GROUPE/AUTEUR:

UNCUT

(FRANCE)

TITRE:
FROM BLUE (2019)
LABEL:
KLONOSPHERE
GENRE:
ROCK

"Jeune formation poitevine de talent, Uncut propose un tour d’horizon de son rock bluesy d’obédience américaine avec un premier EP des plus prometteurs."
NUNO777 - 18.11.2019 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Depuis des années maintenant, le Poitou, et particulièrement sa capitale Poitiers, est le creuset dans lequel s’amalgame un rock made in France de grande qualité. Au milieu entre autres des Klone, Trepalium et Step in Fluid il faudra désormais compter avec un trio dénommé Uncut qui sort son premier disque sous forme d’un EP généreusement garni intitulé "From Blue".

Loin du banlieusard qui crache sa testostérone à travers des rimes pauvres, ce Uncut-là n’a pas besoin de montrer les muscles pour proposer une musique virile. C’est de blues-rock velu dont il s’agit, dans une configuration des plus efficaces guitare-voix, basse (en fait guitare baryton) et batterie. Alliage fait de finesse et de rugosité, Uncut a trouvé la formule pour se démarquer, comme l’illustre le lancinant ‘Blue Eyes Lover’ dont le toucher à la guitare laissera un arrière-goût d’Hendrix et les refrains burnés déploient une énergie heavy irrésistible. Encore plus pesant et stoner, ‘Bee Blues’ enveloppe l’auditeur d’une vapeur psychédélique réconfortante avec ses douces mélodies et ses chants presque murmurés. Ce ‘blues de l’abeille’ de près de huit minutes ascensionnelles fait déjà la démonstration de tout le talent du trio et pourrait vite devenir un classique référentiel sur lequel s’appuyer pour les prochains albums. La suite déroule ‘Deandra’ et ‘Snake Boogie’ dans des approches plus classiques mais bigrement efficaces en termes de riffs et de puissance. "From Blue" contient ces quatre titres originaux dont les deux premiers sont repris en version acoustique, auquels s’ajoute une démo ‘Gold Digger Woman’ au refrain entêtant, à ne surtout pas négliger. Le choix de ces versions unplugged est judicieux car elles font ressortir la couleur blues des compositions de Uncut et toute l’étendue de la voix rocailleuse de Alexy Sertillange.  

Dans ce premier EP Uncut joue  la carte de l’assurance avec deux titres prudents mais parfaitement exécutés et deux autres plus nuancés dans lesquels le trio se livre plus intimement. L’association avec les versions acoustiques réussies et qui apportent une vraie valeur ajoutée permet de densifier un EP qui aurait inévitablement créé le manque. L’objectif de cet EP qui est autant de se faire connaître que de donner quelques indices sur les qualités d’un groupe est parfaitement atteint. Uncut est un groupe très prometteur que l’on suivra avec une attention particulière.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/uncut-1614708642161065/



GROUPES PROCHES:
DEEP PURPLE, RIVAL SONS, CLUTCH, JIMI HENDRIX

LISTE DES PISTES:
01. Blue Eyes Lover - 5:04
02. Bee Blues - 7:33
03. Deandra - 3:50
04. Snake Boogie - 3:38
05. Blue Eyes Lover - unplugged - 4:56
06. Bee Blues - unplugged - 5:22
07. Gold Digger Woman - 4:08


FORMATION:
Alexy Sertillange: Chant / Guitares
Enzo Alfano: Guitares
Pablo Fathi: Batterie


TAGS:
70's, Accessible / FM, Bluesy, Groovy, Chant éraillé
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC UNCUT
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (1 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
ISSUN: Dark Green Glow (2019)
ROCK PROGRESSIF Petit nouveau venu d’Allemagne, Issun ravira les amateurs de rock progressif mélodique avec "Dark Green Glow".
 
CHRONIQUE SUIVANTE
GOST: Valediction (2019)
AUTRES Fusion diabolique entre black metal et darksynth, "Valediction" est une déception de la part d'un projet pourtant au départ si doué.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT UNCUT
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020