ARTISTE:

BERNIE SHAW & DALE COLLINS

(CANADA)
TITRE:

TOO MUCH INFORMATION

(2019)
LABEL:

CHERRY RED RECORDS

GENRE:

ROCK

/ HARD ROCK
TAGS:
FM, Old School
""Too Much Information" met parfaitement en lumière les talents complémentaires de Bernie Shaw et Dale Collins. Classique mais faisant preuve d'une sincérité et d'un travail évidents."
CORTO1809 (30.10.2019)  
3/5
(0) Avis des lecteurs (0) commentaire(s)

Bernie Shaw et Dale Collins sont des amis de longue date. Leur première rencontre au Canada remonte à la fin de l'année 1995, époque à laquelle les deux hommes collaborent au sein de In Transit, un groupe jouant des reprises de Van Halen et Foreigner entre autres. Deux ans plus tard, ils donnent vie à un projet musical associant leurs deux noms dont sortiront en 1999 un EP trois titres, "Picking Locks", et un single, "Sad Song".

La collaboration va rester en stand-by durant quatorze ans. Il faut dire que si Dale Collins est un guitariste émérite, multi-instrumentiste tâtant également de la production, son emploi du temps est sans commune mesure avec celui de Bernie Shaw qui n'est autre que le chanteur d'Uriah Heep depuis 1986, pour ceux qui ne l'auraient pas encore reconnu. Pourtant, les deux hommes ressuscitent le projet en 2013 et mettent six ans à sortir leur premier album, "Too Much Information".

Le disque a la brièveté des productions des années 70, avoisinant à peine les 40 minutes. Le retour à la mode du vinyle a fait se raccourcir sensiblement la durée des albums, ce qui n'est pas forcément une mauvaise chose, trop de groupes se sentant obligés à faire du remplissage pour atteindre le seuil fatidique de l'heure de musique imposé par le CD, confondant par là même longueur et qualité.

Au menu huit titres, parmi lesquels les trois de l'EP et celui du single de 1999, distillant un rock/hard rock mid tempo old school. L'album commence mollement avec 'So Many Times' de facture très classique pour le genre, pas désagréable mais pas impérissable non plus. Fort heureusement, les choses vont vite s'améliorer avec 'Alone' : l'alchimie fonctionne mieux et la guitare donne sans cesse la réplique au chant de façon fort agréable.

Dès lors, l'album a pris son rythme de croisière et ne faiblira plus. Chaque titre est prétexte à un échange entre la voix et la guitare, basse, batterie et claviers servant essentiellement d'écrin aux duettistes. Ceux-ci sont particulièrement inspirés : Bernie Shaw fait montre de son talent, tantôt mélancolique ('Alone', 'Sad Song'), voire amer ('Just a Little Bit'), tantôt rageur (le touchant hommage à Jimi Hendrix 'Hey Jimi'), toujours très juste dans l'intention, et Dale Collins se révèle un guitariste talentueux au jeu délié et plein de feeling, peuplant le disque de ses nombreux solos qui ont le bon goût d'être diversifiés et d'éviter de se montrer inutilement bavards. Le meilleur exemple est, une fois de plus, 'Hey Jimi', où Collins alterne picking délicat à la guitare acoustique et vibrant envol électrique.

"Too Much Information" sert à l'évidence de support pour mettre en valeur les deux interprètes dont les talents se complètent parfaitement. Après un début assez classique et plutôt fade, l'album se détache un peu du hard rock très classique auquel il semblait être voué et se révèle, sans avoir l'air d'y toucher, bien plus passionnant qu'il ne semblait devoir l'être, sans véritable surprise mais avec une sincérité et un travail évidents.


Plus d'information sur https://www.facebook.com/bernieshawdalecollins/



GROUPES PROCHES:
URIAH HEEP, EAGLES


LISTE DES PISTES:
01. So Many Times (03:46)
02. Alone (04:36)
03. Here We Go (06:24)
04. Too Much Information (05:24)
05. Sad Song (04:33)
06. Hey Jimi (05:14)
07. Just A Little Bit (05:12)
08. Rock On (03:55)

FORMATION:
Bernie Shaw: Chant
Dale Collins: Guitares
   
(0) AVIS DES LECTEURS    
Haut de page
   
(0) COMMENTAIRE(S)    
 
 
Haut de page
LECTEURS:
-/5 (0 avis)
STAFF:
3/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
 
AUTRES CHRONIQUES
EQUILIBRIUM: Renegades (2019)
METAL ALTERNATIF - Equilibrium s'éloigne ici totalement des horizons folk au profit d'une musique plus accessible et teintée de dance pour un résultat très accrocheur.
THE GREAT OLD ONES: Cosmicism (2019)
BLACK METAL - Fidèle à son identité, The Great Old Ones n'en livre pas moins avec "Cosmicism" un album différent de ses prédécesseurs, plus atmosphérique et émotionnel mais non moins cauchemardesque dans sa lecture de la galaxie lovecraftienne dont il ausculte les zones les plus mystiques.
 
ECOUTE EN STREAMING
 
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2021