GROUPE/AUTEUR:

DRAGONFORCE

(ROYAUME UNI)

TITRE:
EXTREME POWER METAL (2019)
LABEL:
EAR MUSIC
GENRE:
METAL MELODIQUE

"Après une bonne période, Dragonforce retombe dans ses travers de surenchère technique et de course à la vitesse... et déçoit fortement."
NOISE - 01.11.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
2/5
Après des débuts en fanfare, Dragonforce a vu sa popularité baisser. Dans le même temps il a gagné en maturité et proposé des albums plus construits oubliant la recherche de record de vitesse. "Reaching Into Infinity" avait des allures de pièce maîtresse dans sa discographie. Deux ans après, le groupe revient avec un huitième album dont on espère qu’il sera une confirmation de cette entrée dans l’âge adulte. Cela étant et avant même l’écoute, un doute plane sur cette idée. Entre un titre bateau, "Extreme Power Metal" et une pochette aux allures de jeu vidéo avec des couleurs criardes, il y a une fâcheuse impression de voir le groupe repartir en arrière dans l’époque "Ultra Beatdown".

Ce sentiment va vite se confirmer à l’écoute. Dragonforce a fait machine arrière toute en laissant de côté les évolutions notables récentes. Sam Totman a repris la main sur la composition et cela se ressent fortement. Le guitariste signe la plupart des titres et ne fait pas dans la demi-mesure. Cela donne des chansons où la surenchère technique est totale avec en plus des bruitages dignes de jeux vidéos des années 80, assez repoussants. A cet effet ‘Highway To Oblivion’, ‘Troopers Of The Stars’ ou encore ‘Razorblade Meltdown’ et ‘Cosmic Power Of The Infinite Shred Machine’ donnent facilement la nausée. Marc Hudson chante bien mais cela ne sauve pas des titres sans recherche musicale comme il s'en trouvait sur les deux derniers disques.

De fait il ne reste pas grand-chose à sauver. Quand Fred Leclercq reprend la main, il permet d’éviter cette surenchère. Ainsi ‘Strangers’ est très plaisant avec un côté AOR efficace, de vraies bonnes mélodies, un excellent refrain et un rythme qui donne envie de se remuer. ‘Heart Demolition’ et ‘In A Skyforged Dream’ sont rapides mais n’écœurent pas. Ils entrent dans un cadre speed mélodique agréable avec des soli ébouriffants mais sans jamais perdre de vue les aspects mélodiques. Enfin on sauvera également ‘Remembrance Day’ qui évoque un happy metal accrocheur à la Freedom Call pour un résultat agréable. Par contre on oubliera rapidement la faute de goût qu’est la reprise à la sauce speed du ‘My Heart Will Go On’ de Céline Dion qui ne méritait pas un tel traitement de choc.

Avec "Extreme Power Metal", Dragonforce retombe dans ses travers. On sent que le groupe cherche à retrouver une gloire passée en ressortant de vieilles recettes mais échoue dans cette entreprise et ne propose que de rares bons moments. A l’écoute on comprend mieux pourquoi Fred Leclerc a choisi de mettre les voiles peu avant la sortie de l’album.

Plus d'information sur http://www.dragonforce.com/



GROUPES PROCHES:
HELLOWEEN, PATHFINDER, GAMMA RAY, FREEDOM CALL, EDGUY, STRATOVARIUS

LISTE DES PISTES:
01. Highway to Oblivion
02. Cosmic Power of the Infinite Shred Machine
03. The Last Dragonborn
04. Heart Demolition
05. Troopers of the Stars
06. Razorblade Meltdown
07. Strangers
08. In a Skyforged Dream
09. Remembrance Day
10. My Heart Will Go On


FORMATION:
Frédéric Leclercq: Basse
Gee Anzalone: Batterie
Herman Li: Guitares
Marc Hudson: Chant
Sam Totman: Guitares


TAGS:
Epique, Technique, Chant aigu
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DRAGONFORCE
DERNIERE ACTUALITE
DRAGONFORCE : Départ du bassiste Frédéric Leclercq
Toutes les actualités sur DRAGONFORCE
DERNIER ARTICLE
DRAGONFORCE - LA MACHINE DU MOULIN ROUGE (PARIS) - 11 FEVRIER 2020
Humour, geek et heavy metal Tous les articles sur DRAGONFORCE
DERNIERE INTERVIEW
Fred nous a accordé quelques minutes dans son agenda surchargé pour nous parler de la compo de "Reaching Into Infinity", la dernière démonstration de force de... Dragonforce !

NOTES
- /5 (0 avis) 3/5 (2 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
KNIGHT AREA: D-day (2019)
ROCK PROGRESSIF Sur ce nouvel opus, Knight Area délaisse le néo-prog au profit d'un metal progressif symphonique efficace et mélodique. Un pari payant pour les Néerlandais.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
NOVEMBERS DOOM: Nephilim Grove (2019)
DEATH METAL Avec "Nephilim Grove", Novembers Doom ne se réinvente pas mais permet au groupe de se placer comme chef de file d'un genre délaissé par les maîtres du genre...
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DRAGONFORCE
DRAGONFORCE_Reaching-Into-Infinity
Reaching Into Infinity (2017)
4/5
4/5
EAR MUSIC / METAL MELODIQUE
DRAGONFORCE_Maximum-Overload
Maximum Overload (2014)
3/5
-/5
VERYCORDS / METAL MELODIQUE
DRAGONFORCE_The-Power-Within
The Power Within (2012)
2/5
-/5
WARNER / METAL MELODIQUE
DRAGONFORCE_Ultra-Beatdown
Ultra Beatdown (2008)
2/5
4/5
ROADRUNNER RECORDS / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020