GROUPE/AUTEUR:

THE OLD DEAD TREE

(FRANCE)

TITRE:
THE END (2019)
LABEL:
SEASON OF MIST
GENRE:
METAL GOTHIQUE

""The End" est un chant mélancolique et quasi-parfait dédié aux étoiles filantes, un afflux d'émotions intenses qui confirme le statut cultissime de la formation."
THIBAUTK - 29.11.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Il y a plus de vingt ans naquit The Old Dead Three, une vieille branche mélancolique qui a rapidement acquis ses lettres de noblesse. Dans un premier temps, le groupe émerge avec “The Nameless Desease”, puis explose avec “Perpetual Motion” et, quelques changements de personnel plus tard, confirme son potentiel avec “The Water Fields”. Depuis cet ancien qui jamais ne mourut dort au fond d’une mer de vagues sonores et rêve d’un retour en grâce... Et voilà qu'à nouveau la sève coule dans ses vaisseaux avec “The End”, une nouvelle publication composée d’inédits dont certains datent de sa tendre jeunesse.

Vissé sur le siège d'une machine à remonter le temps, nous revivons la grandeur de la formation sylvestre. ‘Sorry’ égrène à nouveau l’ambiance si particulière du groupe : le piano est le guide de l’introduction alors que la guitare martèle un rythme martial, mais c’est essentiellement la mélodie qui émane des brumes. Puis la tension disparaît lorsque résonnent des arpèges simples et une voix digne de Daniel Gildenlöw (Pain Of Salvation époque “Remedy Lane”). De la collision de deux univers (Pain Of Salvation et Paradise Lost) émergent des mélodies imprégnées de tristesse avec une beauté profane. ‘The End... Again’, premier titre dévoilé, est dans un registre similaire : piano mélancolique dans l’introduction, puis voix qui bouleverse, car c’est encore sa mélodie qui enlumine la piste. La chanson conte les absences, le groupe, tel Pink Floyd, est à jamais marqué par la disparition... Finalement The Old Dead Tree est similaire aux quatre Anglais Roses, lorsque l’intensité, les ambiances lourdes et les mélodies imparables s’unissent. Cette beauté glaciale rappelle aussi Orphanage ou Whispering Gallery qui naviguaient entre douceur et désespoir, même si c’est l’ombre des Suédois égarés "une heure sur les rives d'un lac de béton" qui plane quand la formation livre ses tripes.

’Kids’, différent, rythmé et plein de fougue, fait penser à “Scarsick” (‘Disco Queen’), à certains hymnes pop rythmés ou encore à Porcupine TreeParadise Lost ou The Gathering qui posent des rythmes dansants et des mélodies sucrées sur des morceaux graves. La voix de Manuel est alors libre d’évoluer à sa guise lorsque la mélodie est moins mélodramatique. Malgré tout, le groupe ne peut se résoudre à délaisser son intensité, car elle resurgit le temps du refrain, même avec une six-cordes dépouillée. L’EP réserve son lot de paradoxes ou de variations qui n’ont pour but que d’intensifier l’émotion. Alors rythmé ou pesant, endeuillé ou guilleret, mortifère ou plein de vie, le groupe suscite une émotion intense, comme lors de retrouvailles entre des amis chers longtemps séparés.

“The End” est un patchwork dont les pièces éblouissantes s'emboîtent à merveille. Cette fin est une sorte d’introspection, un examen de conscience où le groupe tire de ses péripéties son plus beau témoignage, à la beauté éclatante.  The Old Dead Tree fait ainsi un dernier salut aux étoiles filantes qui ont traversé sa vie et offre un dernier présent à ses adorateurs. Il fait le deuil de ses disparus ou peut-être de lui-même... Toutefois même avec ses branches et ses feuilles à terre, même piétiné, le groupe offre ses plus beaux souvenirs, des mélodies éternelles et des compositions inoubliables.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/theolddeadtree.official/



GROUPES PROCHES:
PARADISE LOST, PORCUPINE TREE, THE GATHERING, PAIN OF SALVATION

LISTE DES PISTES:
01. Sorry - 5:08
02. Someone Should Know (The Truth) - 4:18
03. Kids - 4:03
04. Raise - 4:27
05. The End... Again - 4:57


FORMATION:
Manuel Munoz: Chant / Guitares
Nicolas Chevrollier : Guitares
Raphael Antheaume: Batterie
Brice Guillon: Basse / Invité
Pierre Le Pape: Claviers / Invité


TAGS:
Mélancolique, Oppressant, Romantique, Sombre, Chant grave, Chant grunt/growl, Chant guttural
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC THE OLD DEAD TREE
DERNIERE ACTUALITE
THE OLD DEAD TREE N'EST TOUJOURS PAS MORT!
Toutes les actualités sur THE OLD DEAD TREE
DERNIER ARTICLE
THE OLD DEAD TREE + MONOLITHE + LUMBERJACKS - 4 MARS 2017
Personne n'était dupe (surtout pas ses fans toujours nombreux), derrière We Cry As One se cachait bien The Old Dead Tree, de retour sur scène pour une unique date parisienne. Tous les articles sur THE OLD DEAD TREE
DERNIERE INTERVIEW
Alors que nous n'attendions plus rien de lui, voici que le vieil arbre mort revient d'entre les morts pour un dernier (?) Ep... Manuel Munoz nous en dit plus sur ce retour inespéré!

NOTES
- /5 (0 avis) 4.3/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
JAN AKKERMAN: Close Beauty (2019)
GUITAR HERO Après 50 ans de carrière et une discographie étoffée, Jan Akkerman exprime toute sa sensibilité de musicien et nous accompagne sur de magnifiques déambulations instrumentales à la croisée du jazz et du blues.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
AS I LAY DYING: Shaped By Fire (2019)
METALCORE “Shaped By Fire”, un peu lisse et rectiligne, ne joue pas avec le feu, ne brûle pas la peau, n’illumine pas l’obscurité de son aura éclatante.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT THE OLD DEAD TREE
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020