GROUPE/AUTEUR:

VOYAGER

(AUSTRALIE)

TITRE:
COLOURS IN THE SUN (2019)
LABEL:
SEASON OF MIST
GENRE:
METAL PROGRESSIF

"Avec "Colours In The Sun", Voyager ensoleillera votre automne. Indispensable et jouissif !"
NEWF - 01.11.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
S’il y a un groupe qui n’a pas attendu la mode actuelle pour incorporer des éléments synthpop à la musique metal, c’est bien Voyager. C’est même l’ADN du combo australien depuis quinze ans. Sauf que là où d’autres utilisent les sonorités pop des années 80 pour souligner des passages atmosphériques (Tesseract) ou comme point de départ d’un virage esthétique radical plus ou moins dépressif (Leprous), Voyager nous rappelle à quel point la new wave pouvait être dansante et optimiste. Et franchement, ça fait du bien. D’autant plus que, si "Ghost Mile", paru il y a deux ans, était déjà en tout point remarquable, "Colours In The Sun" est un pur joyau.

Ce nouvel album du quintette de Perth est la suite la plus brillante que le groupe pouvait donner à son prédécesseur. En misant encore plus qu’auparavant sur les sonorités de clavier eighties (‘Colours’, ‘Brighstar’) et en accentuant le groove de ses rythmiques djent, Voyager trouve l’équilibre parfait entre nostalgie et modernité, entre A-ha et Tesseract, entre Duran Duran et Leprous, entre Talk Talk et Disperse.

Dès lors, il devient très vite impossible de se détacher de cette musique addictive et jouissive. Le groupe fait preuve d’un tel savoir-faire et d’une telle cohérence qu’il nous embarque immédiatement dans sa spirale mélodique haute en couleurs. Dominé par la voix pop ensorcelante de Daniel Estrin, "Colours In The Sun" est un concentré de titres pop metal ensoleillés aux refrains accrocheurs d’une redoutable efficacité. L’album enchaîne les tubes, notamment ‘Runaway’ et son solo de keytar jubilatoire ou ‘Entropy’ dont le refrain est chanté par Einar Solberg de Leprous, et démontre à quel point maîtrise et talent peuvent rendre évidentes des compositions bien plus complexes qu’il n’y paraît.

En effet, bien que très accessible, la musique de Voyager ne renie pas pour autant sa composante progressive. C’est notamment le cas de l’éblouissant ‘Saccharine Dream’ qui débute de façon décalée comme une sonnerie de smartphone et enchaîne rythmique djent, claviers pop et solo planant. Les Australiens n’ont pas leur pareil pour insuffler un romantisme flamboyant à des compositions qui restent bien ancrées dans une dynamique metal qu’ils ne cherchent en aucun cas à gommer, comme en témoignent l’énorme travail rythmique de ‘Reconnected’ qui répond au ‘Disconnected’ présent sur "Ghost Mile", ou la lourdeur du riff assassin de ‘Water Over The Bridge’ que ne renierait pas Devin Townsend.

Addictif et jouissif, d’une puissance mélodique remarquable et doté d’une production tirée au cordeau, "Colours In The Sun" est le rayon de soleil australien qui réchauffera notre automne. Un album remarquable qui, espérons-le, propulsera définitivement Voyager dans la cour des grands. En signant chez Season Of Mist, le groupe semble s’être donné enfin les moyens de briguer une reconnaissance internationale bien méritée, il est grand temps !

Plus d'information sur https://www.voyagerau.com



GROUPES PROCHES:
CHAOSBAY, DISPERSE, VOLA, ORPHANED LAND, DEVIN TOWNSEND, TEARS FOR FEARS, ANATHEMA, LEPROUS, OPETH, DEPECHE MODE

LISTE DES PISTES:
01. Colours
02. Severomance
03. Brightstar
04. Saccharine Dream
05. Entropy (feat. Einar Solberg)
06. Reconnected
07. Now or Never
08. Sign of the Times
09. Water Over the Bridge
10. Runaway


FORMATION:
Alex Canion: Chant / Basse
Ashley Doodkorte: Batterie
Daniel Estrin: Chant / Claviers
Scott Kay: Guitares
Simone DOW: Guitares


TAGS:
Accessible / FM, Fusion, Groovy, Romantique
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC VOYAGER
DERNIERE ACTUALITE
VOYAGER: Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur VOYAGER
NOTES
5/5 (1 avis) 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
NOVEMBERS DOOM: Nephilim Grove (2019)
DEATH METAL Avec "Nephilim Grove", Novembers Doom ne se réinvente pas mais permet au groupe de se placer comme chef de file d'un genre délaissé par les maîtres du genre...
 
CHRONIQUE SUIVANTE
HOLDING ABSENCE: Holding Absence (2019)
POST METAL Basé sur un post metal moderne aux accents post rock, "Holding Absence" s'appuie sur la maitrise vocale de son chanteur qui navigue en permanence entre douceur mélancolique et hurlements rageurs.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT VOYAGER
VOYAGER_Ghost-Mile
Ghost Mile (2017)
5/5
4.3/5
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
VOYAGER_V
V (2014)
4/5
-/5
AUTRE LABEL / METAL PROGRESSIF
VOYAGER_Univers
Univers (2007)
4/5
4.7/5
DOCKYARD1 / METAL PROGRESSIF
VOYAGER_Element-V
Element V (2004)
3/5
-/5
DVS / METAL MELODIQUE
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020