GROUPE/AUTEUR:

WRECKING CREW

(AUSTRALIE)

TITRE:
FUN IN THE DOGHOUSE (RÉÉDITION 2019) (1993)
LABEL:
BAD REPUTATION
GENRE:
HARD ROCK

"Wrecking Crew mélange avec talent le funk et le blues pour faire de "Fun In The Doghouse" un album de hard rock imparable et rafraîchissant."
LOLOCELTIC - 12.02.2020 - (0) Avis des lecteurs - (1) commentaire(s)
4/5
Pas évident de se faire une place au soleil lorsque l’on est un groupe de rock australien. Demandez à Airbourne et à Koritni par exemple qui, malgré leurs immenses qualités, ont toutes les peines du monde à franchir le dernier échelon de la reconnaissance internationale. Difficile de sortir de l’ombre des AC/DC, Rose Tattoo, The Angels ou Cold Chisel et Jimmy Barnes… C’est un peu ce qui est arrivé à Wrecking Crew en 1993. Avec son album produit par Kevin Shirley (Iron Maiden, Journey, Rush, The Black Crowes…) sous le bras, le quatuor semblait être armé pour s’imposer dans le paysage du hard rock. Malheureusement, en pleine vague grunge, il n’a pas eu droit au soutien qu’il aurait dû obtenir de son label et il a fallu toute la ténacité et le flair d’Eric Coubard pour que "Fun In The Doghouse" se voie offrir une nouvelle chance en étant réédité chez Bad Reputation en 2019.

Et il aurait été dommage de passer à côté de cette pépite qui, loin d’offrir un nouveau clonage du traditionnel pub-rock de son île-continent d’origine, propose un hard rock aux couleurs funk et fusion affirmées et mariées à des racines blues-rock assumées. On pense à The Black Crowes (‘Welcome To The Circus’ et sa section cuivre), à Great White (‘Ten Cent Lovin’ ’ et ses accents à la ‘Rock Me’ ou la ballade bluesy mid-tempo ‘Going Down’ qui n’est pas sans rappeler ‘Old Rose Motel’) ou à AC/DC ayant copulé avec Aerosmith (‘Stay’, puissant, direct et groovy). Mais la principale formation qui vient à l’esprit, c’est Extreme en raison d’une dose de funk à se déboîter le bassin (‘She Wants Love’, ‘Round And Round’).

Mais si nous parlons d’influences ici, il n’est jamais question de pompage honteux : les Aussies savent marier les genres pour en faire un plat à leur sauce. La batterie propulse l’ensemble avec un groove irrésistible, la basse peut se révéler massive et tout écraser sur son passage (‘Do What You Do’) et cette paire rythmique sait unir ses efforts sur des bases syncopées et originales (‘Outta Love’). De son côté, Brent Dehn se révèle être un guitariste qui aurait mérité de prendre place aux côtés d’un Nuno Bettencourt (Extreme, Mourning Widows) avec des riffs imparables (‘She Wants Love’) et des soli lumineux (‘Stay’, ‘Haunted’, ‘Outta Love’). On pense même à Eddie Van Halen le temps d’un ‘Hell To Pay’ rapide et déjanté, confirmant au passage l’intérêt des trois titres bonus offerts sur cette réédition. Quant à Dave Wilkins, en dehors de quelques légers passages en voix de tête (‘Haunted’), il n’est pas sans rappeler Jack Russell (Great White).

Magnifique initiative que la réédition de cet opus et il serait inconcevable que ce bijou de hard rock à la fois funky et bluesy passe à nouveau à côté des oreilles des amateurs du genre sans retenir leur attention. A l’heure où le groupe travaille sur un deuxième album, il est indispensable de l’encourager en rendant à "Fun In The Doghouse" l’hommage qu’il mérite. Par contre, pensez à échauffer vos articulations avant l’écoute de cet album, car elles vont être soumises à rude épreuve.

Plus d'information sur



GROUPES PROCHES:
VAN HALEN, EXTREME, AEROSMITH, THE BLACK CROWES, GREAT WHITE, LED ZEPPELIN, AC/DC, LITTLE ANGELS, COLD CHISEL

LISTE DES PISTES:
01. Welcome To The Circus - 5:04
02. Ten Cent Lovin' - 5:14
03. Stay - 3:42
04. Sister Mercy - 3:48
05. She Wants Love - 3:29
06. Do What You Do - 4:40
07. Going Down - 5:44
08. Haunted - 5:39
09. Outta Love - 4:27
10. Soul Train - 4:50
11. Round And Round (bonus Track) - 3:44
12. Keep The Dream Alive (bonus Track) - 2:49
13. Hell To Pay (bonus Track) - 4:23


FORMATION:
Brent Dehn: Guitares
Dave Wilkins: Chant
David Anthony Reynolds: Basse
Gary Synnerdahl: Batterie


TAGS:
70's, 80's, Bluesy, Funky, Groovy, Chant aigu
 
 
(0) AVIS DES LECTEURS
En cliquant sur le bouton ci-dessous vous pourrez écrire votre propre chronique a propos de cet album et lui attribuer une note. Ceci n'est pas un commentaire et demande au moins une dizaine de ligne pour expliquer pourquoi vous avez aimé ou non la production.
Haut de page
(1) COMMENTAIRE(S)
Vous pouvez ici réagir au sujet de l'album ou de la chronique, expliquez pourquoi vous êtes d'accord ou non ou tout simplement raconter votre vie...
 
NEWF - 13/02/2020 18:59:08
0
Un excellent album qui méritait bien une réédition. En attendant le prochain prévu cette année ...
Haut de page
EN RELATION AVEC WRECKING CREW
NOTES
- /5 (0 avis) 4/5 (3 avis)
MA NOTE :
 
AUTRES CHRONIQUES
CHRONIQUE PRECEDENTE
THE HYDDEN: Vagabond Songs (2019)
ROCK ALTERNATIF Malgré des sonorités stoner-rock prenantes, "Vagabond Songs" souligne le manque de personnalité de la musique des Suisses de The Hydden. À écouter, au moins une fois.
 
CHRONIQUE SUIVANTE
DEATHAWAITS: Rapture Smites (2019)
DEATH METAL “Rapture Smites” est un bon album entre thrash, deathcore et death, qui confirme tout le bien que l’on peut penser de DeathAwaits.
ECOUTE EN STREAMING
 
 
AUTRE(S) CHRONIQUES CONCERNANT WRECKING CREW
F.A.Q. / Vous avez trouvé un bug / Conditions d'utilisation
Music Waves (Media) - Media sur le Rock (progressif, alternatif,...), Hard Rock (AOR, mélodique,...) & le Metal (heavy, progressif, mélodique, extrême,...)
Chroniques, actualités, interviews, conseils, promotion, calendrier des sorties
© Music Waves | 2003 - 2020