GROUPE/AUTEUR:

DUSK OF DELUSION

(FRANCE)

TITRE:
WATCH YOUR 6 (2020)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
NEO/NU METAL

"“Watch Your 6” est un album magnifique et émouvant, un hommage vibrant où seule la beauté peut effacer l’horrible et l’indicible."
THIBAUTK - 06.03.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
5/5
Dusk Of Delusion est né en 2016 de la rencontre de musiciens de Akroma, Elvaron, La Horde et Louka. Leur première bombe (“(F)unfair”) était puissante, violente, mélodique et sombre, même si elle avait pour cadre la fête foraine. Le groupe publie aujourd'hui un concept album “Watch Your 6” qui a pour cadre la première guerre mondiale. Au travers d’histoires personnelles et d'expériences individuelles soulignant des sentiments forts (violence, haine, peur, colère..), le groupe tisse en dix étapes clés un fil rouge survolant les événements qui ont à tout jamais façonné la douleur.

La haine est le premier pas vers la violence (‘Serbian’s Gate’). La chanson se réfère à l’assassinat de l'archiduc François-Ferdinand qui mit le feu aux poudres dans les Balkans. Étrangement, pour évoquer la haine, la piste débute par une mélodie mystérieuse et méditative, puis la guitare martèle un rythme puissant. Dusk Of Delusion renouvelle son efficacité et y ajoute une saveur progressive avec la guitare solitaire aux vibratos sensuels. La peur (‘The Messenger’) est le quotidien d’un jeune soldat, chargé de transmettre les messages sur la ligne de front. Un déluge sonore s’abat sur la piste, comparable au déluge de plomb tombé du ciel, alors que le refrain est bâti sur une mélodie envoûtante. Puis vient l’amour (‘Letters To C’) entre le soldat et sa bien-aimée, matérialisé par de doux arpèges en introduction. Le lien ténu entre l’être aimé et le soldat est une lanterne qui aide à survivre, tout en poussant à la mélancolie. C’est ainsi que la mélodie est douce, les riffs âpres et le chant entre rage et douceur. Arrive alors la colère (‘Ladie’s Path’) qui engendre les mutineries après la bataille du Chemin des Dames, ou lorsque comme dans “Un Long Dimanche De Fiançailles”, les soldats mettent tout en œuvre pour être démobilisés. Une énergie punk emporte la piste alors que la six-cordes solitaire la plonge dans des paysages progressifs.

La fatigue morale s’installe (‘Возле окна’, Près de la fenêtre) lors de la révolution russe, lorsque le tsarisme disparaît et que le communisme naît. Des arpèges dignes de Metallica introduisent la piste alors que la voix est distante. Le tempo apaisé construit une ambiance méditative évoquant Pain Of Salvation (“Entropia”), rehaussée par un sweeping impeccable. La tristesse (‘Sadness is my Only Retaliation’) intervient lorsqu'un soldat allemand raconte la perte de son ami. Sur fond d’ambiances brumeuses et de guitares puissantes, la piste envoie au ciel un cri désespéré. Le courage (‘The Guardians’) est symbolisé par celui dont font preuve les femmes restées derrières les lignes de front, remplaçant ainsi les hommes dans les usines. La chanson est énergique, puis la mélodie s’ancre dans les mémoires, rehaussée par des arpèges suaves. La joie naît (‘Smiling From Across’) le temps d'un Noël, lors d’une trêve entre ennemis. Le rythme s’apaise, la voix s’adoucit, puis engendre une musique énergique digne de Iron Maiden. Le désespoir (‘Verdun’) vient lors de cette bataille. L’introduction a cappella très belle, les arpèges saturés et les mélodies dissonantes dressent un décor dévasté, crasseux et tourmenté. La mort (‘While He Sleeps’) semble inspirée par le poème “Le Dormeur du Val”. Le rythme aérien rappelle Pink Floyd, même si la voix gronde. Finalement la musique s'évanouit dans le silence comme le sang du soldat mourant dans l'herbe jaunie de soleil.

“Watch Your 6” est un album magnifique et émouvant où Dusk Of Delusion se surpasse grâce à sa maîtrise et à son audace. La galette est une sorte de catharsis permettant d'expulser démons et âmes perdues, une mise en lumière d’hommes, de femmes, d’anonymes à jamais chamboulés, un discours de remerciement, de reconnaissance adressé aux survivants comme aux morts. Le disque est une procession quasi religieuse, un acte de mémoire, un hommage vibrant où seule la beauté peut effacer l’horrible et l’indicible.

Plus d'information sur http://www.duskofdelusion.com/



GROUPES PROCHES:
KORN, METALLICA, EVENLINE, ALTER BRIDGE, SLIPKNOT

LISTE DES PISTES:
01. Serbian's gate
02. The messenger
03. Letters to C
04. Ladies' path
05. Vozle Okna (near The Window)
06. Sadness is my only retaliation
07. The guardians
08. Smiling from across
09. Verdun
10. While he sleeps


FORMATION:
Benoît Guillot: Chant
Claude Colmars: Guitares
Julien Skorka: Basse
Matthieu Morand: Guitares
Natan Gengenbacher: Batterie


TAGS:
Sombre, Technique, Concept-album, Chant grave, Chant grunt/growl, Chant guttural, Chant hurlé, Choeurs
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC DUSK OF DELUSION
DERNIERE ACTUALITE
DUSK OF DELUSION : Nouvelle vidéo
Toutes les actualités sur DUSK OF DELUSION
DERNIERE INTERVIEW
Deux ans après, nous avions de nouveau rendez-vous avec les membres de Dusk of Delusion pour faire les points sur les ambitions du groupe et constater qu'elles ne sont pas éteintes au crépuscule des illusions...

NOTES
- /5 (0 avis) 5/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA: Aeromantic (2020)
ROCK Entre pop, dance, disco et AOR, The Night Flight Orchestra continue sa route avec un disque frais et réjouissant qui donne le moral en un temps record.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
VERDUN: Astral Sabbath (2019)
DOOM Sous les traits d'un sludge doom éprouvé, "Astral Sabbath" grouille d'une force rampante et d'une richesse obscure nichées dans les replis ténébreux de son intimité.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT DUSK OF DELUSION
DUSK-OF-DELUSION_funfair
(f)unfair (2018)
3/5
-/5
FANTAIZIC / METAL ALTERNATIF
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020