MW / Accueil / Chroniques / SLEEPING IN TRAFFIC: That Which Saves Us / That Which Destroys Us
GROUPE/AUTEUR:

SLEEPING IN TRAFFIC

(ETATS UNIS)

TITRE:
THAT WHICH SAVES US / THAT WHICH DESTROYS US
ANNEE PARUTION:
2019
LABEL:
AUTOPRODUCTION
GENRE:
METAL PROGRESSIF
""That Which Save US/That Which Destroys US", ce sont deux EP, deux ambiances, et un metal progressif débridé hors des classifications."
NUNO777 - 03.12.2019 -
Sleeping In Traffic est une formation canadienne ayant déjà sorti deux albums notamment un remarqué "Feminism" il y a deux ans, dont certains médias se sont fait l’écho. Si cette publication a pu nous échapper, nous ne laisserons pas passer la sortie de leur troisième album sous forme d’un double EP conceptuel.

Cet album est divisé en deux disques, chacun des deux se donnant la charge de nous expliquer ce qui nous sauve et nous détruit, pour deux ambiances, une optimiste et lumineuse et une autre sombre et pessimiste, le tout mijotant dans une soupe SF et psychédélique. Dans "That Which Saves Us", Sleeping In Traffic emporte un rythme effréné et cultive un esprit punkisant auquel il adjoint tout un tas d’influences dont l’association peut faire des étincelles comme le débridé ‘Exoplanets’ qui rappelle Thank You Scientist avec ses accents fusion interrompus net par une cassure atmo-spatiale aux claviers kitsch.

L’énergie déborde de partout (‘False Alternatives’), les assemblages sont parfois imprécis ou trop brutaux, voire sans intérêt (un titre pompeux pour un instrumental ennuyeux, ‘The Scrupulous Study Of Everything’), mais Sleeping In Traffic arrive néanmoins à accrocher l’attention de l’auditeur avec ses riffs d’introduction souvent créatifs, ses jaillissements de folie perpétuels et ses qualités mélodiques originales (‘Through Method And Rigor’, ‘Fungal Symbiosis’).

"That Which Destroys Us" se poursuit dans le déroutant à l’image des pochettes kaléidoscopiques des EP. On y croise du sludge (dans l’étrangeté mathématique ‘((√-π)/0=1’), des grosses voix caverneuses (‘Masculine Toxin’, ‘Gaia Shrugged’), des bruitages de série Z au sein d’un cyber-thrash à la Voivod (‘Audaciousness Of Him’) et la présence du mystérieux Elle T. crédité sur plusieurs morceaux en tant qu’invité. Comme pour le premier EP, le titre de clôture est un instrumental relativement banal et linéaire qui prend le contre-pied de la frénésie ambiante.

Que retenir au sortir de cette centrifugeuse metal progressive ? Que vous ne vous endormirez pas en cas de bouchon si vous mettez ce disque en voiture, ça c’est une certitude. Plus sérieusement, il y a bien deux ambiances pour ces deux EP, dont le bien-fondé du découpage en deux disques reste discutable, et des idées très souvent amenées à l’état brut à l’auditeur, ce qui ne simplifie pas la découverte. On ne peut même pas conseiller qu’un sérieux élagage soit fait dans tout ce barnum tant on touche là à l’essence profonde du groupe. Avec Sleeping In Traffic, on sait comment cela débute mais jamais comment ça va se terminer. C’est ce qui plaira aux amateurs et fatiguera les autres, sans laisser personne indifférent.

Plus d'information sur https://sleepingintraffic.com/

VIDEO

GROUPES PROCHES:
VOIVOD, BETWEEN THE BURIED AND ME

LISTE DES PISTES:
11. Through Method And Rigor-04:43 
12. Fungal Symbiosis-03:50 
13. Exoplanets-06:09 
14. False Alternatives 05:13 
15. The Scrupulous Study Of Everything 05:41 
21. (v-p)/0=1 (the Equation)-03:58 
22. Audaciousness Of Him-07:10 
23. Narciscystic Pustule-01:26 
24. Masculine Toxin-04:38 
25. Gaia Shrugged-06:07 
26. The Inevitable Heat Death Of The Universe-05:32


FORMATION:
Andrew Bateman: Batterie
Cory Bosse: Chant / Claviers
Greg Turner: Guitares
Ryan Berehulke: Basse


TAGS:
Chaotique, Expérimental, Psychédélique, Sombre, Technique, Chant grunt/growl
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
EN RELATION AVEC SLEEPING IN TRAFFIC
 
NOTES
 
3/5 (1 avis)
- /5 (0 avis)
MA NOTE :
AUTRES CHRONIQUES CONCERNANT SLEEPING IN TRAFFIC
 
SLEEPING-IN-TRAFFIC_That-Which-Saves-Us-That-Which-Destroys-Us That Which Saves Us / That Which Destroys Us (2019)
AUTOPRODUCTION / METAL PROGRESSIF
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
Quelques uns de nos partenaires :
Roadrunner Records, Mascot Label Group, Spv Steamhammer, Afm Records, Sony Bmg, Peaceville, Warner, Unicorn Digital, Frontiers Records, Karisma Records, Insideout Music, Kscope, Ear Music, Progressive Promotion Records

© Music Waves | 2003 - 2019