.
.
GROUPE/AUTEUR:

MESHIAAK

(AUSTRALIE)

TITRE:
MASK OF ALL MISERY (2019)
LABEL:
MASCOT LABEL GROUP
GENRE:
HEAVY METAL

"Moins brutal que son prédécesseur, "Mask Of All Miser" propose un heavy aux riffs velus et aux mélodies efficaces, entre thrash et power prog."
PROGRACER - 16.01.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Il aura fallu un peu plus de trois ans aux Australiens de Meshiaak pour donner un successeur à l'excellent "Alliance Of Thieves" et il s'intitule "Mask Of All Misery".

Une précaution s'impose avant d'appuyer sur play : s'assurer que les voisins ne sont pas chez eux sous peine de causer une crise cardiaque à la mamie du troisième étage. En effet, Mashiaak envoie des décibels à tours de bras. Les riffs sont velus, le chant, proche de celui de James Hetfield est agressif et la double pédale s'invite souvent à la fête ('City Of Ghosts', 'Ardena'). L'entame ne laisse pas de doute sur le contenu de l'album puisque 'Miasma' propose un heavy puissant et efficace sans vrai chant mais juste une voix narrative distante du meilleur effet. Le titre éponyme qui la suit est dans cette même veine d'un thrash martelant façon rouleau compresseur à la Metallica.

Meshiaak nous a également habitués à des passages plus calmes, ostensiblement destinés à toucher un public plus large, voire à céder aux sirènes radiophoniques. Ainsi 'Doves', la ballade de l'album est comme un cheveu sur la soupe, trop en décalage avec le heavy de l'ensemble. Du coup, elle sonne creux et les Australiens auraient pu (dû ?) nous l'épargner. D'aucuns considéreront 'Bury The Bodies'  au même niveau avec son mid-tempo lancinant et son refrain convenu à la Audioslave. Pourtant, l'efficacité est au rendez-vous et il y a fort à parier que cette petite respiration mélodique comptera parmi les titres préférés de bon nombre d'entre vous.  

Musicalement, rien de très original, certes, mis à part les solos virevoltants de Dean Wells (Teramaze), mais l'équilibre entre fureur rythmique et mélodie compense allègrement cette impression. Le closer 'Godless' en est l'illustration parfaite puisqu'il combine, en une grande fresque power prog, chant agressif, riff et rythmique ravageurs à un break dantesque fait de soli aériens, de ruptures rythmiques habiles et d'un riff final d'une puissance rare. Sans conteste le sommet de l'album.

Gros riffs, chant expressif et rythmique en béton armé sont une nouvelle fois les atouts majeurs d'un groupe qui maîtrise son art. Les grincheux brandiront le manque d'originalité comme étendard, mais Meshiaak leur opposera une efficacité à toute épreuve. Sans prétention et malgré encore quelques velléités radiophoniques contre-productives, les Australiens s'installent en tête des poursuivants de la bande à Lars Ulrich dans la catégorie heavy thrash. Un album en forme de confirmation, certes perfectible, mais jouissif et addictif.

Plus d'information sur http://www.meshiaak.com/



GROUPES PROCHES:
MEGADETH, 4ARM, TESTAMENT, GHOST BRIGADE, METALLICA, RAGE, MACHINE HEAD, TERAMAZE, SLAYER

LISTE DES PISTES:
01. Miasma
02. Mask Of All Misery
03. Bury The Bodies
04. City Of Ghosts
05. Face Of Stone
06. Tears That Burn The Son
07. Doves
08. In The Final Hour
09. Adrena
10. Godless


FORMATION:
Andrew Cameron: Basse
Danny Camilleri: Chant / Guitares
David Godfrey: Batterie
Dean Wells: Chant / Guitares


TAGS:
-
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC MESHIAAK
DERNIERE ACTUALITE
MESHIAAK : Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur MESHIAAK
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
SWARM: Anathema (2019)
THRASH Swarm confirme les belles dispositions entrevues avec un thrash percutant teinté d'un esprit des années 90.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DIRTY BOOTZ: Broken Toy (2020)
ROCK Dans un genre blues aux accents grunge, le duo français Dirty Bootz nous embarque pour une virée en mode road trip américain.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT MESHIAAK
MESHIAAK_Alliance-Of-Thieves
Alliance Of Thieves (2016)
5/5
-/5
MASCOT LABEL GROUP / HEAVY METAL
 
.
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020