GROUPE/AUTEUR:

BETRAYING THE MARTYRS

(FRANCE)

TITRE:
RAPTURE (2019)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
METALCORE

"Même si “Rapture” ne renouvelle pas le genre, il affiche une passion musicale palpable qui charme à la vitesse de la lumière."
THIBAUTK - 16.09.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Depuis 2008, les Parisiens de Betraying The Martyrs (BTM) naviguent entre metalcore et deathcore, saupoudrant leur musique d’electro ou d’envolées symphoniques. Leur précédent album “The Resilient” avait été bien accueilli, même si certains lui reprochaient de ne pas prendre assez de risques. Depuis, Lucas D’Angelo a laissé sa guitare à Steeves Hostin (Beyond The Dust et Uneven Structure). La formation ragaillardie par ce nouveau venu propose un “Rapture” entre douceur et fureur. Mais Betraying The Martyrs a le bon goût de suivre les canons d’un genre, tout en ayant l'intelligence de les transgresser...

‘Rapture’ propose d'entrée une guitare intense et des rythmes fouillés (des réminiscences de Beyond The Dust ?). Mais avant cela, l'introduction pleine de synthétiseurs apporte une froideur robotisée et de doux arpèges apaisent, avant que la batterie trépidante ne fasse monter la température. Néanmoins au-dessous de la puissance s’épanouissent les quelques notes intimistes et presque rassurantes d’un piano dépouillé : la formation tisse un fil ténu sur lequel l’œuvre repose en équilibre.

Certaines chansons basculent dans l’intensité oppressante du deathcore. C’est le cas de ‘Incarcerated’ où les vocaux rêches associés au chant clair serein font des merveilles. ‘Monster’ poursuit avec la même rage vissée au ventre, le même grunt intense, alors que le chant clair est plus direct. La surprise est au rendez-vous lorsque le disque affiche une complexité rythmique proche du djent (Beyond The Dust ou Meshuggah), puis sans coup férir expulse des giclées de hargne proches de Carnifex ou Cannibal Corpse. Le groupe, jamais avare de variations, construit un passage de piano qui ressemble à s’y méprendre à Muse (‘Butterfly and Hurricanes’).

‘The Sound Of Letting You Go’ mêle l’émotion simple à une construction symphonique et une voix chaude proche de The Amity Affliction ou Linkin Park. Toujours pour prendre l’auditeur à son propre jeu, le rythme s’accélère, puis se ralentit, enterrant définitivement les auditeurs sous des tonnes de guitares acérées. Ce goût de la mélodie se retrouve dans les guitares solitaires qui apportent un contrepoint harmonique (‘The Sound Of Letting You Go’ et ‘Eternal Machine’). Enfin le groupe assume son héritage extrême et death oldschool, notamment lorsque la voix caverneuse de ‘Down’ rappelle Frank Mullen (ex. Suffocation) ou Gorod, ou lorsque la batterie propose des blasts infernaux nés chez Morbid Angel.

Même si “Rapture” ne renouvelle pas le genre, il affiche une passion musicale palpable qui charme à la vitesse de la lumière. Entre rythmes assassins, mélodies prenantes et intensité percutante, BTM ne veut pas choisir. La douceur des mélodies, l’acidité du chant âpre et les rythmes étouffants jouent alors à armes égales. L’amateur de deathcore se gavera jusqu’à plus soif de sa fureur brutale, le fan de djent de ses variations techniques et de son souci du détail, alors que l’amateur de mélodies raffinées y jettera une oreille attentionnée... si bien qu’au final tous seront comblés. 

Plus d'information sur https://www.facebook.com/wearebetrayingthemartyrs



GROUPES PROCHES:
BORN OF OSIRIS, IN FLAMES, SOILWORK, VEIL OF MAYA

LISTE DES PISTES:
01. Ignite
02. Eternal Machine
03. Down
04. The Iron Gates
05. Parasite
06. The Sound Of Letting You Go
07. The Swarm
08. Monster
09. Imagine
10. Incarcerated
11. Rapture


FORMATION:
Aaron Matts: Chant
Baptiste Vigier: Guitares
Boris Le Gal: Batterie
Steeves Hostin: Guitares
Valentin Hauser: Basse
Victor Guillet: Chant / Claviers


TAGS:
Sombre, Symphonique, Technique, Chant grave, Chant grunt/growl
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC BETRAYING THE MARTYRS
DERNIERE ACTUALITE
BETRAYING THE MARTYRS LE 29 NOVEMBRE A LYON !
Toutes les actualités sur BETRAYING THE MARTYRS
DERNIER ARTICLE
HEART SOUND METAL FEST - SUCY-EN-BRIE - 01 AVRIL 2017
Pour sa troisième édition, le Heart Metal Sound avait encore mis les petits plats dans les grands avec une affiche encore plus alléchante. Tous les articles sur BETRAYING THE MARTYRS
DERNIERE INTERVIEW
Quelques jours avant la sortie de son troisième effort, le très attendu "The Resilient", nous avons eu le plaisir d'échanger avec tous les membres de Betraying the Martyrs...

NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
RESTLESS SPIRITS: Restless Spirits (2019)
HARD ROCK MELODIQUE Encore un nouveau groupe de hard rock mélodique, encore un remarquable album !
 
CHRONIQUE SUIVANTE
MINISTRY: Twitch (1986)
METAL INDUSTRIEL Al Jourgensen change ses recettes de cuisine, influencé par l'EBM. Le metal-indus de Ministry commence à trouver ses premières racines dans "Twitch".
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT BETRAYING THE MARTYRS
BETRAYING-THE-MARTYRS_The-Resilient
The Resilient (2017)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / METALCORE
BETRAYING-THE-MARTYRS_Phantom
Phantom (2014)
3/5
-/5
DOOWEET / DEATH METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020