GROUPE/AUTEUR:

SERPENTYNE

(ROYAUME UNI)

TITRE:
ANGELS OF THE NIGHT (2019)
LABEL:
AUTRE LABEL
GENRE:
METAL MELODIQUE

"Serpentyne signe avec "Angel Of The Night" un album très frais taillé dans un heavy symphonique teinté de folk fort en âme."
NOISE - 17.02.2020 - (0) Avis des lecteurs - (0) commentaire(s)
4/5
Nous avions laissé Serpentyne il y a cinq ans avec un album de folk sympathique teinté d’influences médiévales et celtiques. Depuis, la formation anglaise a changé : seule la chanteuse Pamela Pecko Smith est encore présente. Et le style musical a évolué avec une bonne dose de metal symphonique ajoutée à la base folk. Le groupe propose à présent "Angels Of The Night", son quatrième album.

Composé de 11 titres, le disque est un équilibre parfait entre metal symphonique et folk, porté par la voix pure et angélique de Pamela. Celle-ci oscille avec fraîcheur et classe entre un ton opéra digne d’un Tarja et ton plus heavy, et transcende les morceaux. Si la couleur est plus metal, le groupe n’est pas pour autant devenu une copie des grands du genre. Il garde sa personnalité et sa facette folk ressort souvent avec la vielle à roue, la cornemuse et le clavier, donnant un disque riche et varié avec des titres qui mettent en avant soit une face soit une autre pour un résultat maîtrisé.

Quand le groupe se la joue symphonique et metal, il livre des titres percutants avec des soli heavy efficaces dans lesquels la mélodie reste au centre du propos. Dans cette idée ‘Away From The World’, ‘Lady Serpentine’, ‘Angel Of The Night’, ‘Lady MacBeth’ et ‘Salvation’ sont des réussites avec un côté cinématographique et épique souvent mis en avant. Il y a des chœurs et une certaine atmosphère sombre, comme une histoire racontée en musique.

A côté le folk ne sert pas de simple faire-valoir : il agrémente les titres heavy de belle manière et à plusieurs reprises le groupe excelle dans le genre. Chantés par le bassiste Nigel Middleton, ‘Bring On The Storm’ et ‘Seven Signs’ sont des réussites avec un très beau côté médiéval. Chantés par Pamela, ‘Aphrodite’ et ‘Boudicca’ sont frais et légers avec des chœurs et des mélodies folk splendides. Enfin ‘The Call Of The Banshee’ évolue dans un folk teinté de pagan avec une facette sombre superbe et une âme qui nous envoie droit dans les vieilles légendes celtiques.

"Angels Of The Night" est une réussite. Serpentyne s’y montre inspiré et à l’aise dans une voie plus heavy. Entre folk et symphonique, il signe une œuvre forte en âme qui devrait ravir les amateurs de ce mélange des genres.

Plus d'information sur https://www.facebook.com/serpentynemusic



GROUPES PROCHES:
BLACKMORE'S NIGHT, STILLE VOLK, DEAD CAN DANCE

LISTE DES PISTES:
01. Away from the World - 4:30
02. Angel of the Night - 4:51
03. Lady Serpentyne - 6:24
04. Follow Me - 3:36
05. Lady Macbeth - 5:01
06. Bring on the Storm - 4:06
07. Aphrodite - 4:17
08. Salvation - 3:40
09. Seven Signs - 3:44
10. Boudicca - 5:03
11. The Call of the Banshee - 3:40


FORMATION:
John Haithwaite: Batterie
Lee Willmer: Guitares
Meggie-beth Sand: Chant
Nigel Middleton: Chant / Basse
Vaughan Grandin: Chant / Cornemuse
Anthar Kharana: Chant / Invité / Percussions
Gerard Vaughan: Invité / Hurdy Gurdy
Mark Jenkins: Claviers / Invité


TAGS:
Celtique, Epique, Folk, Mélancolique, Symphonique, Chant féminin, Choeurs
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(0) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
Aucun commentaire. Soyez le premier à donner votre avis sur cette chronique ou sur cette production
Haut de page
EN RELATION AVEC SERPENTYNE
NOTES
5/5 (1 avis) 3.7/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
JIMMY BARNES: My Criminal Record (2019)
ROCK "My Criminal Record" offre un nouveau recueil d’un rock souvent coléreux, quelquefois mélancolique et toujours authentique du désormais légendaire Jimmy Barnes.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
WISHBONE ASH: Coat Of Arms (2020)
ROCK Avec ses mélodies immédiatement sympathiques et l'infinie richesse de ses multiples et somptueuses couches de guitares, "Coat of Arms" prouve que Wishbone Ash n'a rien perdu de ses charmes d'antan.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT SERPENTYNE
SERPENTYNE_Myths--Muses
Myths & Muses (2015)
4/5
4/5
AUTRE LABEL / AUTRES
 
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020