin Park qui l'allègent tout en intensifiant son immédiateté.

Mon troisième charme les oreilles par son groove...
Ce dernier ne peut exister sans la pesanteur (‘Stand Your Ground’). Ainsi le groove est écrasant lorsque la grosse caisse se transforme en marteau-pilon. La pesanteur exacerbe aussi les passages aériens où les guitares sont dépouillées (‘Seven Years’) et où les mélodies douces planent dans un espace sonore dévasté (‘Revival’). 

“Premonitions” est un album agréable mais dont l'originalité n’est pas de mise. Néanmoins la rondelle charme, avec ses compositions carrées, ses mélodies accessibles et son chant varié. Ces éléments permettront au groupe de tracer sa route. Gardons donc un œil sur ce dernier, même si pour la suite, les gars, il va falloir en mettre un coup, et un sacré !

Plus d'information sur https://www.facebook.com/deadthroneuk/



GROUPES PROCHES:
THE AMITY AFFLICTION, BETRAYING THE MARTYRS

LISTE DES PISTES:
01. Feel
02. Runaway
03. Revival
04. Time Won’t Wait
05. Wide Awake
06. Believe
07. Hearts In Our Hands
08. Stand Your Ground
09. Respite
10. Soothsayer
11. Beacons
12. Seven Years


FORMATION:
Benj Speight: Batterie
Chris Bissette: Chant
James Bolton: Chant / Guitares
Sam Clough: Guitares


TAGS:
Chant éraillé, Chant grunt/growl, Chant guttural, Chant hurlé, Choeurs
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DEADTHRONE
NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
KXM: Circle Of Dolls (2019)
HARD ROCK Nouvelle livraison de KXM et son power heavy mélodique et groovy de haute intensité. "Circle Of Dolls" maintient le niveau d’exigence de "Scatterbrain" tout en s’autorisant quelques audaces bienvenues.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ELVÏA: Anima (2019)
POP Si l'univers un peu mystique vous touche, n'hésitez pas à vous procurer cet EP de qualité d'une artiste qui semble à fleur de peau.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DEADTHRONE
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020