MW / Accueil / Chroniques / SAPIENS: Sapiens
GROUPE/AUTEUR:

SAPIENS

(FRANCE)

TITRE:
SAPIENS
ANNEE PARUTION:
2019
LABEL:
KLONOSPHERE
GENRE:
ROCK
""Sapiens" est un projet un peu fou : dix voix différentes sur dix chansons acoustiques mélancoliques. Malgré quelques redites, une unité de ton se dégage."
ADRIANSTORK - 12.11.2019 -
Après la tournée éreintante de promotion de l'album "Human Collapse" de Los Disidentes Del Sucio Motel, son chanteur Nico a trouvé sage de se mettre au vert, alors qu'à la manière d'un Ian Anderson il avait conservé quelques reliques de ses promenades en solitaire sur sa guitare acoustique. Ces créations reléguées dans un tiroir méritaient d'être assemblées et de trouver leur existence propre. Très rapidement, il convainc son copain Tibal de le rejoindre dans cette aventure. Mais au moment de composer les paroles, une autre idée germe : plutôt que de tout interpréter lui-même, pourquoi ne pas demander un coup de main à droite et à gauche ?

''Sapiens'' contient 10 morceaux pour autant d'interprètes. Le duo est allé à la chasse aux voix, une chasse assez fructueuse puisque l'on peut croiser sur cet album des figures familières du rock et du metal : Julien Pras (Mars Red Sky), l'incontournable Julien Cassarino (Psykup) ou encore Steve Perreux (Robot Orchestra). A première vue, cette polyphonie de voix pourrait court-circuiter l'auditeur qui ne pourra se raccrocher à une unité vocale. Pourtant chacun vient apporter ses émotions, dévoile ses cicatrices et sa quête de lumière. Chaque voix représente un instant "T" d'une vie humaine. La voix un peu engourdie de Poun au début de 'Still Down' finit par exploser, comme un adolescent en crise qui finit par tout envoyer bazarder et accepte de grandir. L'ultime piste 'Le Feu Qui Danse' dévoile le bout du chemin avec la voix de patriarche de Reuno (Lofofora) comme si l'on se penchait avec nostalgie sur ses jeunes et insouciantes années. Toutefois pour éviter d'être sentencieux, Sapiens sait aussi lâcher du lest comme sur 'C'est Gênant', un amalgame de folk, de blues avec un texte un peu fou (mais tombant parfois dans la facilité) et quelques growls. Si l'anglais est majoritairement privilégié, les deux précédentes pistes évoquées sont pourtant en français.

Décidé à suivre une partition acoustique mélancolique ('Palm Prints' est à ce sujet un diamant noir de nostalgie), Sapiens tombe quelquefois dans la redite où certaines chansons ressemblent aux précédentes. Pour autant, ce sentiment est bien minoritaire sur ce disque. Qui dit folk acoustique ne dit pas forcément minimalisme et se pencher sur les œuvres de Roy Harper ne serait pas de trop. Sapiens finit assez souvent par nous surprendre et retomber sur ses jambes. ‘Pure Love Ashes' est une tempête rythmique, un laboratoire sonore, comme si notre duo avait mélangé un peu de folk de différentes origines à grands renforts de cuivres. 'Cognitive Dissonance' semble jouer l'épure, susurrer à l'oreille de l'auditeur avant de décoller joyeusement tandis que les violons apportent à nouveau un peu de charme. Car c'est bien là la morale de l'histoire, la mélancolie n'est pas un état permanent dans lequel un sujet s'enferme, mais une transition vers un nouvel envol.

Sapiens réussit son défi : nous inviter à un voyage mélancolique et revivifiant à la fois. La présence de nombreux invités n'empêche nullement l'unité du projet, qui peut être ressentie à différents niveaux. La musique nous permet de retrouver le chaînon manquant entre toutes ces voix émanant des limbes et qui finissent par former notre Homo Sapiens. On pourra toutefois déplorer l'absence de voix féminines mais peut-être que dans le cerveau de Nicolas trotte l'idée d'un "Sapiens 2"...

Plus d'information sur https://www.facebook.com/pg/sapiensproject

VIDEO

GROUPES PROCHES:
THE MOODY BLUES, ROY HARPER, PSYKUP, IAN ANDERSON

LISTE DES PISTES:
01. Surreal Estate
02. Palm Prints
03. Dead Ringers
04. Pure Love Ashes
05. Red Wine Lullaby
06. Still Down
07. C'Est Gênant
08. Wake Up Call
09. Cognitive Dissonance
10. Le Feu Qui Danse


FORMATION:
Nicolas Foucaud: Guitares
Cédric Toufouti: Chant / Invité
Dany: Chant / Invité
Forest Pooky: Chant / Invité
Julien Cassarino: Chant / Invité
Julien Pras: Chant / Invité
Mat Peq: Chant / Invité
Mathieu Dottel: Chant / Invité
Poun: Chant / Invité
Reuno Wangermez: Chant / Invité
Steve Perreux: Chant / Invité


TAGS:
Acoustique, Indépendant, Mélancolique, Romantique, Sombre, Chant grave, Chant hurlé, Choeurs
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC SAPIENS
DERNIER ARTICLE
Music Waves a rencontré un drôle d'Homo Sapiens à deux têtes. Nico et T-bow Fassler ont accepté de dévoiler les mystères de leur projet assez peu commun : dix voix émanant du rock et du metal viennent rythmer une partition acoustique mélancolique.

Lire l'article
Voir tous les articles concernant SAPIENS
 
NOTES
 
4/5 (1 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT SAPIENS
 
SAPIENS_SAPIENS Sapiens (2019)
KLONOSPHERE / ROCK
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2020