GROUPE/AUTEUR:

AVATARIUM

(SUÈDE)

TITRE:
THE FIRE I LONG FOR (2019)
LABEL:
NUCLEAR BLAST
GENRE:
DOOM

""The Fire I Long For" est un alliage envoûtant entre l'élégance d'une voix féminine et la puissance volcanique des guitares, le tout recouvert d'émanations progressives échappées des années soixante-dix."
CHILDERIC THOR - 29.01.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Tout d'abord présenté comme l'un des side-projects de Leif Edling, Avatarium tend peu à peu à couper le cordon avec la tête pensante de Candlemass, afin d'exister par lui-même. Chaque nouvelle offrande voit ainsi la griffe du légendaire bassiste s'effacer au point de voir son rôle désormais réduit à un simple patronage.

Bien qu'il ne fasse officiellement plus vraiment partie du groupe, son influence n'en reste pourtant pas moins prégnante, moins pour les compositions - de plus en plus rares - qu'il signe encore que par son style reconnaissable entre mille dont se réclament les autres musiciens. Toute la difficulté pour ces derniers réside aujourd'hui dans leur capacité à faire évoluer, sans pour autant la dénaturer, cette identité très particulière que Eidling a fixée, à savoir cet alliage ensorcelant entre l'élégance d'un chant féminin et la puissance volcanique de guitares coulées dans le plomb, le tout nappé d'effluves progressives échappées des années 70.

L'écoute de "The Fire I Long For" témoigne que le patriarche de la chapelle doom suédoise a eu raison de se mettre en retrait afin de laisser Avatarium voler de ses propres ailes car cela a permis à ce dernier de s'affirmer dans sa dimension collective et plus seulement comme le fruit de l'association entre le bassiste et le guitariste Marcus Jidell (Evergrey, Royal Hunt...).

Ce quatrième opus voit la palette des Suédois s'enrichir de couleurs à la fois plus psychédéliques, à l'image du tendre 'Lay Me Down' ou plus étranges voire bruitistes (les dernières mesures de 'Shake That Demon'). Contre toute attente, le groupe n'a pourtant peut-être jamais sonné aussi doom, porté par une guitare grosse comme une poutre, ce qu'illustre d'emblée le terrassant 'Voices'. Mais toujours, des traits moelleux, que véhiculent claviers chamarrés et vocalises cristallines, viennent adoucir la dureté de ces enclumes engluées dans le magma ('Porcelain Skull').

L'émotion n'est pas éconduite d'un ensemble où les soli de Marcus Jidell ('Great Beyond') rivalisent de majesté avec la voix puissamment dramatique de Jennie-Ann Smith ('Stars They Above', conclusion squelettique belle comme un chat qui dort). Ecriture et arrangements sont d'une très grande qualité, ce que symbolise admirablement le brumeux 'Epitaph Of Heroes', longue pièce progressive et incontestable point G de l'album. Rencontre entre le Rainbow de l'ère Dio et un chant féminin aussi solennel qu'habité, l'identité du groupe se voit magnifiée par ces sept minutes heavy et envoûtantes, sombres et tragiques.

Avec "The Fire I Long For", Avatarium s'affirme à la fois comme un groupe à part entière, affranchi de la présence tutélaire de Leif Edling, tout en s'inscrivant sur la durée comme une des figures majeures d'un doom alliant l'impétuosité du hard rock à la flamboyance soyeuse du progressif.

Plus d'information sur http://avatariumofficial.com



GROUPES PROCHES:
RAINBOW, CANDLEMASS, BLACK SABBATH

LISTE DES PISTES:
01. Voices
02. Rubicon
03. Lay Me Down
04. Porcelain Skull
05. Shake That Demon
06. Great Beyond
07. The Fire I Long For
08. Epitaph Of Heroes
09. Stars They Move


FORMATION:
Jennie-ann Smith: Chant
Lars Sköld: Batterie
Marcus Jidell: Guitares
Mats Rydström: Basse
Rickard Nilsson: Claviers


TAGS:
Lourde, Mélancolique, Sombre, Technique, Chant féminin
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC AVATARIUM
DERNIERE ACTUALITE
AVATARIUM: Nouvel album en novembre
Toutes les actualités sur AVATARIUM
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
DESPISED ICON: Purgatory (2019)
DEATH METAL Les amateurs de deathcore devraient raffoler de ce "Purgatory" qui voit Despised Icon confirmer sa belle forme avec une force de frappe assez impressionnante.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
ORION: Virtual Human (2019)
ROCK PROGRESSIF Sur un thème actuel, "Virtual Human" offre une musique reposant sur un équilibre réussi entre plaisir assimilable et effort d'écoute.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT AVATARIUM
AVATARIUM_Hurricanes-And-Halos
Hurricanes And Halos (2017)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DOOM
AVATARIUM_THE-GIRL-WITH-THE-RAVEN-MASK
The Girl With The Raven Mask (2015)
4/5
-/5
NUCLEAR BLAST / DOOM
AVATARIUM_Avatarium
Avatarium (2013)
4/5
3/5
NUCLEAR BLAST / HEAVY METAL
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020